Page d'accueil    .................................      Table des index

N
comme

Nouveau-Mexique - Nuit
et aussi Nice







Nadaud, Daniel :

Peintre, il vit en Bretagne.
- D'un jour à l'autre, "éditions Hôtel Continental, Rosporden, 1987; 500 ex. dont 50 ex. avec 1 litho rehausssée d'aquarelle" (MS).
Nadeau, Maurice :
- "De l'emploi des temps et des personnes", France Observateur, 7 novembre 1957, p.25. "Compte rendu de La Modification. "L'incontestable réussite de l'auteur, et qui tient du prodige, réside en ce que nous sommes toujours au fait de ce qui nous est dit : nous ne confondons jamais les temps de la narration, nous reportant immédiatement par une faculté d'accommodation qu'il a bien fallu que l'auteur suscite en nous, au moment précis de la durée à laquelle il fait allusion, non point fatigués par cette gymnastique, mais excités au contraire, puissamment intéressés, comblés par cette richesse qui, loin de nous submerger, s'ordonne naturellement sous nos yeux."
- "Histoire extraordinaire par Michel Butor", L'Express, n°511, 30 mars 1961, pp.27-28. "Sans avoir l'air d'y toucher et comme le flâneur qui cueille sur le bord de la route les fleurs qui lui plaisent, Michel Butor est allé son bonhomme de chemin. C'est un prodigieux bouquet qu'il a confectionné et qu'il nous offre. C'est aussi une histoire mystérieuse et tragique, poétique et douloureuse, dans le goût de celles d'Edgar Poe."
- "Michel Butor", Maurice Nadeau, Le Roman français depuis la guerre, Gallimard, 1963, pp.169-173. L'ouvrage se termine sur la reproduction de l'article "Le roman comme recherche" daté de 1955 et repris dans Répertoire.
- "Le Nouveau Roman", Grâces leur soient rendues, Albin Michel, 1990, pp.378-387.
Nahnybida, Oksanna :
From mythology to mythopoesis : mythological figures and patterns in the novels of Michel Butor, Pays :  Etats-Unis. Editeur(s) :  Ann Arbor ; Michigan : University Microfilms, 1971. Tulane University" (sudoc).
- "From mythology to mythopoesis : Mythological figures and patterns in the novels of Michel Butor", Dissertation Abstracts International, vol. 32, n°7, Jan. 1972, 4012-A (FXXB). Compte rendu : thèse Tulane Univ., 1971, 170 p.
Naïve (éditions) :
- "Le château du sourd", 1999.
- Dialogue avec 33 variations de Ludwig van Beethoven sur une valse de Diabelli, 2001.
- Le Château du sourd, 2005.
Nakajima, Akikazu :
- Traducteur de Degrés en japonais chez Takeuchi Shoten (Tokyo) en 1971.
Nakaya, Fujiko :
- "Sculpter le brouillard", pour Fujiko Nakaya, dans Fujiko Nakaya, Fog/Brouillard, éditions Anarchive, 2012, pp.11-13 (texte en français, anglais, japonais). Voir aussi Eric Bourguignon, 2015.
Nancy, Jean-Luc :
- "Un drôle d'oiseau", dans Pierre Coulibeuf, Michel Butor Mobile, pp. 59-72.
Nathan, Jacques :
- Histoire de la littérature contemporaine (nouvelle édition augmentée 1919-1960), Fernand Nathan, 1960, pp.307-308. L'auteur termine le paragraphe qu'il consacre à l'oeuvre romanesque de Butor ainsi : "Son dernier roman Degrésmontre au moins que La Modification constituait un cas limite qu'il serait imprudent de dépasser."
Nathan, Monique :
- "Un roman expérimental", Critique, n°116, janvier 1957, pp.17-21. En conclusion de son article, l'auteur écrit : "L'Emploi du temps est en fin de compte un acte de foi dans le langage, utilisé comme moyen de connaissance de soi et du monde. Par là son auteur donne une réponse positive à la question qui est au coeur de l'oeuvre de Joyce, et prépare, à force de patience et d'efforts, les voies d'un accord de l'homme avec lui-même. Ce projet, encore à demi voilé dans son premier livre, devient clair à travers la construction absolument rigoureuse du second."
Naudin, Marie :
- "Michel Butor : Portrait de l'artiste en jeune singe", The French Review, V. 41/1, 1967-1968, n°4, février 1968, pp.584-585. "On peut appliquer à Butor, affirme Marie Naudin, ce jugement que Michel Deguy prononçait à l'égard du Monde de Thomas Mann : ses ouvrages constituent une 'laïcisation de l'ésotérisme sur le mode du jeu; la parodie est cette opération. L'oeuvre ne renvoie à aucun au-delà secret : les clés sont à l'intérieur de l'oeuvre; et présicément parce qu'elles sont à la portée de la lecture attentive, et nullement cachées hors de l'oeuvre, celle-ci n'est pas ésotérique, mais la transposition, la mimique cultivée et humoristique de l'ésotérisme' (p.154). Mimique, singerie... l'artiste en jeune singe !" Et de conclure : "Ce Portrait présente donc le triple intérêt de nous éclairer sur le sens de l'oeuvre de son auteur, sur l'importance d'un courant esthétique commun depuis le début du siècle à plusieurs écrivains de différentes nationalités, sur la diversité et la richesse d'une partie du patrimoine européen."
Naumann, Manfred :
- Voir Der Zeitplan, 1966.
Navarro, Raphaël :
- Solo s, spectacle de la compagnie 14 : 20 en collaboration avec Michel Butor. On peut y entendre # "Les chants de la gravitation" (voir ce lien pour les reprises), "pour Raphaël Navarro et Clément Debailleul", ainsi que # "Au verger des paraboles". Voir le site http://cie1420.free.fr. Voir suivant :
- Michel Butor, Cie 14 : 20 – Raphaël Navarro, Clément Debailleul, Valentine Losseau, Les Chants de la gravitation, éditeur : L’Entretemps, 2011. "Ce livre est bâti sur le texte que Michel Butor a destiné à la scène, pour le spectacle Solo s. de la compagnie 14 : 20 (Raphaël Navarro et Clément Debailleul), où se mêlent plusieurs processus d’écriture : poème, jonglage, peinture et « Magie Nouvelle ». Une étude de Valentine Losseau fouille ensuite différents thèmes : le rapport au cirque (la méthode du jonglage invisible, yeux fermés et sans balle) ; la structure narrative du poème et son rythme en lien avec le spectacle (Forme ABBA : Jonglage / Magi(qu)e / Magie / Jonglage normal) ; le rapport entre l’espace et le temps (temps ralenti / temps normal mais espace distordu / temps et espace figés) ; le travail de Butor sur la litanie ; l’écriture scénique du spectacle avec la matière plastique (entre graphie, peinture, calligraphie, vidéoprojection…) ; la matière sur le corps et l’identité de l’acteur (solo joué par deux personnes, dédoublement…) et la matière sonore (les chants d’oiseaux, l’influence de la musique indienne, la musique de Messiaen) ; et enfin la structure littéraire du spectacle, elle-même inspirée des haïkus, du palindrome (en miroir comme la forme jouée), en lien avec la propre appréhension du texte par Michel Butor." Voir aussi suivant :
- Les Chants de la gravitation, L'Entretemps éditeur, 2012 (CDE). A quoi il faut ajouter : "Michel Butor a écrit pour la compagnie 14:20", entretien de Raphaël Navarro avec Maryse Bunel paru lors de la mort de l'auteur sur "filfax.com" le 5 septembre 2016.
* Sur le site personnel de l'auteur, on peut lire : # "Au verger des paraboles" et # "Les chants de la gravitation" (soit : # "Le jongleur d'espaces", # "Crépuscule ancien", # "Le jardin remué (vitrail du soir)", # "La multiplication des mains" et # "A la tombée de la nuit"), pour Raphaël Navarro.
Neff, Kurt :
Plädoyer für eine neue Literatur, mit Beiträgen von Wladimir Weidlé, Nathalie Sarraute, Michel Butor, Alain Robbe-Grillet, Gustave Flaubert, hrsg. und mit einem Nachwort von Kurt Neff, München : Deutscher Taschenbuch Verlag, 1969 (Sudoc).
Négri, Joël :
- Exposition Joël Négri, "Aix-les-Bains, Musée Faure, 21 avril-23 mai 1997. Commissaire d'exposition André Liatard ; poème de Michel Butor" (CBN).
* Sur le site personnel de l'auteur on peut lire le poème # "L'échelle des anges" (voir aussi Friches, n°61, 1998 et Youl, 2004 et 2016. Texte repris dans Octogénaire, 2006), pour Joël Négri.
Nerval, Gérard de :
- Intervalle, 1973.
- !§! "Les Romantiques en Orient / 9, 10, 11, 12, 13 et 14", cours de Michel Butor mis en ligne, Université de Genève, année 1975-1976 (http://mediaserver.unige.ch).
- "Aux ateliers de la fée Morgane", Répertoire V, 1982, pp.315-323.
- "Le Rêve de Gérard de Nerval", Mille et un plis, Matière de rêves V, 1985, pp.37-62.
- "Impressions diaboliques accompagnées de dix-sept lithographies imaginaires pour le second Faust", dans Goethe, Faust, illustrations d'Eugène Delacroix, traduction de Gérard de Nerval, Diane de Selliers éditeur, 1997, pp.275-289.
- Les Papillons, (avec Christian Sorg), Rémy Maure éditeur, 2011 (CDE). Voir aussi Anne Slacik et Simon Messagier, 2015.
Nery Garcez, Maria Helena :
- L'Objet dans L'Emploi du temps de Michel Butor. "Maria Helena Nery Garcez. Editeur(s) : Sao Paulo : Université de Sao Paulo, 1968. Description : 70 p. ; 30 cm. Note(s) : Mémoire de maîtrise de Lettres Françaises, Sao Paulo, 1968." (CBN).
Nesa, Anne-Catherine :
Née en 1969, elle vit et travaille à Paris.
- Hexagones en désarroi, Transignum, 2004. Voir aussi Bernard Alligand, 2012 et # Bertrand Théry.
Nespolo, Ugo :
La Galerie des ombres, "(m) Colophon, 2000" (CDE).
Neukamp, Anne :
Peintre, elle est née en 1976. Vit et travaille à Berlin.
- J..., 7, Collectif Génération éditions, 2015 (CDE). Voir aussi Grinspum et Kazen, 2014, Howlett, Van Arkel, Suzuki, Tse, Ryman et Gimblett, 2015.
Neusprachliche Mitteilungen aus Wissenschaft und Praxis :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Newman, A. S. :
- "Letters from the Antipodes. M. Butor", Journal of the Australian Universities Language and Literature Association, n°57, May 1982, pp.211-213(FXXB).
New novel review :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Newton, Isaac :
- "L'écharpe d'Iris, hommage à Newton", pour Vincent Bioulès,Textuerre, n°10-11, avril 1978, pp.29-38. Reprises dans :
- Treize à la douzaine, 1981. Et  dans :
- Liminaires et préliminaires, 1982. Ainsi que dans :
- "Ballade de l'écharpe d'Iris", Exprès, 1983, pp.48-50. "Les couleurs se mélangeant de plus en plus pour produire une lumière blanche dans la nuit, reproduisant la fameuse expérience du disque de Newton, j'ai pu faire de cette ballade un petit hommage à ce grand audacieux."
New York University (éditeur) :
- Une amitié transatlantique, 2006.
Nicaise, Christian :
- Hors-d'oeuvre, textes de Michel Butor, illustrations de Jacques Hérold, L'Instant perpétuel, 1985. "Préparé pour Christian Nicaise".
Nicaise, Librairie (éditeur) :
- Fable minute, 1981.
Niccolaïni, Gwenola :
- "Travail / psychique" (sur La Modification), Cahiers jungiens de psychanalyse, n°140, février 2014, pp.151-162.
Nice :
- Voir Jonas.
- "NICE 2000" dans # Escales visuelles, 2001.
- "J'aime Nice" déclare Butor dans le gros catalogue édité à l'occasion de l'exposition du 11 mars au 7 mai 2004 intitulé Michel Butor à Nice. Nice où l'écrivain à vécu plus d'une quinzaine d'années avant de s'installer à proximité de Genève, puis à Lucinges, où il réside désormais (voir Biographie) et où se trouve aujourd'hui un important fonds Michel Butor. Voir aussi la "ballade niçoise" des pages 350, 352, 360 et 362 de Boomerang (édition de 1978) reprise dans # Anthologie nomade sous le titre # "Ballade municipale".
- # "Le tourbillon de Nice", pour Henri Maccheroni.
- Sur ce fonds Butor (plus haut cité) on pouvait lire sur Internet (25 août 2010) à l'occasion de l'exposition Maccheroni : "Le fonds Butor à Nice : Le 11 mars 2004 a eu lieu la signature de l’acte de donation Butor à la Bibliothèque Louis Nucéra. Cette généreuse donation est composée de 91 ouvrages de bibliophilie, ouvrages précieux réalisés en collaboration avec des artistes ; 82 volumes manuscrits qui témoignent du processus créatif de l’écrivain romancier ; 292 éditions courantes et traductions ; 92 ouvrages critiques, thèses, correspondances ; 336 brochures, tirés-à-part, préfaces et 5 545 ouvrages d’auteurs contemporains reçus en hommage. Ces dons, complétés par des acquisitions réalisées par la Ville de Nice, permettent à la Bibliothèque de Nice d’abriter aujourd’hui le fonds Butor le plus important du monde."
Nice-Matin :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Nicolao, Mario :
- "L'incendio permanente", "Michel Butor; traduzione di Mario Nicolao, Chorus, n°4, du 01/09/2007, pp.3-6. Présentation du poème de M. Butor dans l'éditorial : "Una nota", p.13" (CBN). Texte paru précédemment en français dans Seize Lustres, 2006. Voir aussi # Patrick Wateau.
-Nicolas, Alain :
- "Michel Butor : du Japon, de la littérature et de l'an 2000", L'Humanité, 3 novembre 1995, pp.18-19, entretien avec Alain Nicolas. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, V.III, pp.355-360. Dans cet entretien on peut lire ce paragraphe : "Dans les deux cas, on commence par un grand maître de l'estampe, Hokusaï d'un côté et Hiroshige de l'autre, à partir de là on se promène dans une espèce de zigzag avec, au milieu, le rouleau des "Six Voies", un manuscrit sur l'enfer, qui est comme un moyeu. Dans Le Japon vu (sic) de France, j'ai repris 6 de ces 21 oeuvres classiques. J'ai agi de même pour des nô dont je donne le texte ou l'argument, très connus mais enchaînés selon un ordre classique pour faire un spectacle." Deux erreurs se sont glissées ici : 1) Si Hiroshige est bien au départ de la lecture occidentale du texte, ce n'est pas Hokusaï, mais le Horyu-ji qui la termine ou qui commence la lecture japonaise du texte. De toute façon, il y a une erreur dans Transit. En effet, on lit dans la table des matières : "20 Le Horyu-ji ... A 170 / 21 Les cent vues du Fuji ... A 70". Alors qu'on devrait lire : "20 Les cent vues du Fuji A 170 / 21 Le Horyu-ji A 70". 2) La seconde erreur concerne Le Japon depuis la France. Ce ne sont pas "6 classiques" qui sont repris ici, mais seulement 5.
- « Comment aborder le colosse balzacien ? L’écrivain Michel Butor propose quelques pistes », L’Humanité, 27 mai 1999, entretien avec Alain Nicolas (texte en ligne : http://www.humanite.presse.fr/journal/
1999/1999-05/1999-05-27/1999-05-27-020.html).
- "Michel Butor : une oeuvre 'A l'écart'", L'Humanité, jeudi 4 mai 2006. Compte rendu des tomes I et II des Oeuvres complètes. L'auteur souligne "le sens de l'atmosphère" et "le sens du lieu" qu'on éprouve à la relecture des romans de Butor.
Nicollier, Jean :
- "Michel Butor : La Modification", La Gazette de Lausanne, 30 novembre-1er décembre 1957, p.22. "Ce curieux roman (...) mériterait le prix Goncourt (...) Enfin, il y a des pages sur Rome, d'une grâce à la fois sèche, mélancolique et voluptueuse, qui, à elles seules, suffiraient à faire briller ce bizarre essai romanesque (...) Michel Butor, sans accorder de concessions, a gagné une partie difficile".
- "Le 'Goncourt' à Roger Vailland, le 'Renaudot' à Michel Butor", La Gazette de Lauzanne, mardi 3 décembre 1957, p.1 : "Michel Butor prend rang désormais enviable - et envié - dans les proches parents "littéraires" d'Alain Robbe-Grillet (...) En lisant La Modification, histoire, elle aussi ramassée sur quelques journées, d'un homme qui, au dernier moment, renonce à modifier le cours gris et régulier de sa vie conjugale, le non-initié au "roman-objet" trouvera l'occasion de se familiariser avec les us du groupe nouveau. (...) Michel Butor, avec un art ironique et consommé, se donne l'air de noyer le poisson sous un afflux de descriptions minutieuses : décor et choses. En réalité, il ne perd jamais de vue, dans ce bizarre roman, les perplexités et les déchirements intimes de son héros à première vue si ... quelconque."
- "Description de San Marco de Michel Butor", La Gazette de Lausanne, 8-9 février 1964, p.23. "Le romancier de La Répétition (sic) nous livre avec pudeur mais aussi avec feu, une région insoupçonnée de son esprit. Ce n'est pas le moindre attrait de cette exégèse esthétique que seules les brutes pourront lire avec lassitude parce qu'elle leur lance un appel incompris, donc méprisé."
Niderst, Alain :
- Compte rendu de Michel Butor : rencontre avec Roger-Michel Allemand, Kritikon Litterarum, vol. 37, n°1-2, Juli 2010, pp. 33-34.
Nietzsche, Friedrich :
- "Excommunié (Friedrich Nietzche)", pour # Inge Kresser.
Nitabah, Michel (éditeur) :
- Triptyque pour Ania, 1983.
- 2 poèmes pour Ania /Triptyque/, 1983.
Nivelle, Nicole :
- La fonction de l’objetchez les surréalistes, les existentialistes et dans les romans de Butor, Alain Robbe-Grillet et Nathalie Sarraute. Thèse  3e cycle Univ. de Montpellier-III, 1973, 231 ff. dactylogr. (BderF).
Nivèse :
- Voir Oscari, Nives.
Nodwell, Megan :
- La réification du personnage féminin dans La Modification de Butor, mémoire de maîtrise soumis à la Faculté des études supérieures et de la recherche en vue de l'obtention du diplôme Maîtrise ès lettres, Département de langue et littérature françaises, Université McGill, Montréal, Québec. Mars 1996.
Noël, Bernard :
Né en 1930 dans l'Aveyron, il est le créateur d'une oeuvre multiple, poète, romancier, essayiste et  traducteur (anglais, espagnol, italien).
- # "La fleur de l'âge", pour Urbain d'Orlhac (Bernard Noël), Géographie parallèle, éditions L'Amourier, 3e trimestre 1998, p.24. Ce texte a été repris accompagné d'une photographie de Maxime Godard dans :
- Michel Butor : Rencontre - Trajectoire, 2001 et dans :
- Bernard Noël : écrire, voir, ouvrage publié à l'occasion de l'exposition présentée par le Centre Joë Bousquet et son Temps à la Maison des Mémoires - Maison Joë Bousquet du 8 novembre 2002 au 25 janvier 2003 à Carcassonne (ce texte clôt le volume). Volume où l'on peut lire par ailleurs ce jugement de Bernard Noël : "L'amitié de Bruno (Roy) et l'association à ses activités éditoriales m'a porté tout naturellement vers le "livre de dialogue", dont il a édité l'un des plus beaux exemples des trente dernières années avec le Rêve de l'ammonite de Butor et Alechinsky." Ainsi que dans :
- Au rendez-vous des amis, 2003, p.58.
- "Michel Butor, l'homme qui fait seul de beaux livres", Michel Butor. Déménagements de la littérature, 2008, pp.89-91. Lors du colloque, Bernard Noël, souffrant, était absent. Sa contribution a été lue par Mireille Calle-Gruber (voir Territoires de Michel Butor).
- "L'utilité poétique", entretien de Michel Butor et Bernard Noël avec Mireille Calle-Gruber, Nord', n°62, décembre 2013, pp.37-59.
- "Un poème du Je et du Tu", voir Europe, 2016.
* Le poème "La fleur de l'âge" peut se lire également sur le site personnel de l'auteur.
Noël, Georges :
- "Alchimie du silence ou l'athanor nomade, conversation avec Georges Noël", dans Gladys Fabre, Michel Butor, Philippe-Alain Michaud, Georges Noël, éditions de la Différence, 1997, pp.13-24. Il s'agit d'un entretien dans lequel Michel Butor joue le rôle d'interviewer. Texte repris dans le t.X des Oeuvres complètes, 2009, pp.613-630.
Noël, Lison :
- The French New Novel : réception du Nouveau Roman par le milieu artistique américain : 1963-1981, thèse de doctorat sous la direction de Dominique Viart, soutenue en décembre 2014. Lisible sur la Toile.
Noir d'ivoire (éditions) :
- Absence, in memoriam Marie-Jo, 2012.
Noir sur Blanc :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Noise :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Noiville, Florence :
- "Le laboratoire Butor", Le Monde, 11 août 1989, p.11. Compte rendu de Improvisations sur Rimbaud et L'Embarquement de la reine de Saba. A propos du premier, l'auteur écrit : "La résonance est grande entre le critique et son sujet. Sans jamais s'identifier à lui, Butor nous entaîne au sein des espoirs, des consciences, des inconsciences, des illuminations et des remarods de Rimbaud, dans une étude quasi amoureuse." Quant au second, elle assure que "Convié au festin de l'écriture, le lecteur subit des vertiges de fantaisie et de jouissance verbales. L'imagination court, l'invention déclenche les images et retrouve des valeurs oubliées du langage."
- "Michel Butor au jour le jour", Le Monde, 5 janvier 1990, p.29. Repris dans Le Monde hebdomadaire, n°2149, 4-10 janvier 1990, p.14. Compte rendu de Au jour le jour. Selon Florence Noiville, "ce petit livre est souvent d'un accès difficile, et nombre de ces pages risquent de n'intéresser que les fervents de la recherche littéraire tous azimuts. En revanche, tous ceux qui aiment la gymnastique intellectuelle et les correspondances entres les arts se délecteront certainement aux créations, même inachevées, du magicien des mots."
- "Butor par Butor", Le Monde, 25 février 1994. Compte rendu de Improvisations sur Michel Butor. "Alors que beaucoup se seraient trahis plus que servis dans cet exercice périlleux, Butor, loin de l'autocélébration, nous livre un témoignage clair et sincère reflétant l'itinéraire d'un écrivain dans son siècle : une limpide leçon de littérature." L'auteur signale également la parution de Michel Butor ou la résistance, de Yéhuda Lancry, ainsi que celle du deuxième livre d'entretiens avec Madeleine Santschi, Une schizophrénie active : "Après la profession de foi littéraire du grand écrivain, et à mille lieux de toute constrution savante, voici la plainte sincère - mais aussi les enthousiasmes, les projets, les espoirs - d'un homme qui se présente humblement comme un 'enfant vieilli, inquiet de passer aux aveux...'".
- "Rencontre. Michel Butor : 'Traverser les frontières m'aide à voir'", Le Monde, 14 avril 2006, p.12 du supplément littéraire. Propos recueillis par Florence Noiville.
Nomades (éditions):
- # Glanes de la grande barrière, 1995.
- Match olympique, 2011.
- Dans les marais infernaux, 2011.
Noni, Isabelle :
- Temps réel, temps historique, temps mythique dans La Modification et dans L'Emploi du temps de Michel Butor, "mémoire de maîtrise : Lettres modernes : Limoges : 1989" (Sudoc).
Nord' :
- revue de critique et de création littéraires du Nord/Pas-de-Calais, n°62, décembre 2013. Contient :
                - "Le Nord toujours vers le Nord", Yves Baudelle et Caecilia Ternisien, pp.5-6
                - "Etole pour Rosette", "Randonnée 2", "L'art entre les lignes, souvenir de Saint-Omer", Michel Butor, pp.7-13
                - "Petite conversation sur le temps", entretien de Michel Butor avec Mireille Calle-Gruber, pp.15-35 (cet entretien comprend le poème "Vieillir", pour Mireille Galle-Gruber)
                - "L'utilité poétique", entretien de Michel Butor et Bernard Noël avec Mireille Calle-Gruber, pp.37-59
                - "Sur la poésie qui ne perd jamais le nord", Mireille Calle-Gruber, pp.61-66
                - "'La pluie et la nuit gagent' : le climat septentrional dans L'Emploi du temps de Michel Butor", Anne-Claire Gignoux, pp.67-75
                - "L'Allemagne de Michel Butor", Michael White, pp.77-85
                - "Curiosité, collection et culture dans Portrait de l'artiste en jeune singe", Jean H. Duffy, pp.87-96
                - "'Quelque chose de là-haut', lettres du Nord", Catherine Haman-Dhersin, pp.97-106
                - "Entre les pierres, en baie de Somme, le livre partagé de Michel Butor et Pierre Leloup", Isabelle Roussel-Gillet, pp.107-114
                - "Tu as changé ma vie", Roger-Michel Allemand, pp.115-119
                - "Le poème et vous", à Michel Butor, Madeleine Carcano, pp.121-123.
Noroît (éditions) :
- Photobiographie en modèle réduit, 1982.
Norström, Karin :
- Charles Baudelaire, De artificiella paradisen (Les Paradis artificiels), "Med ett förord av Michel Butor ; Övers. : Norström, Karin. Pays : Suède. Editeur(s) : Stockholm : Rabén & Sjögren, 1965" (Sudoc). Préface de Michel Butor.
Nota Bene :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Notari (éditions) :
- # Comment écrire pour Jaspers Johns, 2007.
- Genève dans son changement, 2008.
- Jardins de rue au Japon, 2010.
- Montagnes en gestation, 2010.
- Cent instants japonais (Le Temps du Japon), 2013.
- Affleurements, 2015.
- La Grande Armoire, 2016.
- Altesses de la basse-cour / Altezze dell'aia, 2016.
- Bibliotheca Butoriana Bodmerianae, 2016. Où l'on peut lire le poème "Rayons en veille", pour Luca Notari.
-Nourissier, François :
- "Révolution dans le roman ? Cinq écrivains aux prises", Le Figaro littéraire, n°623, 29 mars 1958, pp.1, 7 et 9, débat dirigé par Roger Priouret avec Michel Butor, François Nourissier, Alain Robbe-Grillet, Michel de Saint-Pierre et Robert Kanters. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.I, pp.66-79.
- "Une littérature d'étouffement", France-Observateur, n°509, 4    février 1960, p.17. Compte rendu de Degrés. L'auteur déplore non seulement "le manque de rigueur dont souffre tout le livre", mais aussi l'inefficacité de "la méthode employée", "la pauvreté" de l'écriture, etc. Bref, il semble que nous ayons affaire ici, selon lui, à "une littérature formaliste et ultra-réactionnaire".
Noury, Catherine :
- "Les bibliothèques", dans Livres, photographies de Catherine Noury, préface de Michel Butor, Filigranes éditions, 1996.
Nouveau Cercle parisien du livre :
- Le Rêve de l'ombre, 1976.
Nouveau recueil (Le) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Nouvel, Alexandre :
* Sur le site personnel de l'auteur on peut lire : # "Semeur d'ouvrages", pour Alexandre Nouvel.
Nouvel Hebdo (Le) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Nouvelle Barre du jour (La) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Nouvelle Critique (La) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Nouvelle revue d'esthétique :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Nouvelle Revue Française (La) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
-Nouvelle Revue Pédagogique :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Nouvelles (Les) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Nouvelles littéraires (Les) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Nouvel Observateur (Le) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Novarina, Virgile :
- Au coeur du sommeil, "Virgile Novarina, film (40', version provisoire) avec quatre écrivains ayant chacun écrit un livre sur le sommeil : Michel Butor (Matière de rêves), Clément Rosset (Route de nuit), Pierre Pachet (Nuits étroitement surveillées), Jean-Luc Nancy (Tombe de sommeil)."
- "Le rêve dans l'écriture de Michel Butor", entretien filmé, (extrait) mis en ligne le 1er mars 2016 par Virgile Novarina.
Novetlé (éditions) :
- Michel Butor, voyageur à la roue, 1999.
Novo :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Novos SA (éditions) :
- Zwischen Zeiten, 1990.
Nr., J. :
- "Michel Butor : La Modification", Gazette de Lausanne, 30 novembre-1er décembre 1957, p.22. "Ce curieux roman, estime l'auteur en commençant, mériterait le prix Goncourt. (...) Ce diable d'homme (Michel Butor) parvient, avec une extrême efficacité, à nous faire saisir le drame intérieur qui est le sien. Il a beau affecter de s'ensevelir sous les notations visuelles d'un observateur aux yeux à facettes, il nous ouvre quand même l'accès de son subconscient, moins fréquemment celui de son coeur. (...) Enfin, il y a les pages sur Rome, d'une grâce à la fois sèche, mélancolique et voluptueuse, qui, à elles seules, suffiraient à faire briller ce bizarre essai romanesque, entaché de quelques excès littéraires (les rêves noirs !), mais je le répète, d'un attrait d'autant plus envahissant qu'il s'éveille tardivement."
NRF :
- Voir Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Nu(e) :
- Voir Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
- # "Poésie au jour le jour", n°10, s.d. [1998], pp.5-24. Contient :
                                - # "Drapés de laques", pour Béatrice Mazzuri,
                                - # "Une bouchée de texte", pour Dorny,
                                - # "Dépanneur", pour Dorny,
                                - # "Surprise du portraituré", pour André Villers,
                                - # "Grille", pour Jean-Pierre Plundr,
                                - # "L'opticien d'Argus", pour Fernando Arrabal,
                                - # "Le sang des chiffres", pour Georges Autard,
                                - # "Le petit oiseau va sortir ...", pour André Villers par l'intermédiaire de Patrice Pouperon,
                                - # "A bride abattue", pour Vladimir Velickovic,
                                - # "Feu de cartes", pour Bertrand Dorny,
                              - # "Retour à Lucinges", pour Bertrand Dorny,
                                - # "Tango", pour Luc Joly,
                                - # "Un torrent de montagne", pour Baruj Salinas,
                               - # "Du tac au tac", pour Maxime Godard.
- # "Poèmes", n°16, octobre 2001, pp.73-84. Contient :
                                - # "Les insinuants", pour Jean-Marc Scanreigh,
                                - # "Amis au loin", pour Michel Julliard,
                                - # "Au carbonifère", pour François Garnier,
                                - # "Souvenir du déluge",
                                - # "Blues des mondes perdus", pour Thierry Lambert.
Nuit blanche :
- Voir Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Nunez, Françoise :
Photographe, Françoise Nuñez est née à Toulouse en 1957.
- Thessalonique,"photographies de Bernard Plossu, Françoise Nunez et Pierre Devin, texte de Michel Butor, Athènes : Ekdosis Agra, 1990, 18 x 13 cm, ouvrage en grec moderne" (PL).
- Voir aussi La photo, art de la mémoire, 2007-08.
Nunez, Laurent :
- "La mortification de Michel Butor par Audrey Azoulay", sur "marianne.net" le 25 août 2016. "Un communiqué de presse pour rendre hommage à Butor, envoyé à tous les journalistes à 8h09 précisément. Vous trouvez ça bien, que des ministres rendent hommage aux grands écrivains, surtout des ministres comme Azoulay, qui prennent si peu la parole. Vous vous demandez tout de même ce qu’elle pourrait bien dire qui sortirait de la langue convenue, politique, banale. Vous lisez la première phrase du mail : « Michel Butor était un écrivain inclassable, compagnon d'aventure du Nouveau Roman, d'Alain Robbe-Grillet, de Nathalie Sarraute ou de Claude Simon. » Pour l’instant, ça va : vous êtes d’accord. Azoulay ne prend pas trop de risque. Vous continuez votre lecture : « Grand prix de littérature de l'Académie française pour l'intégralité de son oeuvre en 2013, celui qui obtint le prix Renaudot pour "La Consolidation", semblait animé d'un formidable »… Vous arrêtez de lire. Vos sourcils se froncent, et vos yeux rebroussent chemin. Vous relisez. La Consolidation ? Et là vous êtes effondré."
Nyssen, Hubert :
Editeur, il dirige les éditions Actes Sud.
- Pour tourner la page, 1997. "Pour Hubert Nyssen".


Page d'accueil    .................................      Table des index

O
comme

Objet - Oiseaux - Opéra - Ordinateur
et aussi Origine












Objet :

- FranzWeyergans, "La Modification, par Michel Butor", La Revue nouvelle, T.XXVII, n°1, 15 janvier 1958, pp.99-102.
- Jacques Howlett, "Notes sur l'objet dans le roman", Esprit, n°263-264, juillet-août 1958, p. 67-71.
- Roland Barthes : "Il n'y a pas d'école Robbe-Grillet", Arguments, n°6, février 1958, pp.6-8 (repris dans Essais critiques, 1963).
- Voir Nicole Nivelle alias Nicole Muysers, 1973.
- Improvisations sur Michel Butor, 1993, pp.72-74.
- Michel Butor par Michel Butor, 2003, p.117.
- Jalila Hadjji, 2009.
Obliques :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
- Voir aussi Fonds de la revue et des éditions Obliques : 63J : répertoire numérique détaillé, BROCHIER, André; BORDERIE, Roger; Archives départementales de la Drôme, 1995.
O’Brien, Justin :
- "The Mistress Was Rome Herself" (sur La Modification), The New York Times Book Review, March 29, 1959, pp.4, 33 (FSA).
Ochiai, Kouji :
- Lueurs sur le coeur, Editart, 2010. "Le Comité du Mois de la Culture japonaise [à Genève] a mis sur pied une série de manifestations très intéressantes et variées (programme complet sur : http://www.geneve.ch.emb-japan.go.jp) auxquelles nous vous recommandons vivement de participer. Nous informons les membres du Cercle des Amis d’Editart qu’à cette occasion ils pourront prendre possession de l’édition de bibliophilie leur revenant pour 2010. L’ouvrage contient un texte poétique inédit de Michel BUTOR intitulé Lueurs sur le coeur et une gravure originale (deux versions à choix) de Kouji OCHIAI, artiste japonais habitant Nagano." 160 exemplaires. Voir aussi Baltazar, 2012 et Jephan de Villiers, 2015. Voir également BBB, 2016, pp.58-59.
Ockegem, Johannes :
- Cité dans Portrait de l'artiste en jeune singe, 1967, p.179.
Odier, Daniel :
- "Michel Butor : 'J'aime beaucoup la peinture de Bosch'", La Gazette de Lausanne, n°104, 6-7 mai 1967, pp.21 et 32, entretien avec Daniel Odier. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, V.I, pp.326-330.
O’Donnell, Thomas Daniel :
- "Joycean themes and techniques in the works of Michel Butor", Dissertation Abstracts, vol. 32, n°6, Dec. 1971, 3321-A (FXXB). Compte rendu  : thèse Univ. of Wisconsin, 1971, 266 p.
- "Polemic", Diacritics, vol. 2, n°2, 1972, pp.52-56 (JHD).
- "Michel Butor's Passing Time and the Detective Hero", Mystery and Detection Annual, 1973, pp.211-20 (JHD).
- "Michel Butor and the Tradition of Alchemy", International Fiction Review, vol. 2, 1975, pp.150-53 (JHD).
- "L'Emploi du temps : Talisman, Spell, and Schizophrenia", in Luanne Frank (ed.), Literature and the Occult : Essays in Comparative Literature, Arlington, University of Texas at Arlington, 1977 (JHD).
Oeil (L') :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Oeil (éditions de l') :
- # Titi Parant plasticienne, 2002.
L'Oeil des Sargasses :
- Avec un frontispice original de Gregory Masurovsky, éditions Lettera Amorosa, 1972. A Gregory Masurovsky. Outre l'édition courante, cet ouvrage a été tiré à 70 exemplaires signés par l'auteur et l'illustrateur. Voir aussiL'Oeil des Sargasses, 1969 et "L’œil des Sargasses", pour Gregory Masurovsky, Alif, n°1, décembre 1971, pp.53-63. Repris dans :
- Obliques/Butor/Masurovsky, 1976, pp.86-102. Et dans :
- Illustrations IV, 1976.
Oeuvres d'art imaginaires chez Proust (Les) :
- Plaquette publiée par The Athlone Press, university of London, 1964, 46 pages (le texte sera repris dans Répertoire II (où il est dédié à Pierre Boulez) et dans Essais sur les modernes, 1964). Le texte de cette plaquette est composé de trois parties : I, La sonate; II, Le port de Carquethuit et III, Le septuor.
Oeuvres & critiques :
- X, 2, Michel Butor : regards critiques sur son oeuvre, Jean-Michel Place, 1985. Ce numéro coordonné par Jennifer Waelti-Walters, contient des textes de Michel Launay,Séda A. Chavdarian,Richard Brütting, Frédéric C. Saint Aubyn, Michaël Spencer, Michel Sicard, Dominque et Jean-Yves Bosseur, Madeleine Santschi, Toru Shimizu,Loïs Oppenheim, Angel Vanzolini, Barbara Mason et Jennifer Waelti-Walters. Compte rendu de Léon S. Roudiez.
- "Entretien avec Michel Butor", entretien avec Olivier Pot, dans Oeuvres & Critiques, XXVII, 2, 2002, pp.278-293.
Ogawa, Midori :
Maître de Conférences à l'Université de Tsukuba, Japon.
- Intervenante au colloque Michel Butor : Déménagements de la littérature, 2006.
- "Dialogue/Dialogue, Butor/Beethoven", Michel Butor. Déménagements de la littérature, 2008, pp.189-205.
- Participe au colloque des 26 et 27 septembre 2008 à l'Université Rikkyo.
- Voix, musique, altérité : Duras, Quignard, Butor : l'invention des ombres, "ÉDITEUR : Paris : Harmattan, c2010" (BAC).
- Voir Michel Butor. À la frontière, ou l'art des passages, 2011.
Olesen, Muriel :
Photographe, vit et travaille avec Gérald Minkoff depuis 1967.
- Gérald Minkoff, Muriel Olesen : "Natur fühlt sich wie Kunst an", 1988.
- " Dégel - Parfum ", in Dégel - Parfum, photographies de Gérald Minkoff et Muriel Olesen, texte de Michel Butor, éditions Arrêt sur images, 1990. 1) " Dégel, Léningrad-Moscou, décembre 1989-janvier 1990 " , 2) " Parfum, Tout autour de Lectoure, dans le Gers, mai 1990 ".
Nuits de Chine : de l'hiver au printemps 1988, "photographies de Muriel Olesen, texte de Michel Butor et Gérald Minkoff; postface de Charles-Henri Favrod, Genève : édition Miss Understanding for All, 1990, 27 cm" (PL). Avec 17 photographies couleur et 17 en noir et blanc. Texte repris dans Collation, 1991 et dans Gyroscope, 1996 (programme "Cathay").
- Dans Collation, 1991, le "quatrième Office" lui est dédié.
- #Tables d'orientation. Au Japon côte à côte. Photographies de Gérald Minkoff et Muriel Olesen, textes de Michel Butor, éditions Olizane, 1993.
- Chaque jour à midi : portraits de l'artiste en jongleur à midi, "photographies de Muriel Olesen, textes de Michel Butor et de Gérald Minkoff, Genève : éditions Miss understanding for All, 1996, 30 p. ; 27 cm" (PL).
- # La Flecha en el corazon, 1996.
- India Junction, Gérald Minkoff, Muriel Olesen, texte de Michel Butor, éditions Olizane, 1996. Texte repris sous le titre :
- # "L'empire du redoublement", pour Gérald Minkoff et Muriel Olesen, Ici et là, 1997, pp.93-99.
- Le Voyage d'Egypte, 1999.
- Participe à l'exposition"Michel Butor et ses photographes", 2002.
- Trouvé sur Internet : "Dans le cadre du mois culturel du Japon09 : exposition "ex oriente lux", le Japon côte à côte et autres délicatesses, du 28 oct. au 28 nov. 09, Place des Trois-Perdrix 1204 GE. Photographies de Gérald Minkoff et Muriel Olesen. Textes de Michel Butor, citations de Basho. Délicatesses de Muriel Olesen. Vidéos de Gérald Minkoff".
* Sur le site personnel de l'auteur, on peut lire : # "Dans le blizzard de la Terre de Feu" (texte repris dans L'Horticulteur itinérant), # "Duos japonais", # "L'écriture dans l'image", # "L'empire du redoublement", # "La flèche au coeur", # "Portrait de l'artiste en jongleur à midi", # "Répliques en Amérique latine" et #"Sur les rives des millénaires" (pour ce dernier poème voir aussi Clauzel, 2000, Thomas, 2000 et Butor, 2005 et 2010), pour Muriel Olesen et Gérald Minkoff.
Oliva, Salvador :
- Repertorio : sobre literatura 3, estudios y conferencias, traduction de Répertoire III en espagnol, Seix Barral éditeur, 1970 (FSA).
Oliveira, Anabela Dinis Branco de :
- Voir Dinis Branco de Oliveira, Anabela.
Olivetti (éditions) :
Voir Giorgio Soavi (éditeur).
Olivier, Alain :
- "Michel Butor à réponse à tous", Le Figaro littéraire, 4 juin 1971, entretien avec Bernard Pivot. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, V.II, pp.39-40.
Olivier, Jean-Michel :
- "Butor et ses peintres", Scènes Magazine, compte rendu de Quarante-trois artistes avec Michel Butor, 2002 (voir www.culturactif.ch) : "... Accompagné d'un texte passionnant de Patrick Longuet, ce livre d'art est aussi un livre d'amour et de mémoire : en même temps qu'il se laisse imprégner par les couleurs des autres, Butor remonte à la source des mots, ornant les oeuvres qu'il accompagne d'étranges graffiti-poèmes, tantôt écrits en marge, tantôt dans le corps même des oeuvres."
- Sur son blog, l'auteur évoque trois souvenirs qu'il garde de Michel Butor récemment disparu.
- "Trois souvenirs de Michel Butor", sur le blog de l'auteur, 2016.
Olizane (éditions) :
Tables d'orientation. Au Japon côte à côte, 1993.
- # India Junction, 1996.
Ollier, Claude :
- "Le roman est en train de réfléchir sur lui-même",Les Lettres françaises, n°764, 12-18 mars 1959, pp.1, 4 et 5, débat organisé par Anne Villelaur avec Nathalie Sarraute, Michel Butor, Pierre Daix, Pierre Gascar, Claude Ollier, Bernard Pingaud, Alain Robbe-Grillet et Claude Simon. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.I, pp.86-112.
- "Pour Michel Butor les frontières entre science-fictionet littérature tendent à s'effacer", La Quinzaine littéraire, 16-31 janvier 1976, entretien avec Xavier Delcourt. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, pp.127-133.
- Participe à la discussion qui suit l'exposé de Georges Raillard dans Nouveau roman : hier, aujourd'hui, 2. Pratiques, 1972, pp.279-295.
Ollier, Marie :
- La Modification de Michel Butor : la quête d'une nouvelle vie. "Auteur(s) : Orlier (sic), Marie. Notes : TER : Lettres : Bordeaux : 1997" (Sudoc).
Ollivier, Stéphane :
- "Avec Marc [Copland], on va de paysage en paysage", entretien[avec Stéphane Ollivier], Jazz Magazine / jazzman, n°645, janvier 2013, p.25.
Ölmez, Zümral :
- Voir Rahime Simsek.
Olmi, Massimo :
- "Butor alla N.R.F. ?", Fiera Letteraria, anno XLI, n°11, 24 marzo 1966, p.21 (FXXB).
Olschki (éditeur) :
- Ballade de Henry James à Venise, 1987.
Ombres (éditions) :
- # Vingt Blocs de charbon, 1997.
OMC (éditions) :
- # Grille, 1993.
Omelichkina, Elena :
- Kontsepty «espace» i «modification» v khudozhestvennom diskurse : na materiale romanov B. Vian i M. Butor (transcription en alphabet latin du titre russe), LAP Lambert Academic Publishing (25 mars 2013).
-O'Nan, Martha :
- Compte rendu de La Modification, dans Books Abroad/World Literature Today, v.33, n°1, 1959, p.30 (WLT).
O'Neill, Kathleen :
- "On Passing Time", Mosaic, VIII, n°1, Literature and Ideas : the Creative Element in Literature and the Arts, Winter 1974-1975, pp.29-33, étude en anglais sur L'Emploi du temps traduit par Jean Stewart, suivie de "Michel Butor : Response to Kathleen O'Neill", pp.33-34 et "General Questions", pp.34-37. Voir aussi Ross Chambers et Susan C. Witt.
Onikepe, Oladelé :
- Le Temps mythique dans l'oeuvre de Michel Butor, "thèse de 3e cycle sous la direction de Simone Vierne : Litt. fr. Grenoble 3 : 1982" (Sudoc).
On Kawara :
- On Kawara : "horizontality / verticality / herausgegeben von Ulrich Wilmes ; mit einem Essay von Michel Butor ; [Übersetzung, Michael Foster, ... et al..]. Language(s) : English; French; German. Published : München : Städtische Galerie im Lenbachhaus; c2000." Voir suivant :
- "La lampe et le parfum, à propos d'On Kawara", pour Ulrich Wilmes, t.X des Oeuvres complètes, 2009, pp.834-846.
Op. cit. :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Opéra (de Paris) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Opitz, Kurt :
- Compte rendu dePortrait de l'artiste en jeune singe, dans Books Abroad/World Literature Today, v.42, n°2, 1968, p.232 (WLT).
Oppenheim, Loïs :
Professeur à Montclair University dans le New Jersey (Etats-Unis).
- "The notion of intentionality and the « sujet parlant » in La Modification" , dans Dissertation Abstracts, XXXVII, 1976-1977, 5874A. Compte rendu : thèse N. Y. Univ. 1976, 290 p. (BderF). Voir suivant :
- Intentionality and Intersubjectivity : A Phenomenological Study of Butor's La Modification, 1980 by French Forum, Publishers (étude en anglais). Comptes rendus de Dean McWilliams, Mary Lydon , Anthony Pugh, Keith Aspley, Leon Roudiez, Florence Rechsteiner.
- "Mary Lydon : Perpetuum Mobile : A Study of the Novels and Aesthetics of Michel Butor", French Forum, vol. 7, n°1, Jan. 1982, pp.89-90 (FXXB).
- Participe au numéro spécial Butor de la revue Kentucky Romance Quarterly, 1985, avec "Butorian Aesthetics within the Context of a Philosophic Inquiry", pp.23-32.
- "Situating Butor on the Horizon of Contemporary Critical Perspectives", The Review of Contemporary Fiction, 1985, pp.140-145.
- "Legitimizing Fiction : La Modification and a Hierarchy of Critical Dichotomies", Oeuvres & critiques, 1985, pp.111-120.
- "L'anesthétique de Michel Butor", La Création selon Michel Butor, 1991, pp.247-257.
- "Butor : La Modification. By Jean H. Duffy", French Forum, vol. 17, n°2, Sept. 1992, pp.370-372
- "Animation of the Work of Art : Michel Butor’s L’Embarquement de la Reine de Saba", MLN, vol. 109, no. 4, 1994, 741-52 (JHD). Voir infra.
- "Michel Butor’s L’Embarquement de la Reine de Saba : An Allegorical Undoing of Aesthetic Experience" in Marlies Kronegger (ed.), Allegory Old and New in Literature, the Fine Arts, Music and Theatre and Its Continuity in Culture, Dordrecht, Kluwer Academy under the Auspices of World Institute for Advanced Phenomenological Research and Learning, 1994, 131-39 (JHD).
- # "Interview avec Michel Butor", entretien avec Lois Oppenheim, Scènes Magazine, n°85, avril 1995, pp.54-55. Voir # Supplément.
- "L'animation de l'oeuvre d'art : L'Embarquement de la Reine de Saba de Michel Butor", Rémanences, n°6, avril 1996, pp.65-73. Voir supra et infra.
- Improvisations on Butor : transformation of writing, 1996.
- "Vu(es) d'Amérique", Butor aux quatre vents suivi de "L'Ecriture nomade" par  Michel Butor, José Corti éditeur, 1997, pp.41-56
- "La animacion de la obra de arte : Michel Butor, L'Embarquement de la Reine de Saba", Michel Butor. Escrituras, una pasion por la invencion estética, Revista Anthropos, n°178-179, mayo-agosto 1998, pp.137-143 (numéro spécial Butor entièrement en espagnol). Voir supra.
Une amitié transatlantique, Butor/Oppenheim, New York University, 2006 (CDE). Sur le site de l'Université de New York on peut lire également : "Thursday, April 27 - 5: 30 p.m. Co-sponsored by the Fales Library, Fales Library (Bobst Library - 3rd Floor), 70 Washington Square South. MICHEL BUTOR Author of La Modification; Portrait de l'artiste en jeune singe; Le Génie du lieu; Matière de rêves; Les Mots dans la peinture; Répertoire (I à IV (sic)); L’Utilité poétique, in conversation with TOM BISHOP and LOIS OPPENHEIM".
- Intervenante au colloque Michel Butor : Déménagements de la littérature, 2006. Voir suivant :
- "D'après coup en après coup : Lecture de textes butoriens",  Michel Butor. Déménagements de la littérature, 2008, pp.259-269.
Opus international :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
O quai des arts (éditions) :
- Daniel Polliand sculpteur, 2009.
ORACL :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Or du temps, L' (éditeur) :
- Concert, 1997.
Orée :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Orient-Express (l') :
- Curriculum vitae, 1996, p. 78.
Orient littéraire (L') :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Oriol-Boyer, Claudette :
- Intervenante au Colloque de Cerisy/Butor, 1974.
- "Ecrire avec ..." et "Alechinsky, Frontières et bordures" (compte-rendu), dans Texte en main, 1984, pp.3-4 et 123-124.
- "La bibliothèque enfantine", Texte en main, n°5, Textes pour enfants, printemps 1986, pp.59-62, entretien avec Claudette Oriol-Boyer. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.III, pp.199-204.
Orlhac, Urbain d' :
- Voir Bernard Noël.
Ormesson, Jean d' :
- "Michel Butor, la littérature expérimentale", Nouvelles littéraires, n°2280, 4 juin 1971, p.6. Compte rendu de Dialogue avec 33 variations de Ludwig von Beethoven et de . Du premier, l'auteur écrit : "il faudrait être spécialiste à la fois de Butor, de Beethoven et de Diabelli pour pouvoir en dire deux mots qui ne soient pas lancés au hasard ... (aussi) je donne ma langue au chat et je rends mon tablier." Quant au second, qui confirme que nous avons affaire à "une littérature expérimentale et savante", l'auteur, qui ne craint pas les raisonnements simplistes, déclare : "Je serais un peu surpris que le grand public se jette dessus avec voracité. Autant le dire franchement : ni niDialogue avec 33 variations etc, ne relèvent en toute rigueur, et même au sens large des mots, de la littérature populaire."
Orte (éditions) :
- En marge, 1992.
ORTF (éditeur) :
- Centre d'écoute, 1972.
Ortoli, Sven :
- "Le temps conté", entretien avec Michel Butor par Sven Ortoli, Philosophie magazine, hors série n°16, "Marcel Proust", janvier-février 2013, pp.149-151.
Oscari, Nives :
ou Nivèse, artiste en découpage. "Née à Labin (Croatie), elle est la seule artiste féminine issue de l’Ecole de Nice, vit et travaille à Nice (Alpes-Maritimes) depuis 1974.
Découpures de la tendresse, "Z'éditions, 1988" (CDE).
- Voir aussi Nivèse / "[textes de Frédéric Ballester, Yves Bayard, Michel Butor... [et al.]. Editeur : [Vence (Alpes-Maritimes)] : Ed. de l'Ormaie, 2009. Edition originale. Le tirage de tête comprend 8 exemplaires numérotés de I à VIII et 4 exemplaires d'artiste marqués EA 1 à EA 4 présentés dans une sculpture en acier peint de Nivèse tous signés par l'artiste" (Centre Pompidou).
Oskari, Dolores :
- Entretien avec Michel Butor dans l'émission "Si j'ose écrire" en 1999 sur France Culture à l'occasion de la sortie de Improvisations sur Balzac.
Oseki, Ines :
- Les recherches formelles dans l’oeuvre de Butor. Thèse 3e cycle Univ. Aix-Marseille I, 1971, 481 p. dactylogr. (BderF).
- "Le titre et la trilogie", dans Revue d’esthétique, fasc. 4, 1976, pp.272-282, (BderF).
Osiris :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Ossola, Carlo :
Professeur au Collège de France, il est né en 1946 à Turin.
- Organisateur du colloque Autour de l'oeuvre de Michel Butor, en présence de l'écrivain, au Collège de France le mercredi 11 juin 2008 et dont les communications ont été assurées par Carlo Ossola : "Michel Butor : des chronotopes", Laura Barile : "Franchir les frontières : écritures et structures mobiles de Michel Butor", Antoine Compagnon : "Montaigne-Proust et retour" et Mireille Calle-Gruber et sont visibles sur le site du Collège de France à l'adresse suivante : http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/lit_mod/antoine_compagnon_college_de_f.htm
- "Les 27, 28, et 29 mai [2011] se tiendra à Saint-Emilion, la cinquième édition du festival « Philosophia », en partenariat avec Marianne, lit-on sur le site du périodique, ...... Michel Butor de son côté s’entretiendra avec Carlo Ossala (sic) de l’infini." On peut voir et entendre cet entretien (présentation : Didier Dauphin) à l'adresse suivante : http://www.philosophies.tv/evenements.php?id=566. Voir également à ce sujet l'article de Butor : "Je suis en quelque sorte en sursis" paru dans le n°57 de Philosophie magazine, mars 2012. Voir aussi infra.
- "Débordements du temps chez Michel Butor", intervention au colloque des 21-23 septembre 2011 à Heidelberg (Allemagne). Colloque organisé par Christoph Weiand.
- Michel Butor et Carlo Ossola, Conversation sur le temps, éd. La Différence, 2012. "Cette conversation a eu lieu le 28 mai 2011 à Saint-Emilion, dans le cadre du Ve Festival Philosophia, dont la thématique annuelle était 'Le temps'". Voir à ce sujet "Michel Butor. « Je suis en quelque sorte en sursis »", sur "philomag.com" le 19 juillet 2012 et dans Philosophie magazine de mars de la même année. Voir supra.
- "Michel Butor interprète de Rabelais", intervention au colloque Michel Butor ou l'écriture polytechnicienne à la Fondation Del Duca les 13 et 14 décembre 2013.
Otmezguine, Jane (éditeur) :
Voir aussi Main d'oeuvre (éditions).
- # Le corbeau revient vers la côte Nord-Ouest, 1998.
- Forage, 1999.
- Voir aussi : Les Editions Jane Otmezguine, "1 vidéocassette 1/2 pouce : [30] min ; coul. SECAM, sonore. Nice -- Nice Télévision (Canal 40) -- [1999]. Emission du 02/04/1999 réalisée par Nice Télévison (Canal 40)" (Médiathèque de Sélestat).
- Lettres sur la Chine, 2001.
- # Entre les vagues, 2004 et 2009.
- # Rescapés, 1 et 2, 2006.
* Sur le site personnel de l'auteur on peut lire # "Entre les vagues" et # "Livres trouvés", pour Jane Otmezguine.
Otrante :
- Otrante, n°7, hiver 1994, Art et littérature fantastiques, n° spécial : Le Labyrinthe, contient quatre articles sur L'Emploi du temps de Dominique Viart, Jan Baetens, Philippe Daros et Jean Bessière ainsi qu'un entretien de Denis Mellier avec Michel Butor.
Otten, Anne :
- Compte rendu de Répertoire III dans Books Abroad/World Literature Today, v.43, n°2, 1969, p.223 (WLT).
- Compte rendu de Illustrations II dans Books Abroad/World Literature Today, v.44, n°2, 1970, p.269 (WLT).
- Compte rendu de Dialogue avec 33 variations de Ludwig van Beethoven sur une valse de Diabellidans Books Abroad/World Literature Today, v.46, n°2, 1972, p.258 (WLT).
- Intervenante au Colloque de Cerisy/Butor, 1974.
- "Butor Colloquium : A New Novelist Revisited", dansBooks Abroad/World Literature Today, v.48, n°1, 1974, pp.46-51 (WLT).
- Compte rendu de Votre Faust dans Books Abroad/World Literature Today, v.48, n°4, 1974, p.729 (WLT).
- "Michel Butor. Matière de rêves", World Literature Today, Winter 1977, pp.53-54 (compte rendu en anglais).
- "Michel Butor. Illustrations IV", World Literature Today, Spring 1977, p.245 (compte rendu en anglais).
- "Michel Butor. Matière de rêves II : Second sous-sol", World Literature Today, Autumn 1977, pp.582-583 (compte rendu en anglais).
- Compte rendu de Matière de rêves III : Troisième dessous dans World Literature Today, v.53, n°1, 1979, p.70 (WLT).
- ""Michel Butor. Envois", World Literature Today, n°3 (Summer 1981), pp.432-33" (FSA).
- Participe au numéro spécial Butor de la revue World Literature Today, Spring 1982, avec "Identity and Playfulness in the Work of Michel Butor", pp.245-250.
- Participe au numéro spécial Butor de la revue Kentucky Romance Quarterly, 1985, avec "Passages", pp.77-81 et "Michel Butor the Man : An Observer's Impressions", pp.101-102.
- "Interview with Michel Butor : The Writer As Janus", The Review of Contemporay Fiction, 1985, pp.92-97. Interview lisible sous le titre "A Conversation with Michel Butor" à l'adresse suivante : http://www.dalkeyarchive.com (Review of Contemporay Fiction)
- "Michel Butor. Matière de rêves. 5 : Mille et un plis", World Literature Today, Winter 1987, pp.63-64 (compte rendu en anglais).
- "Michel Butor : Patience", World Literature Today, v.67, n°1, Winter 1993, p.152 (en anglais).
- "Michel Butor : Transit A/Transit B : Le Génie du lieu 4", World Literature Today, vol. 68, n°1, Winter 1994, p.85 (FXXB).
Ottino, Georges :
- "Un écrivain janséniste", Le Journal de Genève, 7-8 décembre 1957, p.3. A propos de la question religieuse dans les trois premiers romans de Butor.
:
- Le Génie du lieu 2, éditions Gallimard, 1971. Repris dans Oeuvres complètes VI, 2007. "Il a été tiré de l'édition originale de cet ouvrage vingt exemplaires sur vergé de Hollande van Gelder numérotés de 1 à 20, et trente-cinq exemplaires sur vélin pur fil Lafuma-Navarre numérotés de 21 à 55." C'est le quatrième grand format après Mobile, Description de San Marco et 6 810 0000 litres d'eau par seconde. Contient neuf textes, qui peuvent être ramenés à sept, dont cinq textes météorologiques :
"J'ai fui Paris",
"35 vues du mont Sandia le soir l'hiver",
"La boue à Séoul",
"Neuf autres vues du mont Sandia",
"La pluie à Angkor",
"La brume à Santa barbara",
"Je hais Paris",
"La neige entre Bloomfield et Bernalillo" et
"Le froid à Zuni".
Le livre est dédié "A tous les Indiens du Nouveau-Mexique". Sur le rabat de la couverture on peut lire : "Sensible au temps qu'il fait, le narrateur, commis voyageur en culture française, depuis quelques années parcourt le monde en donnant cours et conférences. Issu de Paris sans y être né, il rédige, lors d'un séjour à Cauterets pendant lequel il espère améliorer les gorges de ses filles, quelques souvenirs d'un voyage en Extrême-Orient à l'intention de deux professeurs de l'Université du Nouveau-Mexique qui lui avaient demandé des échantillons de récit. Invité pour une année scolaire par cet étalissement, il est logé dans une maison dont les fenêtres donnent sur une haute montagne. / Dans le  premier volume du Génie du lieu, ses déplacements se bornaient à l'aire méditerranéenne; dans celui-ci, plus amples, ils ne dépassent pourtant pas encore l'hémisphère nord." Comptes rendus de : Jean d'Ormesson, Xavier Delcourt, Claude Mauriac, Hubert Juin, Jacqueline Piatier, Bernard Delvaille, Pierre Dhainaut, Jack Kolbert, Georges Raillard, Claude Reichler, Anonyme et Lucille Becker. Voir l'entretien avec Alain Clerval. Voir aussi Jean-Marie Le Clézio. Signalons également l'étude de Léon S. Roudiez dans Colloque de Cerisy/Butor en 1974. Autres volumes de la série : Le Génie du lieu (1958), Boomerang (1978), Transit (1992) et Gyroscope (1996).
- Heck, Francis S., 1974.
- Donald B. Rice, 1975.
- Patterson, Kelly Margaret, 1984, Séda A. Chavdarian, 1984 et 1987.
- Barbara Mason, 1986 (2 fois).
- Dana Strand, 1988.
- Improvisations sur Michel Butor, 1993, pp.159-169.
- Voir Marie Miguet-Ollagnier, 1993.
- Curriculum vitae, 1996, pp.197-199.
- Robert Mélançon, "A l'Extrême Occident : '35 vues du mont Sandia le soir l'hiver' et 'Neuf autres vues du Sandia'", Butor et l'Amérique, 1998, pp.65-80.
- Voir aussi # Anthologie nomade, 2004, pp.103-119.
Ouellet, François :
- "Improvisation sur Michel Butor", Nuit blanche, n°40, juin-juillet-août 1990, pp.52-54, entretien avec François Ouellet. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.III, pp.249-253.
- "«De l'adaptation comme re-création. A propos de L'Embarquement de la reine de Saba, de Michel Butor» dans L'adaptation dans tous ses états, sous la direction d'Andrée Mercier et Esther Pelletier, Québec, Éditions Nota bene (Cahiers du CRELIQ, 24), 1999, 259 p." (Fabula.org).
Ouellet, Réal :
Professeur à la Faculté des Lettres, Université Laval, Québec.
- "Michel Butor", Les Critiques de notre temps et le nouveau roman, présentation de Réal Ouellet, Garnier, 1972, pp.128-129.
Ouellon, Madeleine (éditeur) :
- A la recherche du roc céleste, 1998.
- Variations pour l'empereur des algues, 1998.
- # Hölderlin autour du monde, 1999.
- # A la recherche de la rose perdue, 2001.
- Quadriloge, 2003.
-Ouvre-boîte (L') :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Ovide :
- Voir Phaéton, 2009.
Oxford, Hélène :
- Réparation, Leuwers, 2012 (CDE).
Oxford University Press :
- Les Compagnons de Pantagruel, 1976.
Özçelebi, Ali :
- TraducteurdeDegrés en turc : Dereceler, aux éditions Yapi Kredi en 2005.
Page d'accueil    .................................      Table des index
 
 

P
comme

Paris - Peinture - Pérou - Pétra - Photographie - Pierre - Pliage - Politique
- Ponctuation - Prix - Prophétie - Propositions
et aussi Papier











Pabst, Walter :

- Der moderne französische Roman. Flaubert, Valéry, Gide, du Gard, Proust, Duhamel, Romains, Gracq, Blanchot, Sartre, Beckett, Sarraute, Robbe-Grillet,Camus, Butor. Berlin, Erich Schmidt, 1968".
Paci, Enzo :
- "Nota su Robbe-Grillet, Butor e la fenomenologia", Aut Aut, 69, May 1962, pp.234-237 (EPBS).
Pacheco, Lopez :
- "Le rôle de l'écrivain", L'Express, 23 juillet 1959, pp.25-27, débat organisé par Carlos Barral avec Michel Butor, Alain Robbe-Grillet, Maurice-Edgar Coindreau,Henry Green, Juan Goytisolo, Lopez Pacheco, Delibes,Camilo José Cela et Italo Calvino. C'est aux Baléares que le jeune éditeur espagnol Carlos Barral a réuni, pour trois jours, un certain nombre d'écrivains de diverses nationalités. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V. I, pp.117-123.
Pack, Claus :
- "Mobile", dans Wort und Wahrheit, 222, Febr 1967, pp.141-142 (BderF).
Padgett, Ron :
- Bilingue, 1994.
Pagava, Véra :
- Triptyque pour Ania, 1983.
Page blanche (La) :
- n°20, mai-juin 2002. Ce numéro spécial Butor contient outre un choix de poèmes de l'auteur : # "Corot en Albuquerque" suivi de # "Ce qu'on voit depuis l'Ecart", # "Paysage à travers un autre", # "Selon le livre du conseil", # "Dépanneur", # "Tango", # "La porte dans le feuillage", # "Au grand bonheur la chance", # "Sur la réserve", # "Fraîcheur ardente", # "City limits", # "Bâtons de jeunesse", # "L'aisselle de la forêt" et # "Soupirs d'outre-deuil" (pp.3 et 11-44), un article de Constantin Pricop (pp.7-9) et un commentaire du choix des textes, "Notre choix", par Pierre Lamarque (pp. 45-46). Voir aussi l'édition électronique de cette revue.
Pagine d'Arte (éditeur) :
Voir aussi Matteo Bianchi.
- # Itinéraire, 1997.
- # Art et nature, étapes en montagne, 2009.
- # Acrostiche pour Magnelli, 2010.
- Chez le même éditeur voir les numéros 15 et 16 de la revue Libretto, 2010 et 2011.
- # Double foudre, 2013.
- Voir aussi chez le même éditeur : Parole & figure. Con un omaggio a Michel Butor, 2013.
- L'invention de l'écriture, 2013.
Paillon (Le) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Pal, Rez :
- Traducteurde Description de San Marco : "A Velencei Szent Mark leirasa, Editeur(s) : Budapest : Europa Konyvkiado, 1968. Description : 130 p. : ill. en noir ; 25 cm." (CBN).
Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (éditeur) :
- Spirale, 1965.
Palante, Alain :
- "La Modification, par Michel Butor", La France catholique, n°576, 13 décembre 1957, p.3. L'auteur écrit en commençant : "Oeuvre qui n'est nullement indifférente et qui affirme même une certaine qualité mais dont la "nouveauté", qui a attiré l'attention sur elle, est des plus contestables."  Et d'ajouter : "Le style, assez compliqué parfois, dont use M. Michel Butor, n'est pas non plus sans artifices assez vains. (...) Abstraction faite de ces procédés, qui apparaissent absolument gratuits, on retrouve dans La Modification, non comme on l'a dit, un nouveau "réalisme", mais le bon vieux roman d'analyse, cher à toute une tradition de la littérature française." Et de conclure : "N'est-ce pas La Princesse de Clèves qu'a écrite, une fois de plus, M. Michel Butor ?"
- "Description de San Marco", La France catholique, n°911, 15 mai 1964, p.3. "Ainsi, déclare l'auteur, le 'nouveau roman', avec tout le talent de M. Michel Butor, réinvente-t-il les Guides bleus. La belle découverte !"
Palinte (éditions de La) :
- Baltazarade, 1997.
Pallier, Aline :
- Jusqu'à la Lune et retour, émission radiophonique sur France Culture, le samedi 19 janvier 2012 de 20h 30 à 21 h. Il y sera question du livre Les Trois Châteaux.
Palmer, Miriam :
- Michel Butor : literature as an instrument for modifying consciousness, "Miriam Palmer. Editeur(s) : Port Elisabeth : University of Port Elisabeth, 1981. Description : 483 p. ; 30 cm. Texte en anglais" (CBN).
- "Michel Butor : literature as an instrument for modifying consciousness", Dissertation Abstracts International, vol.44, n°6, Dec. 1983, 1788-A (FXXB).
Papart, Max :
Peintre et graveur, il est né en 1911 à Marseille et mort en 1994.
- Sourdes romances, Robert et Lydie Dutrou éditeurs, 1996 (CDE) ou plus vraisemblablement 1994. "Poèmes de Michel Butor illustrés par 5 eaux-fortes originales en couleur de Max Papart réunis dans un emboitage en toile de couleur bleuté au format 68 x 53 cm. Édité par Robert et Lydie Dutrou et achevé d'imprimer en 1994. Tirage à 75 exemplaires sur vélin d'Arches numérotés et signés comme suit : 30 exemplaires de 1 à 30 enrichis d'une suite de 5 gravures rehaussés du premier état, 45 exemplaires de 31 à 75". Texte repris dans :
- Michel Butor par Michel Butor, 2003, pp.240-248.
* Poème qu'on peut lire également sur le site personnel de l'auteur.
Paquot, Thierry :
- « Michel Butor (1926-2016). L’expérimentateur textuel », Hermès, La Revue, 3/2016 (n° 76), p. 179-184 (http://www.cairn.info/revue-hermes-la-revue-2016-3-page-179.htm).
Para, Jean-Baptiste :
- "Georges en moto", pour Hervé Carn et Jean-Baptiste Para, Europe/Georges Perros, n°983, mars 2011, pp.7-8. Voir aussi Sophie Rousseau, 2016.
Parachute :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Parade Sauvage :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Parallelo 38, edizioni :
- Votre Faust, 1977.
Parant, Jean-Luc et Titi :
Né en 1944 à Tunis, Jean-Luc Parant est tout à la fois peintre, sculpteur et écrivain. Née en 1947 à Mennecy, Titi rencontre Jean-Luc Parant dès l'âge de 14 ans.
- "Lettre à Jean-Luc Parant", Obliques/Strinberg, n°1, 1972, p.105. Reprise dans :
- Illustrations III, 1973, pp.117-118. Dans :
- François Aubral, Michel Butor, 1973, pp.166-167 et dans Le Grand livre de Jean-Luc Parant, 2000 (voir infra).
- Participe à l'exposition Michel Butor et ses peintres en 1973.
- "Les Yeux LXVIII", pour Michel Butor, Le Bout des Bordes, n°1, 1975, pp.1,2 et 5.
"Rêve de boules et d'yeux", pour Jean-Luc Parant, Succion, n°7-8, (L'Yeux-dit autour de Jean-Luc Parant), 1975, pp.71-81. Numéro, dernier de cette revue dirigée par Robert Montagut, entièrement consacré à l'artiste. Repris dans Second sous-sol, 1976 (voir infra).
"Eboulis éblouis", pour Jean-Luc et Titi Parant, "texte paru dans le dépliant du centre culturel de Toulouse pour l'exposition des dessins de Titi en avril 76, repris dans Opus international, n°59, mai 1976". Voir infra 1980 et 2005.
- "Le rêve de boules et d'yeux", Second sous-sol, Matière de rêves II, 1976, pp.183-218. Voir supra.
- "Entretien de Michel Butor avec Jean-Luc Parant", France Culture, Poésie ininterrompue, 3-10 octobre 1976, émission de Claude Royet-Journoud (voir infra 1978-79 et 1980). Repris également dans Jean-Luc Parant, imprimeur de sa propre matière (voir infra 2004)
- "Changer la vue", Le Journal du Bout des Bordes, n°2, 29 oct. 1976, p.2. Voir infra1980 et 2000.
"Lettre de Michel Butor à Jean-Luc Parant" ("Mon cher Jean-Luc", Nice, le 31 décembre 1977 (?)), Le Journal du bout des Bordes, n°3, 29 oct. 1977, p.2. Voir infra 1980 et 2009. Butor y cite en particulier Saint Augustin. Une note au bas de cette lettre précise : "Lettre parue dans le catalogue de l'exposition Collectif Génération, Musée national d'Art moderne, Centre Georges Pompidou, avril/mai 1977". Dans ce même numéro extrait d'un entretien de Michel Butor avec Michel Sicard (pp.11 et 22). Voir suivant :
- "Michel Butor : matière de rêve et matière de l'art", Magazine littéraire, n°129, octobre 1977, pp.54-56, entretien avec Michel Sicard. Cet entretien a été repris dans la revue canadienne Parachute, n°17, hiver 1979. Reprises : dans Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, pp.281-287, dans Le Grand livre de Jean-Luc Parant, 2000 et dans Jean-Luc Parant, imprimeur de sa propre matière, 2004 (voir infra).
"Jungle", "morceau de Boomerang, avec Jean-Luc Parant, in Jean Mazeaufroid, Le Texte à la question (Salignac Eyrigues : B.& J. Froidefond, 1977). 70 ex." (FSA).
- "Conversation autour des dessins de Titi Parant", Obliques/La Femme surréaliste, n°14-15, 1977, pp.297-304, avec Michel Sicard. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, pp.288-297. Michel Sicard signale le tirage suivant : "99 ex. + 40 H.C. avec dessins de Titi, 1 eau-forte de Leonor Fini, 1 sérigraphie de Titi et Jean-Luc Parant". Reprises :
Titi Parant, "Galerie L'Hermitte, Saint-Lô, avril 1978, 24 pages 21 x 27 cm, sous couverture sérigraphiée par Bernard L'Hermitte, dessins en couleur originaux de Titi Parant, 10 exemplaires numérotés de 1 à 10" (MS). Voir précédent et infra 2005.
Préface à Jean-Luc Parant, Les Yeux du rêve, Christian Bourgois, 1978, p.9 et 4e de couverture.
"Une chanson pour Don Jean-Luc, Le Bout des Bordes : le lieu des Boules des Yeux et des Horloges d'Amour à Cérisols (Ariège). Journal annuel paraissant tous les 29 octobre pour l'anniversaire de Titi, n°4, 1978. Bourgois", pp.1, 5, 7, 37, 38 et 88 (Ambroise Barras).
- Lumière cendrée, 1978. Texte repris dans Envois, 1980. Voir infra.
Entretien de Michel Butor avec Jean-Luc Parant, Textuerre, n°13-14, octobre 1978 et 15-16, février 1979. Butor joue ici le rôle d'interviewer. Voir supra 1976 et infra 1980 et 2004.
- Parachute, n°17, hiver 1979 (voir supra).
Jeux de boules, 1980. Voir suivant.
Le Bout des Bordes, "Parant (Jean-Luc et Titi) et autres, Obliques, 1980" (CDE). "Le Bout des Bordes / textes de Jean-Luc et Titi Parant ; avec la collab. de Alain Borer et Michel Butor ; préf. de Roger Borderie. Editeur(s) : s.l. : Editions Borderie, 1980. Description : 420 p. : ill., couv. ill. ; 27 cm. Collection(s) : Obliques, 0241-6980" (CBN). Cet ouvrage, selon toute vraisemblance, correspond à Le Bout des Bordes, n°5/6, 29 oct. 1979-29 oct. 1980 (tiré, selon Michel Sicard, à 130 ex. dont 30 avec une carte-collage de Butor lui-même) et comporte onze cahiers ou fascicules dans lesquels sont repris entièrement ou partiellement les textes antérieurs de Butor ainsi que de nombreux autres textes et illustrations de ou sur Jean-Luc et Titi. Citons :
        - cahier II, "Jeux de boules", photos d'André Villers, pp.73-82.
        - cahier IV, J.-L. Parant, "Michel Butor, Boomerang: Boomerang : un aller et retour dans le bleu du ciel", pp.111-114.
        - cahier V, "Eboulis éblouis", p.155.
        - cahier VI, contient une bibliographie détaillée des "textes écrits pour ou sur Titi et Jean-Luc Parant", pp.216-218; "Changer la vue", p.221.
        - cahier VII, "La galerie des cartes amoureuses", pour Jean-Luc Parant, pp.237-241 (voir infra 1984); J.-L. Parant, "Les oiseaux de Michel Butor", pp.242-243 (voir infra 1996).
        - cahier VIII, "Entretien de Michel Butor avec Jean-Luc Parant", France Culture, émission Poésie ininterrompue, 3-10 octobre 1976, pp.283-286 (voir supra 1976 et infra 2004).
        - cahier IX, "Ballade du bout des bordes", pour Jean-Luc et Titi Parant, p.296 (datée de Nice, le 27 mars 1980). Voir infra 1981, 1982 et 1983.
- "Lumière cendrée", Envois, 1980, pp.20-23. Voir supra 1978.
"Ballade du jeu des boules parlantes", pour André Villers et Jean-Luc Parant, et "Ballade du bout des Bordes", pour Jean-Luc et Titi Parant, dans Treize à la douzaine, 1981. Voir supra. Ballades reprises dans :
- Liminaires et préliminaires, 1982 et dans Exprès, 1983. Voir infra.
- "Ballade du bout des Bordes. Pour Jean-Luc Parant", in : Catalogue de l'exposition Le Bout des Bordes au Havre. Titi et Jean-Luc Parant. Le Havre, Maison de la Culture, 27 février-15 mars 1982 (Claire Simonin). Voir supra et infra.
- "La concupiscence des yeux", pour Jean-Luc Parant, Répertoire V, 1982, pp.299-301.
- "Ballade du jeu des boules parlantes" et "Ballade du bout des Bordes", Exprès, 1983, pp.61-63 et 90- 91. Voir supra. La première de ces deux ballades (dont c'est déjà une reprise) est reprise à nouveau dans :
- Michel Butor et André Villers, Croisements, 1984, p.15.
- "La galerie des cartes amoureuses", en compagnie de Jean-Luc et Titi Parant, Avant-Goût, 1984. Voir supra 1980. Texte repris dans :
Comme un tour d'horloge, texte de Michel Butor ("La galerie des cartes amoureuses") dit par Titi Parant, Artalec, 1985. Voir précédent et infra 2005. Voir aussi Sophie Pirson.
"Ecrire sur les boules", pour Jean-Luc Parant, Cent mille et une boules : Parant & Co, "Paris, Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, juin-octobre 1985 ; [Villeneuve d'Ascq, Musée d'Art moderne, novembre 1985-janvier 1986 ; Toulon, Musée de Toulon, mai-juin 1986], Paris : Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris; Bordeaux : Le Castor Astral, impr. 1985 (voir Bibliothèque de Marseille), pp.28-30 [A]. Catalogue d'exposition en deux parties tête-bêche, dans lequel Michel Butor précise à la fin de son texte : "Michel Butor pour la première fois au Bout des Bordes". Voir également "Ecrire sur les boules", Michel Butor, (Chroniques de) l'art vivant, n°12, été 1985, pp. 34-35 et aussi infra 1997-1998, Patience, 1991 et Michel Butor et les artistes, 2011, pp.103-105.
- Participe à l'exposition Autour de Michel Butor, 1985.
"Boulevard des panoramas", pour Jean-Luc Parant, texte daté de "Lucinges, 10 décembre 1989", Java, n°3, printemps 1990, pp.20-28. Texte repris dans Collation, 1991 et Collation, 2003.
- Dans La Forme courte,1990, Parant fait partie des "artistes présentés" de la "Guirlande liminaire", pp.28-29.
"Troisième paroi", à l'intention de Jean-Luc Parant, Patience, 1991. Voir aussi : "Ecrire sur les Boules", texte réparti sur les six parties de l'ouvrage. Voir également supra 1985 et infra 1997-98.
- Voir Collation, 1991.
- Voir Bernar Pivot, 1994.
- "Les oiseaux de Michel Butor", Rémanences, n°6, avril 1996, pp.93-97. Voir supra 1980.
"Ecrire sur les boules", pour Jean-Luc Parant, La Parole vaine, n°13, hiver 1997-98, dans un dossier Jean-Luc Parant, pp.71-73. Voir supra 1985 et 1991.
- L'échelle des yeux, 1998. Voir 100 livres d'artistes avec Michel Butor, 2009, p.89.
Glanes de la grande barrière, "(m, m*) chez l'artiste, 1999" (CDE). Voir le film Michel Butor et ses livres-objets. Voir aussi Thierry Bourquin, 1995.
"Entretien de Michel Butor avec Michel Sicard", pp.48-70 (voir supra Magazine littéraire, n°129, octobre 1977), "Michel Butor, Lettre de 1971", pp.88-90 (voir supra 1972) et "Changer la vue (extrait)", p.100 (extrait du Journal du Bout des Bordes, n°2, 1976), dans Le Grand livre de Jean-Luc Parant, éd. de La Différence, 2000. Cet ouvrage est pourvu, entre autres annexes, d'une bibliographie détaillée des écrits de et sur son auteur.
- En échange avec Jean-Luc Parant, "préf. de Michel Butor ; [avec Vincent Bullat, Mounir Elaloussi, Annie Kouyoumdjian, Kristell Loquet... et al.]. Editeur(s) : Paris : Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, 2001" (CBN).
- Participe à l'exposition Quarante-trois artistes avec Michel Butor, qui s'est déroulée du 25 janvier au 24 mars 2002 au Conservatoire d'art et d'histoire d'Annecy.
- La roue des yeux, 2002. Voir 100 livres d'artistes avec Michel Butor, 2009, p.89.
- # "Le maître-mot", dans Michel Butor, Titi Parant,Titi Parant plasticienne, éditions de l'oeil, coll. Les carnets de la création, 2002. Voir infra 2005.
- Voir aussi  Le Bout des bordes : le journal de la maison de l'art vivant, n° 7-8, 29 octobre 2002-29 octobre 2003. Editions Al Dante, 2003 (Bibliothèque de Marseille).
- "Michel Butor, entretien avec Michel Sicard" (voir supra 1977) et "Michel Butor, entretien avec Jean-Luc Parant" (voir supra 1976) dans Jean-Luc Parant : imprimeur de sa propre matière et de sa propre pensée, José Corti, 2004, pp.101-112 et 117-130. Cet ouvrage se termine par une "bibliographie descriptive" très détaillée, "Les cent livres de Jean-Luc Parant", due à François-Marie Deyrolle, à laquelle nous renvoyons pour plus de détails.
- Titi et Jean-Luc Parant : "De boule en couple" : exposition, Lyon, galerie José Martinez, 16 avril au 11 juin 2004 ; [Préface de Michel Butor ] (CBN).
Les horloges d'amour / Titi Parant,  textes de Michel Butor, Jean Dubuffet, Kristell Loquet, ... [et al.]. La Différence, Col. Les irréguliers, 2005. Reprend l'entretien "Conversation autour des dessins de Titi Parant" de Butor-Sicard en 1977, pp. 37-67, "Eboulis éblouis", p.118, "La galerie des cartes amoureuses (extrait), p.130 et "Le maître mot", pp.144-146. (voir supra).
- Le Bout des Bordes : le journal de la maison de l'art vivant : [journal annuel paraissant tous les 29 octobre pour l'anniversaire de Titi] / textes de Jean-LucParant, Michel Butor, Anne Brigitte Kern ; [avec la collab.] de Marie-Sol Parant et Kristell Loquet ; éditorial Kristell Loquet. - Romainville (93) : Al Dante, 2005. - 245 p. (CBN).
- "Paroles qui roulent", dans Seize Lustres, 2006, pp.193-206.
- Michel Butor, Jean-Hubert Martin, Jean-Luc Parant, catalogue publié à l'occasion d'une exposition qui s'est tenue à la Bibliothèque des Musées de Strasbourg, du 16 juin au 24 septembre 2006, Musées de Strasbourg éditions, 2006.
Les Larmes du bitume, chez l'artiste, 2006 (CDE). Voir aussi #Joël Leick et Jean Anguera.
Rotations drômoises, chez l'artiste, 2007 (CDE).
Voir aussi Jean-Luc Parant, L'évasion du regard  : "catalogue de l'exposition présentée du 18 avril au 30 mai 2009, Médiathèque Voyelles, Charleville-Mézières / recueil sous la direction de Kristell Loquet. Publication : Charleville-Mézières : Médiathèque Voyelles, 2009" (BNF). On peut y lire la "Lettre de Michel Butor à Jean-Luc Parant" datée de Nice, le 31 décembre 1977 (?) et publiée dans Le Bout de Bordes, n°3, 29 octobre 1977 (pp.327-330) et "La pluie de Jean-Luc a matérialisé les ratures de l'oubli" (pp.331-334).
- Voir Oeuvres complètes, 2010.
Le Bout des Bordes, n°11, 12, 13 et 14, 29 octobre 2006-29 octobre 2010, Actes Sud, 2010. Cette publication contient diverses reproductions de collages de Michel Butor ainsi que le texte "Trac" ( voir pp.13, 108, 243, 324, 504-507 et 526).
- Michel Butor et les artistes : les mots entrent en peinture, 2010.
- Les Trois Châteaux, avec Titi Parant, la Différence, 2012. Livre pour enfants. "Trois petites filles, Anna, Bella et Clara marchaient dans la forêt à la recherche d’un mystérieux château. Elles sont munies d’un téléphone portable pour appeler leurs parents en cas de problème. Elles rencontrent tour à tour un loup, ami d’un petit garçon nommé Albert, un lynx, ami du frère d’Albert nommé Hubert et enfin un ours, ami de Robert, frère aîné des deux premiers. Les animaux leur font franchir une rivière, un ravin puis un volcan pour les conduire aux trois châteaux : celui des Horloges où s’installent Albert et Clara, celui des Yeux dont s’emparent Hubert et Bella, et enfin, celui des Livres destiné à Robert et Anna. Les parents leur rendent visite chaque jour tandis que les animaux, revenus dans leur forêt, veillent sur les trois châteaux et leurs habitants, en échange de quelques provisions." Voir aussi l'émission radiophonique d'Aline Pallier.
Les âges de l'enfance, La Giffardière, 2012 (CDE). Voir aussi Coisel, 2013.
- Voir aussi Légendes à l'écart, 2013.
Plaques sensibles, La Giffardière, 2014 (CDE). Voir aussi # Laubiès, 2005.
Les fantômes de la mer, Marcel Le Poney éditeur, 2014 (CDE).
- "Michel Butor, l'oiseau voyageur", dans Des expériences du livre, 2015, pp.39-42.
- Voir aussi Christophe Rioux, 2016.
- "Les oiseaux de Michel Butor", Dix-huit Lustres, hommages à Michel Butor, sous la direction d’Amir Biglari et Henri Desoubeaux, Classiques Garnier éditions, 2016, pp.609-617.
* Sur le site personnel de l'auteur, on peut lire les poèmes : "La conquête de la lumière" (voir aussi Mathias Pérez), "La coupe du monde" et # "Echanges de bons procédés", pour Jean-Luc Parant, # "Le maître-mot", pour Titi Parant, "Paroles qui roulent", chez Jean-Luc et Titi Parant, ainsi que "Réciprocité", dialogue entre Jean-Luc et Titi Parant, Tandem" (texte repris dans Seize Lustres), pour Jean-Luc et Titi Parant, "Textes sous la pluie", pour Jean-Luc Parant et # "Les trois châteaux", pour Titi Parant.
Parant, Marie-Sol :
Fille des précédents.
- L'école des formes, Atelier Marie-Sol Parant éditeur, 2014 (CDE). Ce livre "a été conçu et réalisé en 2014, par correspondance, entre Michel Butor et les éditions Marie-Sol Parant. Ce livre est un texte inédit de Michel Butor, imprimé et gravé dans la matière. L’étui en bois marouflé est écrit à la main par l’auteur. Cette édition se limite à 36 exemplaires numérotés et signés. Format du livre fermé 24 x 18,5 x 4 cm". Voir aussi Joël Leick, 2014.
Pardon, Pierre :
Sculpteur, il est né le 11 novembre 1941 à Jallieu en Isère. Il s'installera en Corse en 1969.
- "La peau des pierres", pour Pierre Pardon. Texte écrit à l'occasion de l'exposition des oeuvres du sculpteur à la galerie Sordini de Marseille en septembre 2012.
Paricaud, Henri :
- "L'achèvement", pour Henri Paricaud, préface au catalogue de vente aux enchères publiques, hôtel Drouot, les lundi 2 et mardi 3 juin 1997, Bibliothèque Henri Paricaud / Editions originales. Voir compte rendu de l'événement de Jean-Claude Lamy.
Paris :
- La Modification, 1957.
- "A Paris", L'Oeil, n°54, juin 1959, avec des photographies de Inge Morath et Claude Michaelides, pp.34-42. Repris très partiellement dans , 1971. Voir infra.
"Je hais Paris", Les Cahiers du chemin, n°7, 15 octobre 1969, pp.103-118. Repris dans . Voir infra, 1971. Voir aussi infra # "Métropolitain" (et Dorny, 1986).
- "La littérature, fille du roman", Les Nouvelles littéraires, n°2283, 25 juin 1971, p.9, entretien avec Guy Le Clec'h. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, p.53.
- "J'ai fui Paris" et "Je hais Paris", , 1971. Voir supra. Ces deux textes sont repris dans # Anthologie nomade, 2004 (voir infra).
-!§! "La ville de Paris chez Balzac", cours de Michel Butor mis en ligne, Université de Genève, année 1986-1987 (http://mediaserver.unige.ch).
- Au fil des rues, 1987.
"Suite parisienne",Avant-goût IV, 1992. Cette "Suite", reprise dans l'ouvrage suivant, se compose de "Noctambule", "Aller-Retour Londres", "Agenda", "Apéritif", "Cirque d'hiver", "Retour de Tokyo", "Après la fête" et "Fourmillement". Voir infra.
- "Treize stations dans le tourbillon parisien", Transit, 1992. Ce texte, paru en partie dans l'ouvrage précédent, se compose de  :
# "Noctambule", pp. A10-A12,
# "Flammes doubles", pp. A12-A13,
"Paris-Londres-Paris, pp. A34-A37, A58-A61 et A82",
#"Agenda", pp. A82-A85,
#"Apéritif", pp.A106-A108,
# "La peau des rues", pp. A108-A109 et A118,
# "Cirque d'hiver", pp.A119-A121,
# "Retour de Tokyo", pp. A126-A128,
# "Un adolescent charbonneux", pp. A129 et A138,
# "Après la fête", pp. A139-A141, A150-A153 et A174,
"Fourmillement", pp. A175-A177, A198-A201 et B50,
# "Pour garder son calme", pp.B50-B53 et B186-B189 et
# "Spin", p.B189,
soit treize textes. Ce qui n'apparaît pas clairement au vu de la table, puisque seulement onze titres y sont lisibles. Par ailleurs, onze de ces textes (soit les treize excepté "Paris-Londres-Paris" et "Fourmillement") sont repris à nouveau dans # Anthologie nomade, 2004, pp.377-402.
- Paris - Les Cathédrales inconnues, 1997.
- Paris ville-ténèbres, 2001.
- Michel Butor par Michel Butor, 2003, p.121.
- # Anthologie nomade, 2004, pp.103-119 et 377-402. Voir supra.
- "5) Du square parisien", dans L'Horticulteur itinérant, 2004.
- Voir aussi Marie-Claire Bancquart, 2006.
* Sur le site personnel de l'auteur, on peut lire également les poèmes # "Air de Paris" et # "Métropolitain".
Paris, Gérard :
- "Michel Butor, archéologue du temps", compte rendu de L'Horticulteur itinérant, Diérèse, n°30, été-automne 2005, p.206.
- "Petite note au sujet de Michel Butor" (Au rendez-vous des amis), Coup de soleil, n°81-82, juin 2011, pp.72-74.
Paris Art Center (éditeur) :
- Shirley Goldfard, 1981.
Paris-Match :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Paris-Musée (éditeur) :
- Dans l'intimité de Victor Hugo à Hauteville House, 1998.
Parker, Charlie :
- "Trois hommages : Charlie Parker, F.-W. Murnau , Mitchourine (1949)",Les Cahiers du  Sud, n°387-388, avril-mai-juin 1966, pp.227-232. Voir aussi Poèmes anciens.
Paroles d'aube (éditions) :
- # L'Adieu au siècle, 1998.
Paroles gelées :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Parole vaine (La) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Part Commune, La (éditions) :
- Avant-goût V, 2009.
Partezana, Max :
"Né à Auch en 1956, je vis et travaille à Arcachon depuis 1994." L'artiste a lui-même donné la plupart des précisions figurant dans cette notice. Qu'il en soit remercié.
- Lai du Chevrier, "illustré en noir et en couleurs. Rouen, L’Instant perpétuel, mars 2011. 24 pages, 15 x 11 cm, en feuilles sous couverture à rabats. Tirage limité à 99 ex. numérotés, tous signés par Michel Butor et Max Partezana. Les 30 premiers enrichis de 2 collages originaux signés, l'un de Michel Butor, l'autre de Max Partezana. Les 3 premiers avec un des lavis reproduits et un manuscrit autographe signé de Michel Butor." Voir aussi Jephan de Villiers, 2009.
Vêpres, "illustré en noir et en couleurs. Rouen, L’Instant perpétuel, mars 2011. 24 pages, 15 x 11 cm, en feuilles sous couverture à rabats. Edition originale. Tirage limité à 99 ex. numérotés, tous signés par M. Butor et M. Partezana. Les 30 premiers enrichis de 3 collages originaux signés, un de Michel Butor, deux de Max Partezana. (Les 3 premiers avec un des lavis reproduits et un manuscrit autographe signé de Michel Butor)". Voir aussi Julius Baltazar, 2009.
Chansons oubliées, chez l'artiste, 2011 (CDE). "4 ex. sur papier silberburg signés numérotés de I à IV. Enregistré dans le catalogue l'Ecart sous le N° 2074. Dim. : 49,5 x 18,5cm ouvert - 26,5 x 18,5cm fermé. À l'intérieur une acrylique sur une page d'un vieux cahier de chansons, 2011".
- Livres trouvés, Arcachon, 2011 (CDE). "8 ex. sur Vélin BFK Rives. Couverture en papier de mûrier de Chiang Maï, un collage de Michel Butor, 2 acryliques sur page d'un ouvrage de bibliophilie du XIXè. Enregistré dans le catalogue de l'Écart sous le N° 2100. Dim. : 28 x 19cm, 2011." Voir # Entre les vagues, 2004. Voir aussi BBB, 2016.
Le Disque de Phaestos, "8 ex. signés numérotés sur Vélin BFK Rives. Enregistré dans le catalogue de l'Écart sous le n° 2108. Leporello Dim. : 12,5 x 16,5 cm, 2011". Voir aussi BBB, 2016, pp.210-211.
La Bibliothèque engloutie, "'Livres pauvres' chez Daniel Leuwers. Coll. "une feuille fermée". 6 ex. signés, numérotés. Enregistré dans le catalogue de l'Écart sous le n° 2119. Dim. : 25 x 8 cm, 2011".
Cartes anciennes, "4 ex. signés numérotés sur Vélin BFK Rives. Enregistré dans le catalogue de l'Écart sous le n° 2129. Dim. : 12,5 x 16,5 cm, 2011".
- LE GRAND ÉCART, texte manuscrit, collage sur papier aquarelle, 4 ex. (dim. : 25 x 14), 2011.
Déchiffrement, "4 ex. sur Vélin BFK Rives, signés, numérotés. Enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le n° 2154. Dim. : 11 x 12,5 cm, 2012."
Parfum d'Espagne, "6 ex. sur Vélin BFK Rives, signés, numérotés. Enregistré dans le catalogue de l'Écart sous le n° 2162. Dim. : 11 x 12,5 cm, 2012."
Indications, 2012. Deux exemplaires. Enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le n° 2165.
L'Ange interloqué, "Livres pauvres chez Daniel Leuwers, coll. "une feuille fermée". 6 ex. signés, numérotés. Enregistré dans le catalogue de l'Écart sous le n° 2166. Dim. : 25 x 8 cm, 2012."
Crépuscule éclatant à Venise, 2012 (CDE). "2 ex. signés, numérotés sur Vélin BFJK Rives. Enregistrés dans le catalogue de l'Ecart sous le n° 2178. Dim. : 16 x 17cm, 2012".
Vers les vers, 2012 (CDE). "2 ex. Cet ouvrage réalisé à Arcachon et Lucinges en 2012 est enregistré dans la Catalogue de l'Ecart sous le numéro 2179".
Double page, 2012 (CDE). "6 ex. sur papier de mûrier de Chiangmai signés, numérotés et enregistrés dans le catalogue de l'Ecart sous le n° 2197. Dim. : 20 x 19 cm, 2012."
Lumière de sang, 2012 (CDE). "6 ex. sur Vélin BFK Rives signés, numérotés. Enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le n° 2198. Dim. : 16,5 x 12,5 cm, 2012. Voir aussi Youl, 2013.
Le trajet de l'escargot, 2012 (CDE). "2 ex. sur Arches signés, numérotés. Enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le n° 2212. Dim. : 6 x 16,5 cm, 2012."
La découverte du disque, 2012 (CDE). "4 ex. sur Vélin BFK Rives signés, numérotés. Enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le n° 2213. Dim. : 13 x 8 cm, 2012."
Correspondant, 2012 (CDE). "4 ex. sur Vélin BFK Rives signés, numérotés. Enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le n° 2226. Dim. : 25 x 8 cm 2012."
Plumes, 2012 (CDE). "4ex. sur Arches signés et numérotés. Cet ouvrage est enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2240. dim. : 9,5 x 19 cm."
La carte s'ouvre, 2012 (CDE). "6 ex. sur Canson signés et numérotés. Cet ouvrage est enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2249. Coll. "Une feuille fermée", livres pauvres. Dim. : 25 x 8 cm." Voir aussi Kristell Loquet, 2013.
Orient-express, 2012 (CDE). "4 ex. sur Vélin BFK Rives signés et numérotés. Cet ouvrage est enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2250. Dim. : 6 x 7,3 cm."
Déchirure, 2012 (CDE). "2 ex. sur Vélin BFK Rives signés et numérotés. Cet ouvrage est enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2251. Dim. : 8,2 x 8,5 cm."
Chambre d'amis, Leuwers éditeur, 2012 (CDE). "6 ex. sur Canson signés et numérotés. Cet ouvrage est enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2271. Coll. "Une feuille fermée", livres pauvres. Dim. : 25 x 8 cm."
La Parque rajeunie, 2012. "4 ex. signés et numérotés, enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2280, coll." La Jeune Parque" (livres pauvres), dim. : 16 x 25 cm."
- AIMANT LE LIVRE, texte manuscrit, collage sur papier aquarelle, 4 ex. (dim. : 30 x 20), 2012.
- DÉCOUVREURS, texte manuscrit, collage sur carte maritime, 2 ex. (dim. : 17 x 15), 2012.
Chemin faisant, 2013. "5 ex. sur Arches, signés et numérotés, enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2281, dim. : 15,5 x 9,5 cm." Voir aussi Pierre Caran, 2015.
Ecaille d'aurore, 2013. "4 ex. signés et numérotés, enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2288, coll. "Tel quel" (livres pauvres), dim. : 8 x 6,25 cm."
ABC, 2013. "3 ex. signés et numérotés, enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2311, collection L3V, dim. : 18 x 15 cm."
Soliloque de l'âne, 2013. "6 ex. signés et numérotés, enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2312, dim. : 16 x 25 cm."
L'empire des dauphins, 2013. "4 ex. signés et numérotés, coll."Amphion" (livres pauvres), dim. : 6 x 11 cm."
Echafaudage, 2013. "2 ex. sur Canson, signés et numérotés, enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2336, dim. : 16,5 x 16,5 cm." Voir aussi Youl, 2006.
Vertige, 2013. "5 ex. sur Canson, signés et numérotés, enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2346, dim. : 15 x 10,5 cm."
Yoga, 2013. "6 ex. sur Canson, signés et numérotés, enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2347, dim. : 21 x 7,5 cm." Voir aussi Leick, 2012.
Transparences, 2013. "2 ex. sur papier Silberburg, signés et numérotés, enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2348, dim. : 21,5 x 17 cm." Voir aussi Youl, 2012 et Gino Gini, 2013.
Réconfort d'équinoxe, 2013. "4 ex. sur Vélin BFK Rives, signés et numérotés, enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 2355, dim. : 33 x 12,5 cm." Voir aussi Youl, 2012, Fedi, 2013 et Cordrie, 2014.
Dans les taillis de la grammaire grecque, "3 ex. sur vélin BFK Rives, leporello. Cet ouvrage réalisé en 2013 est enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2369. Dim. : 25 x 16.5 cm."
Le Jardin suspendu, "4 ex. sur vélin BFK Rives. Cet ouvrage réalisé en 2013 est enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2370. Dim. : 32,5 x 12,5 cm."
Sang de laque, "4 ex. sur vélin BFK Rives. Cet ouvrage réalisé en 2013 est enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2380. Dim. : 25 x 16,5 cm."
Les Lèvres du bitume, "4 ex. sur vélin BFK Rives. Cet ouvrage réalisé en 2013 est enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2391. Dim. : 16,5 x 25 cm."
Les Ombres liquides, "4 exemplaires. Cet ouvrage réalisé en 2013 est enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2400. Coll « Le Cimetière Marin » livres pauvres. Dim. 12,5 x 16 cm."
Souvenir de Crète, "2 exemplaires. Cet ouvrage réalisé en 2013 est enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2401. Dim. : 6 x 17,5 cm."
Une île s'étend sur l'horizon, "4 exemplaires sur vélin BFK Rives. Cet ouvrage réalisé en 2013 est enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2410. Dim. : 4,5 x 8,25 cm."
Reflets-annonces, "4 exemplaires sur vélin BFK Rives. Cet ouvrage réalisé en 2013 est enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2411. Dim. : 12,5 x 16,5 cm."
Les choristes du labyrinthe, "3 exemplaires sur vélin BFK Rives. Cet ouvrage réalisé en 2013 est enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2435. Dim 12,5 x 16,5 cm."
Sauvetage difficile, "2 exemplaires sur Arches. Cet ouvrage réalisé en 2013 est enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2436. Dim. : 6,5 x 11,5 cm." Voir aussi Lardeux, 2014.
Mai 68, Les Cahiers du museur éditeur, Coll. « À côté », 2013 (le CDE donne 2014). "21 exemplaires plus 1 exemplaire EA. Numéro 2440 dans le catalogue de l’Ecart. Dim. : 30 x 21 cm." Voir Intrait d'Union, n°61, 1er décembre 2012. Voir aussi Claude Marchat, 2013 et BBB, 2016, pp.68-69.
- ESCALE SUR LE TRANSSIBERIEN, texte manuscrit, collage sur carton, 4 ex. (dim. : 16 x 20,5), 2013.
- INSCRIPTION, texte manuscrit sur papier marouflé sur toile, 4 ex. (dim : 19 x 24), 2010/2013.
- NUAGES PRÉMONITOIRES, texte manuscrit, collage sur Canson, 4 ex. (dim. : 24 x 36), 2013.
Inscription dans la forêt, 2 ex. sur Canson blanc, texte manuscrit, enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2456. Dim. : 8,3 x 11 cm. 2014.
Balafres urbaines, 4 ex. sur vélin BFK Rives, texte manuscrit, enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2457. Dim. : 12,5 x 16,5 cm. 2014.
Le Flou du flot, 4 ex. sur vélin BFK Rives, texte manuscrit, enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2458. Dim. : 16,5 x 25 cm. 2014.
Pluie tropicale, 4 ex. sur vélin BFK Rives, texte manuscrit, enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2469. Dim. : 4,3 x 7,5 cm. 2014. Voir infra 2015.
Mot de passe, 4 ex. sur vélin BFK Rives, texte manuscrit, enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2470. Dim. : 12,5 x 16,5 cm. 2014. Voir aussi Youl, 2014.
Convocation d'affiche, 4 ex. sur vélin BFK Rives, texte manuscrit, enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2478. Dim. : 16,8 x 8 cm. 2014.
Avril, 2 ex. sur papier Silberburg, texte manuscrit, enregistré dans le catalogue de l’Ecart sous le numéro 2484. Dim. : 19 x 11,5 cm. 2014.
La Bibliothèque en alerte, 4 ex. sur vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2485 du cat. de l’Ecart. Dim. : 8,5 x 8 cm. 2014.
Printemps gris, 4 ex. sur vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2499 du cat. de l’Ecart. Un collage de Michel Butor en couverture. Dim. : 25 x 16,5 cm. 2014.
Risques et périls, 4 ex., coll. Conflit, livres pauvres, texte manuscrit, numéro 2521 du cat. de l’Ecart. Dim. : 5,5 x 6,25 cm. 2014.
L'Inscription furtive, 4 ex. sur vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2522 du cat. de l’Ecart. Dim. : 8,5 x 12,5 cm. 2014.
Bouquet, 6 ex. sur vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2523 du cat. de l’Ecart. Coll. Carnet de peintre(s). Dim. : 17 x 8 cm. 2014.
Initiation, 4 ex. sur vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2524 du cat. de l’Ecart. Dim. : 12,5 x 16,5 cm. 2014.
Ailes urbaines, 4 ex., coll. Passage de Milan, livres pauvres, texte manuscrit, numéro 2525 du cat. de l’Ecart. 3ff. Dim. : 21,5 x 17 cm (21,5 x 50 ouvert). 2014.
Décombres, 4 ex. sur papier Silberburg, texte manuscrit, numéro 2532 du cat. de l’Écart, (4ff.). Dim. :14,5 x 9,5 (14,5 x 38 ouvert). 2014.
Corolle, 2 ex. sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2534 du cat. de l’Écart. Dim. : 7,4 x 6 (7,4 x 12 ouvert). 2014.
Vers la sérénité, 4 ex. sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2535 du cat. de l’Écart, (3ff.). Dim. : 16,5 x 17 (16,5 x 50 ouvert). 2014.
Empilement, 4 ex. sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2542 du cat. de l’Écart. Dim. : 33 x 25 (33 x 50 ouvert). 2014.
Sortie, 4 ex. sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2554 du cat. de l’Écart. Dim. : 16,5 x 12,5 (16,5 x 25 ouvert). 2014.
Ecaille d'automne, 4 ex. sur papier Silberburg, enregistré dans le cat. de l’Écart sous le numéro 2564. Dim. : 7 x 9,7 cm (7 x 19,4 ouvert), 2014.
Tremblement d'îles, 4 ex., enregistré dans le cat. de l’Écart sous le numéro 2573. Dim. : 22,5 x 14 cm (22,5 x 28 ouvert), 2014.
Conglomérats, 4 ex. sur Vélin BFK Rives, enregistré dans le cat. de l’Écart sous le numéro 2579. Dim. : 25 x 16,5 cm (25 x 33 ouvert), 2014.
- LIQUEUR D’ÉQUINOXE, texte manuscrit, collage sur Canson, 2 ex. (dim. : 22,5 x 12,5), 2014.
- LA TÉLÉ EN PANNE, texte manuscrit, collage sur Canson Montval, 4 ex. (dim. : 32 x 24), 2014.
Le vendredi 13 mars 2015, lecture de Michel Butor à la galerie Première ligne de Bordeaux à l'occasion de l'exposition d'oeuvres en collaboration avec Max Partezana. Compte rendu d'Anna Maisonneuve. Voir l'enregistrement de cette lecture sur le site de l'artiste.
Prélèvement, 4 exemplaires sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2595 du cat. de l’Écart, dim. : 11 x 14 cm (11 x 28 ouvert), 2015.
Arabesque, 4 exemplaires sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2596 du cat. de l’Écart, dim. : 16,5 x 25cm (16,5 x 50 ouvert), 2015.
Pluie tropicale, numéro 2597 du cat. de l'Écart, 2015 (CDE). Voir supra 2014.
Aménagements, 4 exemplaires sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2601 du cat. de l’Écart, dim. : 16,5 x 25cm (16,5 x 50 ouvert), 2015.
L’Écriture à la fenêtre, 3 exemplaires sur Vélin supérieur de LANA, texte manuscrit, numéro 2616 du cat. de l’Écart, dim. : 22,5 x 14 cm (22,5 x 28 ouvert), 2015.
Au ras des bruyères, 2 exemplaires sur CANSON MONTVAL, texte manuscrit, numéro 2621 du cat de l’Écart, dim. : 5 x 17,5 cm (5 x 35 ouvert), 2015.
La Valse des lettres, 3 exemplaires sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2622 du cat. de l’Écart, dim. : 16,5 x 12,5 cm (16,5 x 25 ouvert), 2015.
La Réanimation du disque, 4 exemplaires sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2623 du cat. de l’Écart, dim. : 16,5 x 25 cm (16,5 x 50 ouvert), 2015.
Papillon d'étude, 4 exemplaires sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2644 du cat. de l’Écart, dim. : 25 x 16,5 cm (25 x 33 ouvert), 2015.
Le Retour des couleurs, 4 exemplaires sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2649 du cat. de l’Écart, dim. : 25 x 16,5 cm (25 x 33 ouvert), 2015.
- INSPECTION, collage sur Canson Montval avec texte manuscrit, 2 exemplaires, dim. : 32 x 24 cm, 2015.
Laisser passer, 2 exemplaires sur carton blanc, texte manuscrit, enregistré dans le cat. de l’Écart sous le numéro 2659, dim. : 10,5 x 14,5 cm (10,5 x 29 ouvert), 2015.
Le Gouffre grec, 4 exemplaires sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, enregistré dans le cat. de l’Écart sous le numéro 2660, dim. : 12,5 x 16,5 cm (12,5 x 33 ouvert), 2015.
Tôles en fleurs, 6 exemplaires sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, collages sur des photos d’Éric Coisel, enregistré dans le cat. l’Écart sous le numéro 2667. 7 double-feuillets, couverture avec un collage de Michel Butor. Dim. : 32,5 x 25 cm, coll. Mémoires chez Éric Coisel, 2015.
L'arbre de l'étude, chez l'artiste, 2015 (CDE). Voir aussi Jean-Louis Vila, 2016.
Grimoire, chez l'artiste, 2015 (CDE).
Métromanie, chez l'artiste, 2015 (CDE).
Flânant au bord du Scamandre, chez l'artiste, 2015 (CDE).
Escrime, chez l'artiste, 2015 (CDE).
Un jardin de papier, collages de Max Partezana, Rouen, L'Instant perpétuel, septembre 2016. "15 x 11 cm, 24 pages, illustré, en feuilles sous couverture illustrée à rabats. Edition en partie originale. Tirage limité à 99 exemplaires numérotés, signés par Max Partezana. Les exemplaires 1 à 15 comportent chacun un collage original signé de Michel Butor, et un collage original signé de Max Partezana. Les 3 premiers ont en plus un manuscrit autographe signé de l’auteur et 5 collages supplémentaires de l'artiste." Voir aussi Youl, 2011.
Respiration, 2016, 4 ex. sur Canson blanc, texte manuscrit, coll. « Asie » livres pauvres chez Daniel Leuwers, numéro 2732 du Catalogue de l’Écart. Dim. : 12,7 x 7,4 cm. Voir aussi # Joël Leick, 1994 et Jacques Clauzel, 2006.
Icare peintre, 2016, 4 ex. sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, couverture en papier de mûrier de Chiang-Maï, (2 double-feuillets), un collage de Michel Butor en couverture, numéro 2735 du Catalogue de l’Écart. Dim. : 25 x 16,5 cm.
Essence de roses, 2016, 4 ex. sur Vélin BFK Rives, texte manuscrit, numéro 2762 du Catalogue de l’Écart. Dim. : 25 x 16,5 cm.
Retour d'Asie, 2016, 4 ex. sur Canson, texte manuscrit, numéro 2766 du Catalogue de l’Écart, coll. « Asie » » livres pauvres chez Daniel Leuwers. Dim. : 25 x 16 cm.
Écume de texte, 2016, 2 ex. sur Canson, texte manuscrit, numéro 2767 du Catalogue de l’Écart. Dim. : 16,2 x 12,5 cm.
- "Voyage de correspondances", Dix-huit Lustres, hommages à Michel Butor, sous la direction d’Amir Biglari et Henri Desoubeaux, Classiques Garnier éditions, 2016, pp.619-620.
Particolare (Il) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Pasanen, Leena :
- Tana yona nukut Levottmasti : romaani, "Michel Butor ; suomentanut Leena Pasanen. Editeur(s) : Helsinki : Kustannusosa keyhtio otava, 1967. Description : 248 p. ; 21 cm. Collection(s) : Moderneja Kirjailijoita. Traduit de : La Modification"  (CBN).
Pascal, Blaise :
- "...Certains auteurs respectables me passionnent beaucoup moins que d'autres. Pascal, par exemple, je ne le pratique pas, même si pour certains lecteurs j'aurais dû écrire sur lui comme je l'ai fait pour Fourier... ("Michel Butor", Artics, sept.-oct.-nov. 1985).
Pascual, Bertrand :
- Structure de la phrase et structure du roman dans L'Emploi du temps de Michel Butor. "Bertrand Pascual. Editeur(s) : s.l. : S.n.. Description : 153 p. ; 30 cm.  Note(s) : Mémoire de maîtrise de lettres modernes" (CBN). Cet ouvrage date de 1986 comme nous le précise son auteur.
Pascuale, Ricardo :
Sculpteur uruguayen, il est aussi banquier.
- # "Le financier dans la forêt", pour Ricardo Pascuale, Archipel, n°19, décembre 2000, A quoi bon la littérature ?, pp.83-84. Voir aussi Marie-Paule Bargés, 2006.
* Poème qu'on peut lire sur le site personnel de l'auteur.
Passage de Milan :
- Roman, éditions de Minuit, 1954 (rééd. en 1963, 1970 - UGE, 10/18 -, 1973, 1977, 1981 et 1984 - Seuil, coll. Points. Roman -), 288 pp. Repris également dans le premier volume des Oeuvres complètes, en 2006. Livre en douze chapitres. Le premier livre de Michel Butor. Ecrit à Manchester, "dans la nostalgie de l'Egypte", en 1952-1953. Sur la quatrième de couverture de la première édition (et au dos de la revueCritique, n°85, juin 1954), on pouvait lire : "/Les événements futurs projettent déjà leur ombre sur nous./ Douze heures. De sept heures du soir à sept heures du matin : une nuit dans un immeuble de six étages : PASSAGE DE MILAN, c'est l'adresse des locataires. C'est aussi le vol de l'oiseau hiératique dont l'ombre préfigure ce qui a lieu dans ces limites du temps et de l'espace./ Ce soir, l'immeuble présente quelque effervescence : il y a une grande réception, une "party", au quatrième (il y a d'ailleurs des invités à chaque étage). Les rapports des voisins se dévoilent peu à peu. L'histoire de chacun des êtres humains qui vivent dans ces pièces, ou gravissent ces étages, se mêle à celles des autres. "Ainsi perpétuellement, ce soir, dans les cuisines superposées, sonnent les timbres, et leurs notes se suivent comme s'ils faisaient partie d'un même instrument, - mais nul dans la maison ne peut entendre l'air dans son entier."/ L'affaire se solde par une morte et un échappé." Comptes rendus en 1954 de : Jean Mauduit, Bernard Dort, Georges Perros, Robert Kanters, Michel Carrouges et Bernard Serval. Voir aussi :
- The award avant-garde reader, "[William Burroughs, Michel Butor, Jean Cocteau...[et al.]] ; edited [with an introduction] by Gil Orlovitz. - New-York : Award books, 1965. - 1 vol. (254 p.) : couv. ill. en coul. ; 18 cm. Contient : Proclaim present time over / William Burroughs. Passage de Milan / Michel Butor. The fantom of Marseilles / Jean Cocteau [et al.]" (CBN).
- Georges Raillard, Butor, 1968, pp.48-73.
- "Symbolism in Passage de Milan" by Jennifer R. Walters (en anglais), French Review, v.42, n°2, December 1968, pp.223-232.
Butor, Michel, "TITRE(S) : Passage de Milan, [enregistrement sonore] : roman / Michel Butor. ÉDITEUR: [Hull, Québec : Services converto-braille Cypihot-Galarneau, 197-?]. DESCRIPTION : 1 bobine son. ; 18 cm" (BAC).
- Jean-François Josselin, 1970.
- Françoise Clabecq, 1973.
- Jennifer Waelti-Walters, "Passage de Milan : le point de départ", Colloque de Cerisy/Butor, UGE, 1974, pp.55-64. Exposé suivi d'une discussion.
- Trevor Field, Kenji Tamada, 1975.
- Alba Pellegrino Ceccarelli, Léon S. Roudiez, 1977.
- Martine, Bronzin, 1978.
- François Perrot, 1979.
- Barbara Mason, 1980.
- Claude Marie Senninger, 1982.
- Michal Mrozowicki, 1983.
- Nouha Al-Hakim, 1984.
- Robin Knee, 1985.
- Claude Marie Baldwin, 1987.
- Henri Desoubeaux, 1989.
- Constantin Tsikerdanos, 1990.
- Stacy Burton, 1991.
- Improvisations sur Michel Butor, 1993, pp.64-75.
- Curriculum vitae, 1996, pp.64-68.
- Donatella Del Vecchio, 1997.
- Angela Serna, Lee In-Souk,Rose Ferronato, Georges Raillard,1998.
- Pol Charles, Anne-Claire Gignoux, Ali Rahali, 2002.
- Mona Körte, 2003.
- Marie-Claire Bancquart, 2006.
- Thierry de Win, 2007.
- Aziza Awad, 2009.
- Nadia Birouk,Slimane Hassen, 2011.
Passe (La) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Passe-Muraille (Le) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Passias, Katherine :
- Structure and Movement in Three French New Novels, 1957-1962 : A Deep and a Surface Comparison (U. of Michigan, 1974), 417 p. (FSA).
- "Deep and Surface Structure of the Narrative Pronoun " vous" in Butor's La Modificationand Its Relationship to Free Indirect Style", Language and Style, n°9, 1976, pp.197-212 (JHD).
- "Meaning in structure and the structure of meaning in La Modification and La Route des Flandres", Studies in XXth Century Literature, vol. 9, n°2, Spring 1985, pp.323-351 (FXXB).
Patai, Daphne :
- "Temporal Structure as a Fictional Category in Michel Butor’s La Modification", The French Review, vol. 46, n°6, May 1973, pp.1117-1128.
Paterson, Janet M. :
- "Le vitrail de Caïn : l'engendrement textuel dans L'Emploi du temps", Romanic Review, V. LXX/4, janvier 1979, pp.375-383.
Patience :
- Disposée pour Robert Davreu, éditions Métailié, 1991. Repris dans le volume IX des Oeuvres complètes, 2009. Livre composé de six parties (la première, "Première palissade", est d'abord parue en français et en espagnol dans la revue espagnole Texturas, n°2, 1991-1992), six parties dédiées respectivement à François Garnier, Julius Baltazar, Jean-Luc Parant, Mehdi Qotbi, Manuel Casimiro et Bertrand Dorny et "aussi à l'intention de Marcel Alocco, Axel Cassel, Pierre Canou, Nathalie Dasseville, Michel Gérard, Jeanne Gérardin, Maxime Godard, James Guitet, François Jeune, Jiri Kolar, Guido Llinas, Henri Maccheroni, Patrice Pouperon, Antonio Saura, André Villers et Marie-Jo". Chaque partie est composée de dix textes ou fragments de textes. Certains textes, comme :
        - "Douze fois le même galet",
        - "Victor Hugo écartelé",
        - "Ecrire sur les Boules", sont répartis sur l'ensemble des parties.
               - "Météore" (*) est réparti sur les cinq premières parties.
                      - "La Prairie des Eveils", sur les parties 2 à 5.
La première partie ("Première palissade") contient en outre :
        - "Les nuages de Magellan" (*),
        - "Aux deux bouts de la ligne",
        - "Prémonitions",
        - "La ligne de vie" et
        - "Bouteille de survie" (*).
La seconde ("Deuxième dallage") :
        - "Fibres",
        - "Le rayonnement des tissus",
        - "Le village" (*) et
        - "La Thébaïde".
La troisième ("Troisième paroi") :
        - "Ailes",
        - "Lisières",
        - "Au lac des nixes" (*) et
        - "Territoire" (*).
La quatrième ("Quatrième galerie") :
        - "Une cuillerée de texte",
        - "Hublots",
        - "Le long du fleuve" et
        - "Entre-temps" (*).
La cinquième ("Cinquième croisée") :
        - "Quelques arpents de neige",
        - "Chant de fouilles" (*),
        - "La ligne de partage des sangs" (*) et
        - "Je t'attends".
Enfin la sixième ("Sixième parterre") :
        - "Haute tension",
        - "Projet d'un livre sur papier épais" (*),
        - "Le scribe",
        - "Lames de salut",
        - "Vénus et l'amour" et
        - "Madrigal" (*).
Précisons également que onze de ces textes (*) ont déjà été rassemblés dans Hors-d'oeuvreen 1985. Comptes rendus de Gérard Meudal, Monique Grégoire et Anne Otten.
Patin, Sylvie :
 - Regards sur les "Nymphéas", de Paul Claudel à André Masson, Paris : Réunion des musées nationaux, 2006. Résumé : "Analyse de la perception des Nymphéas et de son évolution tout au long du XXe siècle. Les regards critiques, mais surtout admiratifs portés sur cette oeuvre par des écrivains, des critiques, des peintres, des philosophes, de Paul Claudel à Michel Butor, en passant par Clemenceau, Proust ou André Masson sont étudiés" (BPI).
Patriote Côte d'azur (Le) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Patterson, Kelly Margaret :
- Le génie du lieu I, II, III : le texte et l'espace dans trois oeuvres de Michel Butor, "Queen's University (Kingston, Ont.), c1984" (BAC).
Patty, James S. :
- Compte rendu de Répertoire, dans Books Abroad/World Literature Today, v.35, n°3, 1961, p.252 (WLT).
Pautasso, Sergio :
- "Butor fra critico e romanzo", Aut Aut, n°69, May 1962, pp.230-233 (PM).
- "Repertorio Critico de Michel Butor", L'Europa Letteraria30-32, August-September 1964, pp.203-205 (PM).
Pavane :
- texte de Michel Butor avec dix gravures réalisées par huit élèves de première du lycée Alain-Chartier de Bayeux et leur professeur Patrick Savidan, "la touche finale a été portée par Michel Roncerel", 1997. Voir Jean-Christophe Lalay. Voir Pavane, 1993.
Payen, Philippe :
- "Bienvenue à vous, Michel Butor", intervention de Philippe Payen lors de sa rencontre avec Michel Butor à l'université de Besançon dans le cadre des Rencontres bisontines des 1er et 2 décembre 2014. Texte lisible sur la Toile (http://llhple.univ-fcomte.fr/).
Payot, Marianne :
- "Le bureau de Michel Butor", Lire, décembre 1989, pp.172-174, entretien avec Marianne Payot. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.III, pp.233-237.
Pays :
Etant l'un des grands axes de l'écriture butorienne, la géographie méritait bien une rubrique sous la forme ici de noms de pays (et de villes) :
- *Allemagne, *Australie, *Brésil, Burkina Faso, Cambodge (*Angkor), *Canada, *Chine, Corée du Sud, *Danemark, *Egypte, *Espagne, *Etats-Unis, *Ethiopie, France (*Paris, *Nice, *Lucinges), *Grèce, Guatemala, *Inde, Irak (Bagdad), *Israël, *Italie (Ferrare, Mantoue,Palerme, Rome, *Trieste, *Venise), *Japon, Jordanie (Pétra), Maroc (*Marrakech, Agadir), *Mexique, Pérou, Royaume-Uni, Suisse (*Genève), Tunisie (Tunis), Turquie (Istanbul), Venezuela, *Zimbabwe.
Paysage de répons :
- Suivi de Dialogues des règnes, éditions Castella, 1968. Pour Henri Pousseur. Ouvrage tiré à "1000 exemplaires dont 120 avec 1 eau-forte (de Gregory Masurovsky) + 30 H.C." (Michel Sicard). "Ce livre est une fête, un concert royal", déclare Antoine Dousse dans son compte rendu. Autre compte rendu en français de René Lacôte. A noter queDialogues des règnes a d'abord été publié en 1967, puis repris, avec Paysage de répons, dans Illustrations II en 1969 et que ces deux textes dialoguent dans Travaux d'approche en 1972. Voir aussi "Paysage de Répons", pour Henri Pousseur, Phantomas, n°63-67, Apparatus, décembre 1966, pp.107-117; Les Lettres françaises, n°1175, 23 mars 1967, pp.3-4; Jack Buckley; James Holme Stucliffe; Frédéric C. Saint-Aubyn (1978) et A fleur d'alentours, 1982. Voir aussi Répons avec son paysage, 1977. Voir aussi Alina Piechowska.
PCA hebdo :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Peauésie de l'Adour (éditeur) :
- # Lettre à Ishtar, 2001-2002.
- Paradis perdu, 2002.
- # Don Juan en Occitanie, 2007.
- Jeux de dames, 2014.
Pécheur, Anne-Marie :
- Etendards étendoirs, 2012.
Péguet, Lucile :
- "Mobile de Michel Butor : une perspective unanimiste sur les Etats-Unis?", dans Dominique Viart, Jules Romains et les écritures de la simultanéité, Presses Universitaires du Septentrion, 1996, pp.277-292.
Pehourticq, Véronique :
- "Michel Butor : 'Pas d'expositions palmarès'", Les Nouvelles, 26 avril-2 mai 1984, pp.45 et 48, entretien avec Véronique Pehourticq. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.III, pp.145-148.
- "Des mots et des couleurs", Les Nouvelles, 26 avril-2 mai 1984, pp.44-45.
Peier, Jacqueline :
* Sur le site personnel de l'auteur, on peut lire : # "L'effervescence de l'aide", pour Jacqueline Peier. Voir aussi Armleder.
Peillard, Léonce :
- "La Modification de Michel Butor" par Léonce Peillard, Les Ecrivains et humoristes contemporains, n°33, 1er mars 1958, pp.3-5. Dans ce compte rendu, Léonce Peillard évoque en particulier "l'allure colimaçonienne" du récit butorien et ses "phrases-lombrics". Et d'ajouter à propos de ces dernières : "J'aimerais pour ma part que Michel Butor dont le talent est indéniable les "modifiât" dans son prochain roman (...) Quoi qu'il en soit, leur longueur et leur lenteur ont une puissance d'envoûtement certaine."
- "Léonce Peillard s'entretient avec Michel Butor", Livres de France, n°6, juin-juillet 1963, pp.6-8. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.I, pp.212-220. Voir suivant :
- Cent écrivains français répondent au "Questionnaire Marcel Proust", préface de Léonce Peillard, Albin Michel, 1969, p.73. Voir précédent.
Peinture :
Bien des textes de et sur Butor pourraient prendre place sous cette rubrique et la suivante. Elles restent donc entièrement ouvertes.
- "Réflexions de quelques amateurs : Michel Butor, un alibi trop fréquent pour la mauvaise peinture", Arts, n°727, 17-23 juin 1959, p.8 (réponse à une enquête : "L'art abstrait est-il condamné ? Par Raymond Charmet, Elise Nouel et René Bernard).
- "L'art contemporain jugé par ses sources", Les Lettres nouvelles, n°11, février 1961, pp.124-139.
- "La peinture se repeuple", Figures, n°1, septembre 1961, pp.5-21. En français et en anglais.
- "Au gouffre du modèle", Répertoire IV, 1974, pp.365-369.
- On mentionnera ici la participation de Michel Butor à la série de huit émissions intitulée L'Aventure de l'art moderne, qui va du fauvisme à l'abstraction américaine, qui a été diffusée de février à avril 1979 sur FR3. Voir aussi infra 1999.
- "André Breton passion et prudence", Art press, n°157, avril 1991, pp.49-54, entretien avec Bernard Dufour. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.III, pp.256-265.
- Le fauvisme : hurler la couleur, Valérie Manuel, réal.; Philippe Dagen, Michel Onfray, Michel Butor. .. [et al.], participants. - ADAV, 1999. - 1 cassette vidéo (VHS) (52 min) : coul. (SECAM), son. - (Documentaire) (CBN).
Peinture-littérature :
- "Comment le domaine de la peinture pourrait-il paraître étranger à l'écrivain ?", "Réponses à Tel Quel", Répertoire II, 1964, p. 296.
- "Ecrire, composer, peindre...", Recherches et travaux, Université de Grenoble, bulletin n°19, 1980, pp.1-4. Extraits d'une conférence faite à l'Université de Grenoble III, en novembre 1979.
- Ecritures dans la peinture, "Nice, Villa Arson, 1984, avril-juin. Exposition organisée par la Villa Arson, Nice, avril-juin 1984. Catalogue réd. par Michel Giroud, Jean-Clarence Lambert, Gilbert Lascault, Marc Le Bot... et al. ; préf. de Michel Butor. Editeur(s) : Nice : Villa Arson, 1984. Description : 2 vol., 267 p., 165 p." (CBN).
- Art & Fact, 1984.
"Lire la peinture et l’écrire", Cahiers du Musée national d’art moderne (Centre Georges Pompidou), n°16, 1985, pp.91-98. Voir à ce sujet :  "Michel Butor [ENREGISTREMENT SONORE] : lire la peinture et l'écrire / suivi d'un entretien avec Georges Raillard. Description : 1 K7 audio + 1 bobine son. Note(s) : Paris MNAM, 2 mars 1984" (Centre Pompidou). Sous ce même titre, "Michel Butor : Lire la peinture et l'écrire", Armande Reymond rend compte de la conférence de Michel Butor à Lausanne dans la Gazette de Lausanne le 14 mars 1986, p.2.
- "Travailler avec les peintres", 1987.
- Plaquette commémorative du cycle de conférences "Roman et peinture" : extraits de la conférence de Claude Simon, accompagnés d'un commentaire de Francis Strub, conférences complètes de Michel Butor, Jean-Charles Gateau, Genève : Institut national genevois, 1988 (RBG).
- "Littérature et peinture" in : Poésie et image : Poezie en beld : Poetry and image : 10 Festival européen de poésie, Leuven : Leuvense schrijversaktie, 1988, pp. 63-73 (http://www.aml-cfwb.be).
- Die unendliche Schrift. Aufsätze über Literatur und Malerei. Verlag : Europaverlag, Wien 1991
- Improvisations sur Michel Butor, 1993, pp.207-227.
Peinture et poésie : le dialogue par le livre, 1874-2000, "conférence, Michel Butor, Bernard Noël / réal. Bibliothèque Municipale de Lyon. Éditeur : Lyon : Bibliothèque Municipale de Lyon, [*653 doc.] 2001. Description : 1 vidéocassette VHS 1/2 pouce (70 mn) : noir et blanc PAL, sonore. Notes : Rencontre publique du4 décembre 2001 avec Michel Butor et Bernard Noël, à l'occasion de l'exposition "Peinture et poésie : le dialogue par le livre, 1874-2000", du 18 octobre 2001 au 19 janvier 2002, à la Bibliothèque Municipale de Lyon" (http://sbibbh.si.bm-lyon.fr).
- "Les soeurs déménagent. Littérature et peinture au XXe siècle", pour Pascal Dethurens dans Peinture et littérature au XXe siècle, sous la direction de Pascal Dethurens, Presses Universitaires de Strasbourg, 2007, pp.11-19.
Dans le cadre de « L’art à l’épreuve de l’écriture contemporaine », Michel Butor est intervenu au CRDP de l’académie de Grenoble le 12 avril 2011 sur le thème « Littérature et peinture » (http://www.cndp.fr/crdp-grenoble/spip.php?article156).
Pélissier, Alain :
- L'espace dans l'oeuvre de Michel Butor, thèse de 3e cycle sous la direction d'Auguste Anglès : Litt. fr. : Paris 4 : 1980" (Sudoc).
- "Habiter une maison", dans Construire pour habiter, Paris, éd. l'Equerre, les Tribunes de l'habitat, décembre 1982, pp.9-11, entretien avec Alain Pelissier.
-  "Le génie des lieux : entretien avec Michel Butor", Cahiers du CCI (Centre de Création Industrielle - Centre Pompidou), n° 1, mai 1986, pp.174-181 (Supplément).
- "Le Génie du lieu de Michel Butor. Essai d'interprétation", dans Architecture et littérature contemporaines, sous la direction de Pierre Hyppolite, Presses universitaires de Limoges, 2012, pp.23-32.
Pellegrino Ceccarelli, Alba :
- "Il 'testamento' di Michel Butor", Paragone, anno XXVII, n° 320, ott. 1976, pp.130-136 (FXXB).
- "Passage de Milan o 'passage de mille ans' ? Ipotesi di lettura semiologica di un testo di Michel Butor", dans A. Brilli e altri, La materialità de testo, Ricerca interdisciplinare sulle pratiche significanti, Verona, Bertani, 1977, pp.232-251.
- Traducteur de Votre Faust en 1977.
- Arte e artificio in Michel Butor con un'appendice sulla comparatistica, Parallelo 38, 1978, 122 p. Texte italien. Compte rendu de Jean Roudaut.
- "La 'scène' e la 'salle' in tre atti unici dalla struttura circolare : Huis clos, la Leçon, Votre Faust, dans Il Lettore di provincia (Ravenna, Longo), n°39, décembre 1979, pp.79-83. Reprise en français : voir infra Degrés, 1982.
- "Fragments d'un discours humoureux (lettura tabulare di una poesia di Michel Butor)", Lectures, n°9, dicembre 1981, Humour/humeur, edizioni Dedalo, pp.181-190 (en italien). Il s'agit de la lecture des pp.118-119 du numéro d'Obliques de 1976 Butor/Masurovsky.
- "'A vous de jouer, chère assistance !' Sémiologie du texte dramatique et sociologie du public", Degrés, n°31, été 1982, pp.h1-h4. Voir supra.
- "Butor, dal romanzo alle "matrici"", "Editeur(s) : Bari : Dedalo libri, 1982. Description : P.143-P.188 ; 21 cm. Collection(s) : Lectures ; 10. Note(s) : Texte italien. Extr. de Scienza e coscienza letteraria, juin 1982" (CBN).
- "Michel Butor et ses peintres", Degrés, n°34, été 1983, f1-f18. Il y est particulièrement question du rapport Butor/Gregory Masurovsky.
Pelletier, Alexis :
- "Butor l'enchanteur", Cahier critique de poésie (CCP), n°13, "2006/1", 2007, pp.82-85. Compte rendu des Oeuvres Complètes I et II, Seize Lustres et Octogénaire ainsi que de Michel Butor Mobile.
Pensée française :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Pépin, M. :
- "L'Emploi du temps, Michel Butor", explication d'un passage du livre : vendredi 22 août), Recherches et travaux, Université de Grenoble, bulletin n°17, [1978], pp.90-97.
Perec, Georges :
- Bernard Magné, "Petite croisière préliminaire à une reconnaisance de l'archipel Butor dans La Vie mode d'emploi"", Texte en main, n°2, été 1984, pp.71-80.
-  Voir aussi Dominique Bertelli et Mireille Ribière, Georges Perec, entretiens et conférences, Joseph K. éditions, 2003, passim.
- Ainsi que l'entretien de Virginie Tahar avec Butor sur Perec, 2015.
Pereira da Silva, Armando :
- "... and Maria Teresa Horta : In Portuguese, Passagem du Milao, (Lisbao : Ulisseia, 1965), 265 p." (FSA).
Pérez, Mathias :
Peintre, il vit à Auvers-sur-Oise.
Paradis perdu, "réalisé en 2001 à Auvers-sur-Oise et Lucinges sous le n°1038, 4 gouaches et 20 pages manuscrites, 10 exemplaires". Il est visible sur le site de Mathias Pérez. Voir aussi Grethe Knudsen, 1992 et Colette Deblé, 2002.
- Tenir debout, "réalisé en 2002 à Auvers-s-oise et Lucinges sous le n°1088, 6 gouaches et 11 pages manuscrites, 20 exemplaires". Texte repris dans Octogénaire, 2006, pp.158-160.
- "Michel Butor et Mathias Pérez, Le Blues de la cinquantaine, éditions Carte Blanche, 2003. Le tirage est limité à 50 exemplaires avec 4 peintures de Mathias Pérez et une photographie" (RB). Une autre édition a été réalisée la même année "à Ste-Maxime et Lucinges sous le n°1129, 6 peintures et 11 pages manuscrites, 10 exemplaires".
A fleur de peau, "cet ouvrage réalisé à Auvers-sur-Oise et Lucinges en 2003 est enregistré dans le Catalogue de l'Ecart sous le numéro 1148". Tiré à 20 exemplaires. Il est visible sur le site de Mathias Pérez. Autre mention du tirage : "2 aquarelles et 8 pages manuscrites, 10 exemplaires". Voir aussi # A fleur de peau, 1985, Albert Ayme, 1986, Walter Comelli, 1986 et Philippe Colignon, 2007. Texte repris également dans Collation, 1991 et Collation, 2003.
- Epithalame, "Réalisé en 2003 à Auvers-sur-Oise et Lucinges sous le n°1141, 5 aquarelles et 22 pages manuscrites, 10 exemplaires". Autre édition : "Michel Butor et Mathias Pérez, éditions Carte Blanche, 2004" (RB). Cette oeuvre est visible et lisible sur le site de Mathias Pérez. Voir aussi # Jean-Pierre Thomas, 1998, Thierry Lambert, 1999 et Serge Plagnol, 2002.
- "Corps à corps", poème lisible sur le site de Mathias Pérez, où il est daté d'octobre 2003 (http://www.mathiasperez.com/a-textes.html#) et repris dans le recueil Seize Lustres, 2006. Voir aussi Il Particolare, 2006 et infra 2009.
La Conquête de la lumière, 2004. Voir aussi Youl, 2005 et #Jean-Luc Parant. Texte repris dans Octogénaire, 2006 et dans Trois Poèmes, 2009.
Alice retrouve Ulysse, 2004. Texte repris dans Seize Lustres, 2006. Voir aussi #Madeleine Santchi.
L'Or de l'hiver, éditions Carte blanche, 2006. Voir aussi # Joël Leick, 2006. Texte repris dans Avant-goût V, 2009 et dans le volume XII des Oeuvres complètes, 2010. Voir aussi Georges Badin, 2013.
- Les Coffres de Venise, éditions Carte blanche, 2006.
- "Une obsession", poème lisible sur le site de Mathias Pérez, où il est daté de mars 2006 (http://www.mathiasperez.com/a-textes.html#). Voir aussi Anne Slacik, Il Particolare, 2006 et infra 2009.
Les Arrondissements du tendre, éditions Carte Blanche, 2006. "Cet ouvrage réalisé en 2006 à Auvers-sur-Oise et Lucinges est enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 1455". Deux exemplaires manuscrits. Il est visible sur le site de l'artiste. Voir aussi # André Velter, 2004, Il Particolare, 2006 et infra 2009.
- Il Particolare, n°15-16, 2006.
- Les Charmeuses de serpents, Carte blanche, 2006 (CDE). Repris dans Avant-goût V, 2009 et dans le t.X des Oeuvres complètes, 2009, pp.949-977. "En l'honneur d'Henri Rousseau dit le Douanier, pour Mathias Pérez". Voir aussi le poème "Ailes dans la jungle".
- "La restauration du corps féminin", pour Mathias Pérez, Diérèse, n°32, printemps 2006, pp.48-52. Voir aussi Siècle 21, 2008 et Bernard Alligand, 2009.
Haleine, éditions Carte Blanche, "cet ouvrage réalisé [en deux exemplaires] à Auvers-sur-Oise en 2006 et à Lucinges en 2007 est enregistré dans le catalogue de l'Ecart sous le numéro 1529". Il est visible sur le site de Mathias Pérez. Voir aussi Georges Badin, 2010. Reprise :
- "Haleine", pour Mathias Pérez, dans Europe/Michel Butor, n°943-944, novembre-décembre 2007, pp.23-27.
Jade, chez l'artiste, 2007 (CDE). Voir aussi Georges Badin, 2010.
Buée, chez l'artiste, 2007 (CDE). Voir aussi Pierre Leloup, 2009.
L'Atelier des ailes, Carte blanche, 2007 (CDE). Voir aussi Gregory Masurovsky, 2008 et Baltazar, 2014. Texte repris dans Etats provisoires du poème, 2009.
- # "Corps à corps", pour Mathias Pérez (voir supra 2003), # "Une obsession", pour Mathias Pérez (voir supra 2006), pp.14, 15 et la reproduction des Arrondissements du Tendre ou la capitale des coeurs, pp.19-30 dans Mathias Pérez, éditions Carte Blanche, 2009. Cet ensemble reprend les textes déjà rassemblés dans Il Particolare, 2006. Voir supra.
Ultrasensible, éditions Carte Blanche, 2009 (CDE). Texte repris dans Sous l'écorce vive, 2014. Voir aussi Leloup, 2009.
La Solitaire, éditions Carte Blanche, 2010 (CDE). Voir aussi Joël Leick, 2009, Georges Badin, 2010 et Robert Brandy, 2011.
Possibilité d'envol, éditions Carte Blanche, 2010 (CDE). Voir aussi Jean-Marc Brunet, 2010.
Complémentarité, éditions Carte Blanche, 2010 (CDE). Voir aussi Walter Comelli, 1990 et Youl, 2011. Texte repris dans Universo Butor, 2012, p.30.
Creuser, éditions Carte Blanche, 2010 (CDE). Voir aussi Sylvie Lander, 2013. Texte repris dans Europe, 2012.
Et l'or de leur corps..., éditions Carte Blanche, 2011 (CDE). Texte ("Et l'or de leurs (sic) corps", pour Mathias Pérez en pensant à Gauguin) repris dans Nouvelle revue d'esthétique, n°10, 2012/2, pp.114-116. Voir aussi Badin, 2014.
Parcours, Carte Blanche, 2012 (CDE). Voir aussi Coisel, 2013.
Le duvet des formes, Carte Blanche, 2014 (CDE).
Dans les cavernes de notre préhistoire, 2014 (CDE). Voir aussi Leick, 2011 et Baltazar, 2013. Voir aussi la Revue d'histoire littéraire de la France, n°3, 2014.
Respiration conspiration, texte de Michel Butor, peintures de Matthias Pérez et photographies d'Olivier Verley, Carte Blanche, 2015 (CDE). Voir suivant :
- Respiration conspiration(2), Butor, Pérez, Carte Blanche, 2015 (CDE). Voir précédent.
L'envers et l'endroit, Carte Blanche, 2015 (CDE).
Les géantes, Carte Blanche, 2015 (CDE).
- "Michel Butor à Auvers-sur-Oise", Dix-huit Lustres, hommages à Michel Butor, sous la direction d’Amir Biglari et Henri Desoubeaux, Classiques Garnier éditions, 2016, pp.539-544.
* Sur le site personnel de l'auteur, on peut lire : # "L'Amateur lointain", pour Georges Badin et Mathias Pérez, # "Le blues de la cinquantaine", # "Les charmeuses de serpents", # "Corps à corps", # "Une obsession", "Pêcheur d'images" (voir aussi Youl, 2005), # "La restauration du corps féminin", # "Tenir debout" et "Vibration 2", pour Mathias Pérez.
Perez Minik, Domingo :
- "La novela extranjera en Espana : Uwe Johnson, Michel Butor", Insula, ano XXV, n° 279, febr. 1970, p.7. Sur La Modification (FXXB).
PerformArts :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Perpétuelles :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Perrault, Charles :
- Querelle des états. Petit monument pour Charles Perrault, 1973. Voir infra.
- "Dialogue avec Charles Perrault sur les fontaines de la fable", NRF, n°311, décembre 1978, pp.1-9. Ne constitue qu'une partie du texte mentionné plus bas.
- "Querelle des Etats", Envois, 1980, pp.11, 26, etc. Voir supra.
- "Dialogue avec Charles Perrault sur les fontaines de la fable", pour Roger Borderie, Répertoire V, 1982, pp.103-147. Dans Rivista de estetica, n°8, 1981, une partie de ce texte est parue sous le titre "Echos du labyrinthe de Versailles". Repris dans Répertoire littéraire, 1996. Voir supra et infra.
- Gilberte Jean, "Perrault dans les labyrinthes de Michel Butor", Frontenac Review, n°8, 1991, pp.31-52.
- "Dialogue avec Charles Perrault sur les fontaines de la fable", Répertoire littéraire, 1996. Voir supra.
- Dans Gyroscope, 1996, le texte "L'heure de la vérité" (cinquième section de "Picasso-labyrinthe") du programme "Minotaure" lui est dédié (Canal 3, pp.79-97).
Perret, Jean :
- "Intrevista", entretien avec Michel Butor (en espagnol) dans Baracola, n°50, juin 1996, pp. 342-348.
Perret, Jean-Marie :
- "Tintinnabulante caravane", compte rendu de Anthologie nomade sur Bleu de paille [noirsanssucre.vnunetblog.fr/bleudepaille] ("01 novembre 2005 dans Parutions 2004 ") : "La visite de ce capharnaüm dément, ordonné par un maniaque, est heureuse. Jamais la malice de l'homme n'en obnubile le sérieux. Jamais le sens du drame n'en efface le sourire. Ce jardinier maléfique est fondamentalement gentil. Il vous fait des mondes qui croulent comme un bonimenteur passe muscade. Des carambolages monstres, comme on fait tilt au flipper."
Perrier, Jean-Claude :
- "Michel Butor : "J'écris à la demande'", entretien avec Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo, n°501, 14 février 2003, pp.78-80. Entretien réalisé à l'occasion de la sortie de Michel Butor par Michel Butor et Collation.
- "Michel Butor. Monsieur 100 000 livres", Livres Hebdo, 13 mars 2006, p.48. Compte rendu des tomes I et II des Oeuvres complètes.
- "Le musée de Michel Butor", sur "livreshebdo.fr" le 25 septembre 2015. Compte rendu de 105 oeuvres décisives .... : "Michel Butor n’est pas seulement l’un de nos plus grands écrivains vivants, c’est un puits de savoir, notamment sur l’art, qu’il a placé depuis toujours au cœur de sa création : essais, livres illustrés par des artistes. C’est aussi un sacré pédagogue, un maître aimable et facétieux, qui nous invite aujourd’hui à sa suite à travers les salles de son musée imaginaire..."
Perrigaud, Françoise :
- Le Mythe de Thésée dans La Mise en oeuvres de Friedrich Dürrenmatt et l'Emploi du temps de Michel Butor, "Maît. : Lett. mod. : Nantes : 1992" (Sudoc).
Perrin, Olivier :
- "Michel Butor, Jules Verne et le téléphone portable", revue de presse, sur "letemps.ch" le 25 août 2016.
Perrone-Moisés, Leyla :
Professeur de littérature française à l'Université de Sao Paulo (Brésil), elle a traduit certaines oeuvres de Butor en portugais.
- "La Modification", O Estado de S. Paulo, São Paulo, 8 fev. (novembro ?) 1958. Suplemento Literário, p.2 (cité par Daniela da Silva Prado qui cite aussi Rolmes Barbosa, Brito Broca, Otto Maria Carpeaux et Temístocles Linhares).
- O nouvo romance frances : Michel Butor, Marguerite Duras, Robert Pinget, Samuel Beckett, Claude Simon, Alain Robbe-Grillet, Claude Mauriac, Jean Cayrol, Nathalie Sarraute, Sao Paulo, Buriti, 1966 (CM).
- Michel Butor, Repertório. Trad. Leyla Perrone-Moisés. São Paulo : Perspectiva, 1974.
- "L'absent de Paris", La Quinzaine littéraire, n°193, 1er-15 septembre 1974, pp.13-14. Compte rendu de Répertoire IV. Ce qui intéresse l'auteur ici, c'est moins tel ou tel article (comme Jacqueline Piatier par exemple), que l'émergence du 'je' "tout au long de ces pages" et ses divers avatars, à l'origine desquels "c'est la femme qu'il (Butor ?) retrouve" : "Plus qu'aucun autre des Répertoire, celui-ci est marqué par la présence féminine". Leyla Perrone-Moisés note cependant : "'La Fascinatrice' est un des plus beaux textes de Butor, en même temps qu'un des plus beaux textes sur Barthesqui aient jamais été écrits."
- "Comment les Brésiliens ont dévoré Michel Butor", Colloque de Cerisy/Butor, 1974, pp.368-373. Exposé suivi d'une discussion.
- "L'intertextualité critique", Poétique, n°27, 1976, pp.372-384.
- "'Ecrivains et éducateurs de tous les pays, unissez-vous'. Entretien avec Michel Butor", Le CREU, n°5, 6, 7, et 8, 4e trimestre 1977, 1er, 2e et 3e trimestre 1978, pp. 47-49, 43-48, 26-31 et 40-42, entretien avec Michel Launay (et Leyla Perrone-Moisés pour les deux premiers numéros). Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, pp.247-280.
- Participe au numéro spécial Butor de la revue World Literature Today, Spring 1982, avec "Butor's Répertoire", pp.265-268.
- "Illuminations(sic) II, da madrugada a aurora", Manuscritica, n°4, 1994, pp.31-58 (FXXB).
- "Autoilustracion", Michel Butor. Escrituras, una pasion por la invencion estética, Revista Anthropos, n°178-179, mayo-agosto 1998, pp.130-136 (numéro spécial Butor entièrement en espagnol).
- "Michel Butor : arte postal", intervention au colloque "L'univers Butor" de Belo Horizonte, 2011. Intervention reprise dans :
- Universo Butor, 2012 : "Sur les cartes postales de Michel Butor".
Perroni, Sergio Claudio :
Traducteur: "La modificazione / Michel Butor ; traduzione di Sergio Claudio Perroni. - Rome : Fandango, 2006. - 267 p" (CBN).
Perros, Georges :
"C'était un ami, l'ami que l'on rêve d'avoir." dira de lui Michel Butor. Il est mort en 1978.
- "Michel Butor : Passage de Milan", NRF, n°20, août 1954, pp.316-317. Voir infra. "Pris dans ses propres filets, aux mailles serrées, Butor a peut-être laissé passer, par trop d'application non grisée - le milan vole un peu haut - le moment d'éclosion qu'exigeait sa vision initiale, qui est d'un poète. Famille Roussel."
- "L'Emploi du temps", NRF, n°48, 1er décembre 1956, p.1095. Voir infra.
- "Pour Michel Butor", NRF, n°91, 1er juillet 1960, pp.160-163. Texte repris dans Georges Perros, Pour ainsi dire, éditions Finitude, 2004, pp.121-127.
# "Echanges, pour Georges Perros", NRF, n°191, 1er novembre 1968. Repris sous le titre "Epître" dans François Aubral, Michel Butor, 1973, pp.151-152 et "Epître à Georges Perros" dans Illustrations IV, 1976 et # Anthologie nomade, 2004 (voir infra).
- "La pointe du Raz dans quelques-uns de ses états", L'Arc, n°39, 1969, pp.24-31. Voir infra 2010.
- "En guise de salut", Les Cahiers du chemin, n°17, 15 janvier 1973, pp.218-221 (repris dans Georges Perros, Papiers collés II, Gallimard 1973 et dans François Aubral, Michel Butor, Seghers, 1973, pp.5-8. Ce dernier ouvrage reprend aussi "Epitre", pour Georges Perros, pp.151-152, texte repris également dans Illustrations IV, 1976). Voir supra et infra.
- "Dialogue du règne",Obliques/Don Juan, V.1, 1er trimestre 1974 (1981), p.15.
- "La fascinatrice", pour Georges Perros, Répertoire IV, 1974, pp.371-397.Un texte de Butor sur Barthes, leur ami commun.
- "Epître à Georges Perros", Illustrations IV, 1976, pp.24-29. Voir supra et infra.
- Troisième dessous (Matière de rêves III), éditions Gallimard, 1977. "A Georges Perros".
Archipel Shopping 2, avec une sérigraphie, éditions Ubacs, 1977. Réalisé en 120 exemplaires. Reprise :
"Archipel shopping 2, version préliminaire arrangée pour en faire compliment à Georges Perros à l'occasion de l'hommage qui lui est rendu", Ubacs, n°2-3, 1977, pp.50-64. Texte repris dans Boomerang.
- "Georges Perros : l'école des gisants", NRF, n°308, 1er septembre 1978, pp.167-173. Repris dans Explorations, 1981, Exprès, 1983 (voir infra) et dans Revue de Belles-Lettres, 2008.
-Georges Perros : "Lettres à un ami", présentées par Michel Butor, Alif/Georges Perros, n°11, hiver 79-80, pp.18-27.
- "Georges Perros : Lettres à Michel Butor", Les Cahiers Obliques, n°2, 1980, pp.39-43. Extraits d'un ouvrage à paraître (voir infra).
- "L'école des gisants", Explorations, 1981, pp.89-97. Repris dans Exprès, 1983. Voir supra 1978 et infra.
- "Michel Butor, Passage de Milan" et "Michel Butor : L'Emploi du temps", Lectures, Le temps qu'il fait, 1981, pp.56-57 et 80-83. Textes parus d'abord en 1954 et 1956 dans la NRF. Voir supra.
- Lettres à Michel Butor, T.1 : 1956-1967, avec une préface de Jean Roudaut : "Aujourd'hui le nom de Perros" (compte rendu de François Bott); T.2 : 1968-1978, avec une préface de Lorand Gaspar : "A la rencontre de Georges Perros" et "Georges et le dragon" (compte rendu de Raphaël Sorin), éditions Ubacs, 1982 et 1983. Autre compte rendu de Richard Millet ("Entré dans la légende") dans La Quinzaine littéraire, n°398, 16-31 juillet 1983, pp.6-7, où l'auteur relève que "le regard [de Perros] ici porté sur la vie et sur l'oeuvre de Butor est[-il] d'une bonté exigeante, délicate et juste". Voir infra 1996.
- "L'école des gisants", in memoriam Georges Perros, Exprès, 1983, p.167-172. Voir supra 1978.
"Ballade de l'absence de Georges", pour Tania, Ubacs, n°8/9, un numéro spécial Perros, 1984, pp.151-152. Ballade reprise dans :
- Hors-d'oeuvre, 1985, p.92; Arguments, n°10, 15 février-15 mai 1988, p.31, Avant-Goût IV, 1992 et Au rendez-vous des amis, 2003. Voir infra.
"Je n'aurai pas de lettre de Georges aujourd'hui..." dans "Collages pour Perros", Libération, 14 janvier 1987, pp.34-35.
- "Ballade de l'absence de Georges", Arguments, n°10, 15 février-15 mai 1988, p.31 (dans un dossier sur Georges Perros dirigé par Hervé Carn). Voir supra 1984 et infra.
- Quelques réponses de Butor à Perros dans Qui êtes-vous Michel Butor ?, 1988, pp.345-357.
- Un dessin de Michel Butor dans Georges Perros, hommage, Calligrammes éditions, 1988, p.106.
- "In memoriam Georges Perros (Ballade de l'absence de Georges)", in Avant-Goût IV, en mémoire, 1992, pp.203-204. Voir supra et infra.
- Curriculum vitae, 1996, pp. 70, 223-224.
Michel Butor/Georges Perros, Correspondance, 1955-1978, éditions Joseph K, 1996, avec un avant-propos d'Alain Coelho. Comptes rendus d'Antoine de Gaudemar et de Jérôme Garcin. Voir également :
- Liban, Laurence : "Du 'vieux' Georges au 'cher' Michel", L'Express, 12 décembre 1996, p.105.
- Agnès Vaquin, "Butor-Perros",La Quinzaine littéraire, n°707, 1er-15 janvier 1997, pp.5-6.
- "Souvenir de Tunis", Ici et là, 1997, p.9.
- Frédéric-Yves Jeannet, "L'enjeu épistolaire" sur la correspondance Butor-Perros, New Novel Review, vol. 5, n°1, New Jersey, Automne 1998.
- Voir aussi :"Georges Perros, 1923-1978, Paul-André Picton, réal. ; Jérôme Garcin, aut. Editeur : France 3 [prod.] ; Abacaris Films [prod., distrib.], 1999. Collection : Un siècle d'écrivains. Description : 1 vidéo numérisée (48 min). Ce portrait de Georges Perros est composé d'archives filmées en 1970 à Douarnenez par Paul-André Picton. En contrepoint à ces images en noir et blanc, des images filmées aujourd'hui de l'île de Sein et de Douarnenez, lieux aimés de l'écrivain. Ce portrait d'un homme émouvant, "un homme qui est lui-même sa propre œuvre", est complété par les témoignages de Michel Butor, ami de Georges Perros depuis les années 50, et de son fils aîné, Frédéric Poulot, qui présente les archives familiales : carnets de poche, photographies de famille, lettres, dessins et peintures de très petits formats. Des textes et des poèmes sont lus par Anne-Marie Philippe" (BPI). Voir infra.
- Entretien avec Anne Clerc, 2002.
- "Ballade de l'absence", dans Au rendez-vous des amis, 2003, p.59. Voir supra.
- "Epître à Georges Perros", # Anthologie nomade, 2004, pp.153-154. Voir supra.
"Sur les dessins de Georges Perros", pour Thierry Boizet, dans Georges Perros, Dessiner ce qu'on a envie d'écrire (auquel ce texte sert de préface), éditions Finitude/Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, 2005, pp.7-9. Texte repris dans le t.X des Oeuvres complètes, 2009, pp.1110-1111.
- Ménaché, 2007.
- Participe à l'émission Un siècle d'écrivains consacrée à Georges Perros : Georges Perros : 1923-1978 / Paul-André Picton, réal. ; Jérôme Garcin, comment. ; Georges Perros, Michel Butor, particip. ; Anne-Marie Philipe, voix. Bibliothèque Publique d'Information [éd.], ca 2009. Format :  1 DVD vidéo mono face toutes zones (48 min). Voir supra 1999.
- Michel Butor et les artistes : les mots entrent en peinture, 2010.
-La Pointe du Raz dans quelques-uns de ses états, Finitudeéditions, 2010 (CDE). Texte et dessins de Georges Perros, préface de Michel Butor. Voir supra 1969.
"Les silences de Georges", pour Kristell Loquet, dans Graver sur le mur du vent, "entretiens radiophoniques avec Georges Perros, le 17 décembre 1975, Perros, Georges - Daive, Jean, introduits et annotés par Thierry Gillyboeuf, précédés par un poème liminaire de Michel Butor, entrecoupés d'un cahier hors-texte de 7 photographies par Jacqueline Salmon et de deux dessins envoyés par Georges Perros à Jean-Luc Parrant, M. Le Poney [éditeur], Illiers-Combray (Eure-et-Loir). Parution :  juillet 2010", pp.7-9.
"Georges en moto", pour Hervé Carn et Jean-Baptiste Para, Europe/Georges Perros, n°983, mars 2011, pp.7-8. Voir aussi Sophie Rousseau, 2016.
- Voir aussi Bertrand Degott, 2014.
"La voix coupée", in memoriam Georges Perros, dans Georges Perros, L'Ardoise magique, L'Oeil ébloui éditeur, 2014, pp.7-11.
* Sur le site personnel de l'auteur on peut lire : "Légende", pour les dessins de Georges Perros.
Perrot, François :
- Étude "des oeuvres dans l'oeuvre" dans trois romans de Michel Butor, thèse de 3e cycle, Lett. fr. et comp. Paris 3 : 1979, sous la direction de Michel Décaudin. "Notes :  Etudes des oeuvres réelles ou imaginaires qui sont citées dans Passage de Milan (1954), L'Emploi du temps (1956) et La Modification (1975)" (sic).
Perrot, Jean :
- "Correspondances. Michel Butor et l’héritage ludique de Henry James", Dix-huit Lustres, hommages à Michel Butor, sous la direction d’Amir Biglari et Henri Desoubeaux, Classiques Garnier éditions, 2016, pp.621-642.
Perrot, Jean-Philippe :
- A l'écart, Michel Butor, Circeto Films Production, 1995 (repris en DVD par le Centre national de la cinématographie en 2009). Un film de Jean-Philippe Perrot "librement inspiré de "Treize lectures dans le calme genevois", extraites de Transit". "Cette longue promenade avec l'écrivain, éclatée en plusieurs lieux genevois est une immersion sans réserve dans l'univers de Michel Butor qui se prête volontiers à ce riche parcours de sa vie et de son oeuvre pensé comme une varation en images de Treize lectures dans le calme genevois. Ce film, dédié à "tous les résisteurs", est signé Jean-Philippe Perrot, jeune réalisateur et fervent disciple de Butor", lit-on dans une brève du Magazine littéraire d'avril 1996 (n°342).
- Catherine Prelaz : « Michel Butor à l’écart : la Genèvede Michel Butor et de Jean-Philippe Perrot », Genève, le mensuel, avril 1996 (texte en ligne : www.circeto.com/html/presse/michel01.html).
Perugini, Gabriel :
- Auteur d'une thèse en prépartion depuis 2009 : Déconstruction et reconstruction chez Michel Butor et Alain Robbe-Grillet : contribution du nouveau roman à l'imaginaire social des trente glorieuses (1946-1975). Soutenue en 2015 (voir infra).
- "Michel Butor et la mémoire des villes", dans Amnésies françaises à l'époque gaullienne, 1958-1981 : littérature, cinéma, presse, politique, études réunies par Nelly Wolf, Paris : Classiques Garnier, 2011, pp.123-132 (BNF).
- "L’Étranger chez Michel Butor", intervention au colloque "L'univers Butor" de Belo Horizonte, 2011. Cette intervention, une étude sur L'Emploi du temps, est reprise dans :
- Universo Butor, 2012.
- Gabriel Perugini. Déconstruction et reconstruction chez Michel Butor et Alain Robbe-Grillet : contribution du nouveau roman à l’imaginaire social des Trente glorieuses (1946-1975). Littératures. Université Charles de Gaulle - Lille III, 2015. Français. <NNT : 2015LIL30036>. <tel-01272568> (https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01272568/document). "Résumé : Le Nouveau Roman est passé à la postérité comme l’un des exemples majeurs d’un moment intransitif de la littérature française. En déstabilisant le traitement de la narration et de l’intrigue, du cadre spatio-temporel, des personnages et des voix, le Nouveau Roman conteste la mimèsis référentielle réaliste pour se tourner vers les aspects formels de la création romanesque. Néanmoins, cela n’est pas un geste gratuit : la déconstruction formaliste, les nouveaux romanciers la revendiquent au nom d’un « nouveau réalisme ». Le Nouveau Roman se veut l’avènement d’une « ère du soupçon » sur les conventions esthétiques et les représentations diffusées par celles-ci. De plus, ce parti pris ne peut se comprendre en dehors d’un contexte historique marqué à la fois par les traumatismes de la Seconde Guerre mondiale et les impératifs de modernisation économique qui de 1946 à 1975 transforment profondément la société française. Loin d’anéantir la référentialité, le Nouveau Roman témoigne d’un conflit avec elle, si bien que sa déconstruction du roman est une reconstruction produisant de nouvelles — parfois pas si nouvelles que cela ? — formes, représentations, manières d’affirmer l’existence de l’homme et de la société. Aussi le Nouveau Roman contribue-t-il à l’imaginaire social de son époque. En proposant une lecture des romans de Michel Butor et d’Alain Robbe-Grillet, cette thèse se penchera sur la tentative néo-romanesque de réinventer et la littérature et le monde. Trois axes d’analyse guident ce travail : le premier porte sur la représentation de l’univers fictionnel parallèlement à une discussion sur le problème de la mimèsis ; le second, sur la poétique des personnages et son rapport à la question de l’identité personnelle ; le troisième, sur le statut de la socialité dans les œuvres, à travers les questions de l’identité collective, de la mémoire et des usages sociaux de la langue."
Pessin, Marc :
Peintre, graveur et éditeur (voir Le Verbe et l'Empreinte), il est né à Paris en 1933. Il s'installe à Saint-Laurent-du-Pont (Isère) en 1965. Voir aussi Anick Butré.
- Réseau aérien, "texte radiophonique, calligramme en sérigraphie de Marc Pessin (Grenoble : Jean Noblet, 1981), 100 ex." (FSA)
Le Rêve de Klaus, livre manuscrit avec 11 peintures à l'huile et 12 calligraphies, 1981. Réalisé en 1 seul exemplaire. Texte repris dans :
- Quadruple fond, 1981, pp.59-79.
- Marc Pessin : archives pessinoises, "Lyon, Archives municipales, Palais Saint Jean, décembre 1991. Catalogue gravé par l'artiste; avec un texte d'introduction de Michel Butor" (CBN).
"Dans le secret des dieux" (texte daté de 'Gaillard, 13 juillet 1988'), dans Gazogène, n°4, [1991], pp.28-29. Voir infra 2001, 2009 et 2011. Texte lisible sur la Toile (http://gazogene.wordpress.com)
Lire la peinture et l'écrire, "(avec d'autres) Musée maçonnique, 1994" (CDE).
Souvenir de la Grande Chartreuse, Le Verbe et l'Empreinte éditeur, 1994. "L'ensemble de l'ouvrage est contenu dans une boîte en carton qui comprend 100 planches libres : 50 planches d'encres de chine d'anatomie d'oiseaux imaginaires, de sonagrammes de ces oiseaux, de cartes et de plans du Massif de la Chartreuse, 50 planches de radiographies, de textes en prose, d'encres de chine d'anatomie d'oiseaux, de sentiers de montagnes, de fossiles estampés sur pâte à papier et un portrait de Michel Butor, auxquelles sont ajoutés : un trophée offert à Michel Butor, un oeuf de paradisier-pivert et un flacon de liqueur des pères chartreux, le tout imaginé et réalisé par Marc Pessin et par Albert Henry Mignard. Tirage : 100 exemplaires numérotés et signés par les auteurs." (MFQ). Sous-titre : "Buffon rêve ou quinze oiseaux métis" (CBN)
- Participe à l'exposition25 artistes autour de Michel Butor qui s'est déroulée du 10 février au 5 mars 1995.
- Marie-Françoise Quignard, Michel Butor et la gravure, catalogue des premières Rencontres de l'Ecrit et de l'Estampe de Bayeux, publication du musée Baron Gérard, 1996, pp.52-53.
Botanique martienne, "(m) chez l'artiste, 1998" (CDE). Voir aussi # Joël Leick, 1995. Texte repris dans :
- Marc Pessin, Le voyageur immobile : mars à octobre 1999 / Saint-Antoine l'Abbaye : Musée départemental, 1999 (Saint-Martin-d'Hères : Daniel Munier), 173 p. : ill. en noir et en coul. ; 36 cm. Livre d'artiste. Contient un texte de Michel Butor intitulé "Botanique martienne", p. 157 (RBG).
- "Dans le secret des dieux", pour Marc Pessin, Le Codex Atlanticus, n°11, juin 2001, pp.20-21. Voir supra, 1991 et infra 2011.
Marc Pessin : regards sur l'oeuvre, "[exposition] / [organisée par la Ville de Grenoble] ; [textes de Jean Burgos,... Michel Butor,... Jean-Pierre Chambon, et al.]. Editeur(s) :  [Grenoble] : Conseil général de l'Isère, DL 2009" (Sudoc). On peut y lire "Dans le secret des dieux", p.151 (voir supra).
- Le papier, la distance, Michel Butor reçoit Marc Pessin à Lucinges, exposition du 4 juin au 25 juillet 2010, Espace du Livre d'Artistes et de la Petite Edition.
-Air marin, Le Verbe et l'empreinte éditeur, 2010 (CDE). Texte repris dans Le long de la plage, 2012. Voir aussi BBB, 2016, pp.172-173.
Dans le secret des dieux, Le Verbe et l'Empreinte éditeur, 2011 (CDE). Voir supra 1991 et 2001.  Voir aussi BBB, 2016, pp.174-175.
La beauté du diable, Le Verbe et l'Empreinte éditeur, 2011 (CDE). Voir aussi Youl, 2011. Texte repris dans Universo Butor, 2012, pp.28-29. Voir aussi BBB, 2016, pp.246-247.
Chant du rebut, Le Verbe et l'Empreinte éditeur, 2011 (CDE). Texte repris dans Universo Butor, 2012, pp.35-36. Voir aussi BBB, 2016, pp.76-77.
Pessin, Mariette :
Réseau aérien, avec 10 estampes et 18 collages, 1985. Réalisé en un seul exemplaire.
Pesteil, Maryvonne :
- Michel Butor à Nice, 2004.
- "Les manuscrits de Michel Butor à la BMVR de Nice", paru dans Loxias-Colloques, Voyage en écriture avec Michel Butor, Le Texte-Promenade, Les manuscrits de Michel Butor à la BMVR de Nice, mis en ligne le 15 décembre 2011, URL : http://revel.unice.fr/symposia/actel/index.html?id=299.
Petit, Jacques :
- Participe à la "discussion sur la communication de Mme van Rossum", Actes et colloques, n°8, Positions et oppositions sur le roman contemporain, Klincksieck, 1971, pp.175-180.
Petit, Juan :
- Sobre literatura : estudios y conferencias : 1948-1959, traduction en espagnol de Répertoire, Barral éditeur, 1960.
Petit, Marc :
Sculpteur et dessinateur, il né le 27 juin 1961 à St Céré.
Le Sommeil d'Ariane, pour # Jean-Claude Prêtre, texte Michel Butor ; 26 encres de Marc Petit, l'Instant perpétuel, 2003. Tiré à 225 exemplaires plus quelques exemplaires hors commerce. Le texte est divisé en trois parties : "La multiplication des voix" (1, 2, 3, 4), "Le cortège" (5, 6, 7, 8) et "La dissémination des enfants" (9, 10, 11, 12). Voir aussi Julius Baltazar, 1998. Texte repris dans Avant-goût V, 2009. Texte repris également dans le t.X des Oeuvres complètes, 2009, pp.206-213 ("in memoriam le Titien et Claudio Monteverdi").
Petit Poète illustré, Le (éditeur) :
- # Jardins d'épiphanie, 2003.
Petlin, Irving :
Peintre américain, il est né en 1934 à Chicago (Illinois). Vit et travaille à New York.
- "Spirale", Illustrations II, 1969. Ce texte est paru la première fois, "avec des reproductions de peinture d'Irving Petlin, dans Quadrum, n°19, 1965" (François Aubral). Quant au Catalogue de l'écart (CDE), il mentionne : "Petlin/Spirale/Palais des Beaux-Arts de Bruxelles/1965".
Pétri, Antoine :
- Voir Seund Ja Rhee, 2009.
Petrucciani, Michel :
- Sur la rencontre Butor-Petrucciani voir l'article de Michel Barbey dans Le Temps du 9 janvier 1999, quelques jours seulement après la mort du jazzman, ainsi que l'entretien entre ces trois Michel publié dans la même livraison.
-Peuchet, Sylvie :
- "Les structures narratives", dans Carlier, Christophe, etc. : Analyses et réflexions sur Michel Butor, L'Emploi du temps, Ellipses/ édition Marketing S.A., 1995, pp.35-40.
Peverelli, Cesare :
Peintre, il est né à Milan en 1922. Il s'installe à Paris en 1957. Notons que nombre de renseignements ci-après nous ont été aimablement communiqués par Flaminio Gualdoni (FG) de Milan, auteur de plusieurs catalogues consacrés au peintre.
- "Champ de vitres", pour Cesare Peverelli, in Cesare Peverelli Personale (Torino : Galleria Gissi, 28 octobre 1968), catalogue n.p. (FSA). Voir suivant :
Peverelli, catalogue, Galleria La Nuova Pesa, Roma, 20 novembre - 7 dicembre 1968. Textes de Jean Laude, "Prima lezione di tenebre", Michel Butor, "Campo di vetri", Georges Limbour, "Campo di canne", Patrick Waldberg, "La Zattera della Medusa" (seul le texte de Butor, daté du 4 octobre 1968, est en français, les autres sont en italien), illustrations de Cesare Peverelli. Notons que les pages Butor-Peverelli de ce catalogue sont reproduites à la page 118 du catalogue Cesare Peverelli. Opere 1950-1987, Silavana Editoriale, 2002, publié par les soins de Flaminio Gualdoni. Voir suivant :
-Champ de vitres-Champ de cannes, "Cette plaquette a été achevée d'imprimer le 14 mars 1969 à l'occasion de l'exposition des peintures "Champ de Vitres" et "Champ de Cannes" de Cesare Peverelli à la Galerie Lucie Weill à Paris. Il en a été tiré à part 70 exemplaires comportant deux eaux-fortes originales signées, soit 50 exemplaires numérotés de 1 à 50 et 20 exemplaires numérotés I à XX réservés aux amis de l'artiste et de la Galerie Lucie Weill." Voir supra. Flaminio Gualdoni signale également l'exposition suivante : "Cesare Peverelli. Personale", Gissi galleria d'arte, Torino, 25 ottobre 1969 (catalogo n.50, testi di G. Arpino,Le Crisalidi; M. Butor, Champ de vitres; G. Limbour,Champ de cannes). Reprise :
- ""Jalons", pour H. M. Erhardt; "Ressac", pour Viera da Silva; "Champ de vitres", pour Cesare Peverelli; "Voix de l'écrit, cantate optique pour saluer les logogrammes deChristian Dotremont", NRF, n°212, août 1970, pp.17-25. Voir aussi infra Illustrations IV, 1976.
Les Sept Femmes de Gilbert le Mauvais, pour Jean Pfeiffer, Fata Morgana, col. Scholies, 1972. Ouvrage tiré à 1200 exemplaires dont 60 avec une eau-forte.
- Michel Butor, Cesare Peverelli, Répertoire I : 1957-1960, avec douze eaux-fortes, Fata Morgana, 1972. Tiré à 101 exemplaires. Compte rendu anonyme du 23-29 décembre 1972. Le texte est également paru dans Cesare Peverelli, Opere 1942/1995, catalogue du Museo della Permanente, Milano, 15 gennaio - 11 febbraio 1996 (commissaire F. Gualdoni), (FG). Voir aussi infra Illustrations III, 1973.
- Anonyme : "Peinture à deux voix", Le Nouvel Observateur, n°424, 23-29 décembre 1972, p.55. Il s'agit d'un court article sur le livre Répertoire I : 1957-1960 de Butor et Peverelli publié chez Fata Morgana : "Sur le visage humain en train de naître, sur les douze thèmes traités en cinquante-quatre dessins, se compose peu à peu un passionnant dialogue entre le trait et la parole, entre le poème de l'illustrateur et les "illustrations" du poète".
- Participe à l'exposition Michel Butor et ses peintres en 1973.
- "Remarques", pour le Répertoire de Peverelli, Illustrations III, 1973, pp.47-116. Voir supra 1972.
- Le Rêve du déménagement, in Revue rêvée, en sept fascicules. Chaque fascicule contient une eau-forte en hommage à Michel Butor, successivement de : Cesare Peverelli, Enrique Zanartu, Paul Franck, Wout Hoerboer, Ania Staritsky, Jacques Hérold et Frédéric Benrath, éditions Lettera Amorosa, 1974-1975, 64 exemplaires.
- "Champ de vitres", avec Cesare Peverelli, Illustrations IV, 1976, pp.130-137. Voir supra.
-Le Rêve de l'ombre, avec dix eaux-fortes et quarante vignettes dans le texte et sur la couverture, Nouveau Cercle parisien du livre, 1976. Tiré à 150 exemplaires. Butor lui-même évoque ce livre dans un entretien avec Antoine Coron: "Entretien avec Michel Butor", Bulletin de la Bibliothèque nationale, n°4, décembre 1977, pp.175-181. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, pp.245-246. Ouvrage qui a donné lieu également à une exposition à la Galerie Lucie Weill en cette année 1976 (FG). Texte repris dans :
- Second sous-sol, 1976, pp.138-182. Dans La Littérature et la nuit, 1982. Voir infra. Et (très partiellement) dans # Anthologie nomade, 2004, pp181-190.
- Elseneur, 1980.
- Une semaine d'escales, 1981.
- L'Etoile des encres, avec des gravures de Julius Baltazar,Augustin Cardenas, André Marfaing, Cesare Peverelli, Raoul Ubac, André Biren éditeur, 1982. Tiré à 87 exemplaires. Repris dans La Forme courte, 1990. Voir infra.
- La Littérature et la nuit, 1982.
L'Office des mouettes, texte de Michel Butor, dessins de Cesare Peverelli, D. Blanco éditeur, 1984, "Cet ouvrage, imprimé à l'occasion de l'exposition Butor-Peverelli à la galerie Editart D. Blanco, Genève, a été tiré à 1150 exemplaires dont 150 exemplaires de tête sont accompagnés de trois eaux-fortes originales de Cesare Peverelli justifiés et signés par les auteurs."
- Participe à l'exposition Mots et merveilles, 1987.
- Participe à l'exposition de Genève en 1989 : "Editions originales illustrées et autres oeuvres réalisées par Michel Butor avec Rachid Koraïchi, Baruj Salinas et Cesare Peverelli" qui s'est tenue à la Galerie Editart.
- Dans La Forme courte, 1990, Peverelli fait partie des "artistes présentés" de la "Guirlande liminaire", pp.30-31. Voir aussi p.47 : "Peverelli" ("L'Etoile des encres"), voir supra.
- Cesare Peverelli, Opere 1942/1995.
- Marie-Françoise Quignard, Michel Butor et la gravure, catalogue des premières Rencontres de l'Ecrit et de l'Estampe de Bayeux, publication du musée Baron Gérard, 1996, pp.54-55.
- Peverelli, Salomé (1977-1988), catalogue, Musée des Beaux-Arts, Pau, septembre-octobre 1996 (commissaire Philippe Comte) avec la # Correspondance Michel Butor-Cesare Peverelli (FG).
- Participe à l'exposition Quarante-trois artistes avec Michel Butor, qui s'est déroulée du 25 janvier au 24 mars 2002 au Conservatoire d'art et d'histoire d'Annecy.
- Cesare Peverelli. Opere 1950-1987, 2002. Voir supra.
- Participe à l'exposition Michel Butor avec 18 artistes qui s'est tenue à Lucinges du 8 au 9 février 2003.
- La Revue blanche FMR, 2008.
# "Mon cher Cesare" (Nice, le 10 janvier 1979), La Revue blanche FMR, n°8, juin-juillet 2009, pp.64-67. Voir supra 1996.
- Michel Butor et les artistes : les mots entrent en peinture, 2010.
Pey, Marti :
Peintre catalan.
Les Complices, sur un découpage de Marti Pey, interprétation photographique d'André Villers, 1982. Ouvrage tiré à 30 exemplaires. Le texte est redistribué dans :
- "L'invitation", "Les complices", "Don Juan dans la lampe", Exprès, 1983, pp.106-109, 129-132, 150-154. Voir infra.
Monologue du graveur de merveilles, "manuscrit, Barcelone, 1983; 3 ex." (MS). Voir aussi Joan Miro, 1980, Liminaires et préliminaires, 1982, Leloup, 1984 et Maccheroni, 2010. Michel Sicard signale également une traduction de cet ouvrage en catalan : Monolog del Gravador de Maravelles, manuscrit, Barcelone, 1983, 3 ex.
- Maison hantée, 1984. Reprise :
- "Maison hantée", en compagnie de Marti Pey et André Villers,Avant-Goût, 1984, pp.15-16, etc. Voir supra et infra.
- "Maison hantée", avec Marti Pey et Patrick Michel, dans Michel Butor et André Villers, Croisements, 1984, p.23. Il s'agit de la première partie du texte précédent.
- "Les complices", pour Marti Pey, Chantier, 1985, p.91. Voir supra.
Va et vient (2 [3 ?]), 2013 (CDE). Voir aussi Youl, 2007 et Alligand, 2010.
Moulin à papier, 2013 (CDE). Voir aussi Youl, 2006.
Les trois soeurs, 2013 (CDE). Voir aussi Youl, 2007 et Quoniam, 2010.
Le labyrinthe des muses (2), 2013 (CDE). Voir aussi Youl, 2007.
- Galop vers les Hespérides, 2013 (CDE). Antérieur à 2013, ce poème a de plus été introduit dans la version des Oeuvres complètes, 2010, de Seize Lustres.
Sur la corne d'or, 2013 (CDE).
Le pont des soupirs, 2013 (CDE). Voir aussi Youl, 2006.
Ballade des rébus, 2013 (CDE). Voir aussi Guy Vandeloise.
Petit musée de l'horizontale "[Texte imprimé] : avec quatre galeries : Antiquité, Renaissance, classique et moderne, ... / Michel Butor ; Marti Pey. - Saint-Cyr-Le-Châtoux : Marti Pey, 2013. - 1 vol. ([72 ] p.) : ill., couv. ill. ; 16 x 24 cm" (CBN). Voir à ce sujet le film "Michel Butor i Marti Pey : Petit musée de l'horizontale" dans lequel l'artiste présente l'ensemble de son oeuvre en collaboration avec Michel Butor. Film tourné à la librairie française de Barcelone (llibreria Jaimes) le 25 avril 2014.
Sur l'écran japonais, 2014 (CDE).
Ballade du sexe féminin, 2014 (CDE). Voir aussi Maccheroni, 1981.
De bas en haut, 2014 (CDE).
Contourner l'obstacle, 2015 (CDE).
* Sur le site personnel de l'auteur on peut lire : "Découpures japonaises" (voir aussi Japon, 2003) et # "Galop vers les Hespérides", pour Marti Pey.
Peyre, Henri :
- "Trends in the Contemporary French Novel", in Georges Borchardt, ed, New French Writing (New York : Grove, 1961), pp.73-87 (FSA).
Peyré, Yves :
Directeur des Bibliothèques Saint Geneviève et Jacques Doucet, auteur en 2002 du livre Peinture et poésie/Le dialogue par le livre 1874-2000, Gallimard, auquel je me suis référé à plusieurs reprises.
- Voir # Robert Desnos.
- Intervenant au colloque Michel Butor : Déménagements de la littérature, 2006. Voir suivant :
- "New York, Vers et prose", Michel Butor. Déménagements de la littérature, 2008, pp.109-117.
* Sur le site personnel de l'auteur, on peut lire # "Réponses de la Mystérieuse à Robert Desnos", pour Yves Peyré.
- "Notre Butor", sur "en-attendant-nadeau.fr" le 14 septembre 2016.
Pfeiffer, Jean :
- "Le livre qui n'est à personne, (Itinéraire de Michel Butor)", Synthèses, n°210-211, novembre-décembre 1963, pp.152-157. Une lecture de Mobile sous le signe de Mallarmé et de la notion d'"impersonnification" du "volume".
- "Le livre et ses significations", Revue d'esthétique, n°18, 1965, pp.95-97. Compte rendu du livre de Jean Roudaut, Michel Butor ou le Livre futur : "Singulière étude que celle que Jean Roudaut consacre à l'oeuvre de Michel Butor. Singulière parce que Jean Roudaut en vient peu à peu, comme par un effet de fascination de sa démarche, à se perdre dans cette oeuvre." Mais il ajoute, en manière d'excuse à l'égard du critique, que ceci peut être "sollicité par une certaine ambiguïté propre à l'oeuvre de Butor."
- "La Marchesa de Goya", L'Arc, n°39, 1969, pp.56-59.
- "Illustrations II de Michel Butor", Marginales, n°129, novembre 1969, pp.53-55. "La poésie de Butor, déclare l'auteur, par la place qu'elle occupait déjà, mais surtout par celle qu'elle vient de prendre, devient sans nul doute l'un des lieux privilégiés où le langage poétique peut aujourd'hui s'interroger sur soi-même."
- "Les sept femmes de Gilbert Le Mauvais, autre heptaèdre", pour Jean Pfeiffer, Répertoire IV, 1974, pp.293-322. Parutions précédentes : "pour Jean Pfeiffer, L'Arc, n°47, 1971" (FSA) et en 1972 avec une eau-forte de Cesare Peverelli.
- "Michel Butor : Vanité",NRF, n°357, octobre 1982, pp.118-119. "Tout ce qui, dans la brièveté de cette note, écrit l'auteur en conclusion de ce bref compte rendu, risquerait de n'apparaître que comme un éparpillement de pensées, est au contraire mené avec une sûreté infaillible, dans cette scène à trois personnages qui permet les obliques, les raccourcis, les sous-entendus, et qui suscite entre le texte et le lecteur (quatrième personnage) le jeu d'une secrète complicité."
- Pfeiffer, Katharina :
- Reisen als Erkenntnis- und Entwicklungsprozess: Elio Vittorinis "Conversazione in Sicilia" und Michel Butors "La Modification", Diplomica Verlag Gmbh (16 novembre 2012).
Pfund, Roger :
"Voix d'outre-cuivre". Comme le précise Elinor Miller dans l'article cité plus bas, ce texte a d'abord été publié "dans le catalogue pour l'exposition 1/1 en 1979 à Genève.", avec 81 aquatintes en photolithographie, Galerie Luis Callejo éditeur. Notons aussi que ce texte a fait l'objet d'une création musicale de Marybel Dessagnes en 2002. Texte repris dans :
- Liminaires et préliminaires, 1982. Et dans :
- Exprès, 1983, pp.142-144.
- Skimao, 1989.
- Gateau, Jean-Charles, "Butor et Pfund en nécromants", Littérature, n°81, février 1991, pp.70-84. Le texte critique est précédé du poème cité ci-dessus.
Monographie Pfund, "(d avec d'autres), chez l'artiste, 1994" (CDE).
- Elinor S. Miller, "Michel Butor : collaborations avec 'Trois Suisses'", Rémanences, n°6, avril 1996, pp.77-86. L'auteur examine les rapports du texte cité ci-dessus avec la figure de Karsavina dans les aquatintes : "Pfund a réussi à faire vivre, languir et mourir la ballerine à partir de photographies; Butor a trouvé ses pensées et lui a donné une voix : le résultat en est un poème profondément émouvant."
- "Réclamation universelle des droits de l'homme", pour Roger Pfund, Patriote Côte d'Azur, du 2-8 octobre 1998, p.9, poème repris dans le même journal, n°153, du 16-22 septembre 2016, p.8, après la disparition de l'écrivain. Voir aussi Leick, 2002. Texte repris également dans Octogénaire et dans Par le temps qui court, 2016.
* Sur le site personnel de l'auteur, on peut lire : # "Logographismes" et # "Réclamation universelle des droits de l'homme", pour Roger Pfund.
Phantomas :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Phelps, Robert :
- "Prisoner of a State of Mind". Compte rendu de "Passing Time by Michel Butor. Translated by Jean Stewart from the French, L'Emploi du temps, 310 pp. New York : Simon & Schuster", The New York Times Book Review, January 1, 1961, pp.4 et 18.
Philodette :
Pseudonyme double de Philippe Renaud et de sa femme Odette Renaud-Vernay.
- # "Réveil du scribe", pour Philodette, Ici et là, 1997, p.10. Ce poème est d'abord paru en 1992 comme préface au livre d'Odette Renaud-Vernet.
* Ce poème peut se lire également sur le site personnel de l'auteur.
Philosophie magazine :
- "Je suis en quelque sorte en sursis", Philosophie magazine, n°57, mars 2012, pp.58-59. Le magazine écrit  : "Michel Butor, agrégé de philosophie, médite sur la nature du temps : celui qu'il a vécu et celui qui lui reste à vivre". Précisons ici que, contrairement à ce qu'écrit la revue, l'auteur de L'Emploi du temps échoua à son agrégation de philosophie. Voir aussi Carlo Ossola.
Photographes :
- Citons ici, dans l'ordre alphabétique, quelques noms de photographes avec lesquels Butor a travaillé : Ansel Adams et Edward Weston, Serge Assier, Julius Baltazar, Laurent Bardet, Pierre Bérenger, Philippe Bonan, Jean-François Bonhomme, Edouard Boubat, René Bourdeau, Bill Brandt, Inge Bruland, Michel Camoz, Pierre Canou, Axel Cassel, Fabien Chalon, Jean-Philippe Charbonnier, Hélène Chasle, Jacques Clauzel,Lucien Clergue, Eric Coisel, Philippe Colignon, Denise Colomb, Marco Dejaegher, Olivier Delhoume, Augustin Detienne, Pierre Devin, Didier Devos, Pascal Dolémieux, David Douglas Duncan, Gilles Ehrmann, Pierre Espagne, Yves Faure, Pierre-Alain Ferrazzini, Daniele Ferroni, Thomas Flechtner, Claudia Fromherz, François Garnier, Robert Geslin, Gladys, Maxime Godard, Philippe Gras, Didier Hays, Thérèse Joly, Ines v. Ketelhodt,Inge Kresser, Pierre Lacasta, Bernard Larsson, Joël Leick, Nicole Lejeune, Jean-Baptiste Leroux, Annick Le Sidaner, Gérard Lüthi, Henri Maccheroni, Marie-Jo, Olivier Mériel, Gérald Minkoff, Inge Morath et Claude Michaelides, Catherine Noury, Françoise Nunez, Muriel Olesen, Bernard Plossu, Ernest Puerta, Denis Roche, Julian Rosefeldt, Nathalie Sabato, Marie-Christine Schrijen, Paul Starosta, Piero Steinle, Anne de Vandière, Jean-Michel Vecchiet, Olivier Verley, André Villers, Jean Vincent, Cuchi White. Une place à part doit être faite ici à Marie-Jo Butor. Voir aussi Archipel de lucarnes, 2002, Michel Butor et ses photographes, 2002, Michel Butor par Michel Butor, 2003 et La photo, art de la mémoire, 2007-08, ainsi que Michel Butor photographe, 2010 et "Ecriture, photographie, collage", 2014. Voir en outre Myriam Villain, Roger-Michel Allemand. Rappelons enfin que la plupart des écrits de Michel Butor sur la photographie se trouvent rassemblés dans la dernière section du tome X des Oeuvres complètes / Recherches : "Ecrits sur la photographie".
Phréatique :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
- # "Millénaire phénix", Phréatique, n°88, 1999, pp.56-65. Sous ce titre on trouve les poèmes suivants :
            - # "Flammes pour le nouvel an", pour Yvan Mécif, p.56
            - # "Projections", pour P.M. Brisson, p.57
            - # "Le creuset des espèces", pour François Garnier, p.58
            - # "Torse", pour Gregory Masurovsky, p.59
            - # "Célébration céleste en mode optatif (Tatouage)", pour Jacques Clauzel, p.60
            - # "Météorologie", pour Dorny, pp.61-62
            - # "Philatélie", pour Thierry Lambert, p.63
            - # "Floraison des exclus", pour Leonard Rosa, pp.64-65.
Pia, Pascal :
- "Méditerranée, Rouergue et Provence",Carrefour, n°725, 6 août 1958. Plein d'aménité, l'auteur, rendant compte du Génie du lieu, écrit : "Sans doute n'a-t-il pas souhaité qu'il en fût ainsi, mais ses dons (à Butor) et ses moyens ne sont pas d'un poète ni d'un peintre. Il ne donne pas "à voir". Si l'on connaît déjà les lieux dont il parle, on les reconnaîtra peut-être dans son livre. Si on ne les a jamais parcourus, ce n'est pas Le Génie du lieu qui permettra de se les réprésenter."
- "Débats littéraires", Carrefour, n°804, 10 février 1960, p.20. Bien qu'intéressé par les essais de Répertoire, mais pas convaincu cependant par la plupart, l'auteur écrit pour finir : "J'aurais aimé pouvoir rendre compte du récent roman de M. Butor : Degrés. Mais autant le recueil d'essais de M. Butor m'a intéressé, autant ses Degrés m'ont été infranchissables. Je tiens pourtant à préciser qu'à défaut d'intérêt romanesque, on y trouvera des renseignements, probablement puisés aux meilleures sources, sur l'horaire des cours dans les lycées de Paris. C'est toujours ça..."
Piatier, Jacqueline :
Journaliste au Monde, elle s'est intéressée de près à Butor entre 1963 et 1976. Elle a écrit une dizaine d'articles sur lui (dont un, le seul à ma connaissance, consacré à sa soutenance de thèse) et l'a interviewé à quatre reprises. Elle a de plus rendu compte du livre de Françoise van Rossum-Guyon sur La Modification.
- "Les recherches de Michel Butor", Le Monde, n°790, 30 novembre 1963. Compte rendu de Description de San Marco : "Personne n'avait encore comme Michel Butor, par le mystérieux et concerté agencement des perceptions brutes rendues dans une langue banale, atteint cette force poétique où l'épique côtoie le religieux. Cette fois, je crois, le pari est gagné : 'intégrer à l'intérieur de la banalité la plus plate les pouvoirs de la poésie'."
- "Le Montaigne de Michel Butor", Le Monde, n°6187, 5 décembre    1964, p.12. "Que reste-t-il du Montaigne philosophe, qui échappe si bien à son temps qu'il est toujours du nôtre, et nous est professeur d'intelligence, de sagesse, de bonheur et de joie de vivre ? se demande l'auteur. Rien, il a basculé tout entier du côté du politique."
- "Des Essais aux Illustrations: un entretien avec Michel Butor, écrivain du 'livre futur'", Le Monde, 6 mars 1965, p.13, entretien avec Jacqueline Piatier. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.I, pp.272-275.
"Butor s'explique", Le Monde, 22 mars 1967, supplément au n°6902 p.V, entretien avec Jacqueline Piatier. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.I, pp.315-318.
- "Portrait de l'artiste en jeune singe", Le Monde, 22 mars 1967, p.V. Ce compte rendu fait en réalité partie d'un dossier intitulé "Michel Butor, un novateur en question", "auteur, selon Jacqueline Piatier, prestigieux, peu lu et vivement discuté". Dossier composé, outre d'une introduction et de l'entretien précédent, de ce compte rendu, d'un article de Raymond Jean, d'une "lecture américaine de Mobile" parRaymond Federman, de "Quelques jugements contradictoires", de "Faits et dates" et d'un court extrait de Portrait. Compte rendu qui se termine sur ce jugement plutôt élogieux : "La 'magie' butorienne y opère d'une façon plus immédiatement sensible que dans les ouvrages américains. Le Portrait de l'artiste en jeune singe, ni trop lourd ni trop aride, à la fois réaliste et symbolique, est, dans la seconde manière de l'écrivain, sa réussite la plus accessible, la plus subtile et la plus accomplie."
- "Michel Butor", Tendances, n°48, août 1967, pp.400-402 (tiré du dossier "Le Nouveau roman" entièrement réalisé par Jacqueline Piatier : "Qu'est-ce que le Nouveau roman ? Les écrivains et leurs œuvres. Essai de définition.", pp.385-408). Evocation assez imprécise de l'oeuvre puisque nous y lisons Saint-Marc pour Description de San Marco, 610 millions de mètres cubes d'eau par seconde pour 6 810 0000 litres d'eau par seconde ou encore Portrait d'un artiste en jeune singe pour Portrait de l'artiste en jeune singe, et d'une portée fort générale : "Les citations, employées comme des collages, morceaux de textes insérés dans un texte original pour en devenir partie intégrante, les références continuelles à l'héritage culturel, donnent à la création de Butor sa nuance particulière dans le "nouveau roman". Butor est le cérébral et l'érudit du groupe."
- "De la Société des gens de lettres à l'Union des écrivains", Le Monde, n°7264, 23 mai 1968, p.11. "Mardi matin, vers 11 heures, une quinzaine d'écrivains comptant notamment Michel Butor, Nathalie Sarraute, J.-P. Faye, Jacques Roubaud, Yves Buin, Jean Duvignaud, Maurice Roche, ont occupé fort civilement l'hôtel de Massa, siège de la Société des gens de lettres (...) Ils annonçaient également la fondation d'une Union des écrivains (...), centre permanent de contestation de l'ordre littéraire établi."
"Les buts de l''Union des écrivains'", Le Monde, n°7296, 29 juin 1968, supplément p.VIII, débat organisé par Jacqueline Piatier avec Jean-Pierre Faye, Michel Butor, Bernard Pingaud et Alain Jouffroy. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.I, pp.357-362.
- "Un festival Butor : Les Mots dans la peinture", Le Monde, 31 janvier 1970, p.II. "De son allure calme et parfois docte, Butor, parce qu'il sait questionner le moindre détail et le rendre signifiant, nous fait saisir, toucher la chose la plus rare : l'évidence. Cette précision, cette transparence, valent mieux que n'importe quelle envolée. Une telle méthode implique assurément que la création chez l'artiste est un geste hautement conscient."
- "Spectographies de romanciers, Michel Butor-Marcel Proust", Le Monde, n°8125, 26 février 1971, p.15. Compte rendu du livre de Françoise van Rossum-Guyon). Si ce livre paraît être à Jacqueline Piatier "construit tant soit peu de bric et de broc (car Françoise van Rossum-Guyon emprunte à des théories diverses non accordées entre elles les parties de son instrument d'investigation)," ... en revanche, ce que son auteur "dévoile parfaitement, à partir des mots, des matériaux qui constituent le texte et de leur agencement, c'est l'exceptionnelle richesse de La Modification, roman à la fois réaliste, psychologique, dramatique et mythique, où tout se recoupe et se correspond."
"Le centenaire de Marcel Proust commenté par Michel Butor : Entre les Mille et Une Nuits et Barbe-Bleue", Le Monde, n °8237, 9 juillet 1971, p.15, entretien avec Jacqueline Piatier. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, pp.58-62.
- "D'un certain usage de l'écriture : Michel Butor entre Beethoven et le mont Sandia", Le Monde, n°8249, 23 juillet 1971, p.9 (repris dansLe Monde hebdomadaire, n°1188, 29 juillet-4 août, p.12). Compte rendu de Dialogue avec 33 variations de Ludwig van Beethoven sur une valse de Diabelli et. Du premier, l'auteur dira "Je ne sais ce que penseront les musiciens de ces fantaisies astrologiques qui ne donnent guère prétexte à littérature, mais à 'gloses'. Leur principal mérite est d'attirer l'attention sur ce morceau de Beethoven, sans doute le plus spirituel et le plus savant de toute son oeuvre pianistique." Quant au second, "d'une autre ambition et ampleur", ce qui frappe à première vue "c'est la diversité de ses motifs, qui s'entrecoupent et se recouvrent comme les voix d'une fugue." Cependant, l'auteur paraît déçue par ce livre : "De l'exploration de son texte on ne sort pas la tête vide. Mais son usage des mots comme s'ils étaient des choses, par excessif souci de réalisme, semble refuser la littérature..."
- "Michel Butor devant ses juges", Le Monde, 15 février 1973, pp.17-18 (repris dans Le Monde hebdomadaire, n°1279, 26 avril-2 mai, p.12). Pour sa soutenance de thèse "sur travaux" à Tours, nous dit Jacqueline Piatier, le jury se compose de Jean Starobinski, Jean-Pierre Richard, Jean Duvignaud, Léon Cellier (prénommé Louis dans l'article) et Michel Raimond. Ce dernier est "le seul dans cet aréopage à manifester des réticences assez vives à l'égard de Butor" qui recueillera néanmoins la mention très honorable "à l'unanimité". Dans un petit encart, la journaliste signale également la naissance de la revue Degrés ("en hommage à Michel Butor") dirigée par André Helbo et qui publie dans son premier numéro vingt strophes d'Une chanson pour don Juan.
- "La littérature comme voyage, le quatrièmeRépertoire de Michel Butor", Le Monde, n°9208, 23 août 1974, p.9. C'est surtout à travers trois articles que Jacqueline Piatier tente de rendre compte de ce Répertoire IV, ceux sur Zola, Bartheset Proust: "L'étude sur 'Zola, romancier expérimental' flambe au coeur de ce Répertoire"; "L'étude sur Roland Barthes est une autre pointe de ce Répertoire ... parce que Butor, quoique hautement admiratif, y fait montre d'un humour - et même d'une ironie légère - qu'on ne lui voit pas si souvent"; enfin "A travers l'oeuvre de Proust, ... Michel Butor tend un fil d'Ariane lui aussi inattendu. A la recherche du temps perdu devient une succession de meurtres dans une enfilade de 'chambres'...". Mais "le voyage ne s'arrête pas là, dit-elle en terminant : "c'est un cri de foi qu'il (Butor) pousse dans l'avenir, qu'on dit si menacé aujourd'hui, du livre, pourvu qu'on consente à en faire évoluer les techniques et la forme."
- "Michel Butor et le bicentenaire des Etats-Unis", Le Monde, n°9607, 12 décembre 1975, pp.19 et 25 (repris dans Le Monde hebdomadaire, n°1416, 11-17 décembre, p.12). Compte rendu de Bicentenaire Kit. Cette boîte qui "coûte la coquette somme de 8 800 F", nous dit Jacqueline Piatier, "ne saurait passer inaperçue. Sa conception, sa réalisation, son prix, ses deux auteurs en font une rareté, un curieux gadget de luxe, une création bibliophilique d'un genre à part et d'un esprit savant, didactique, poétique et facétieux. La marque même de Michel Butor.... Le bleu est la dominante du livre. Or, attention ! Cette couleur n'a pas la même résonance de ce côté-ci de l'Atlantique que de l'autre. Ici ... le bleu évoque le rêve, l'idéal, l'éperdu, à cause du ciel et de la mer. Là-bas, il vire au noir et rend le son de la tristesse, de l'angoissse ou de la nostalgie. Si bien que ce livre "bleu" du bicentenaire est en lui-même une flèche du Parthe." C'est ce bleu qu'on retrouvera dans la partie de Boomerang qui reprend le texte de Bicentenaire Kit.
- P(iatier), J(acqueline), "Le poète et le graveur", Le Monde, n°9678, 5 mars 1976, p.15. Compte rendu succinct du numéro d'Obliques Butor/Masurovsky : "Le numéro d'Obliques devrait, par sa qualité et la modicité de son prix, servir de modèle pour l'édition de tous les textes de poètes écrits en relation avec des peintres."
Picard, Thimotée :
- "Michel Butor et l'idéal du "livre-opéra"" dans Âge d'or, décadence, régénération : un modèle fondateur pour l'imaginaire musical européen, Paris, Classiques Garnier, 2013 (NY Public Library).
Picasso, Pablo :
- "La suite dans les images", Répertoire III, 1968, pp.263-268. Texte publié d'abord dans Les Lettres françaises, n°898, 26 octobre-1er novembre 1961, p.9, pour les 80 ans de Picasso. Voir infra 2008 et 2014.
- Léon S. Roudiez, "Picasso and Butor : Series and Sets", Modern Language Studies, vol. 9, no. 2, 1979, 89-94 (JHD).
-"Ballade du sorcier de Mougins", pour André Villers à la mémoire de Picasso, Liminaires et préliminaires, 1982. Ballade reprise dans :
- Sept à la demi-douzaine, 1982 et dans :
- Exprès, 1983, pp.133-134. Et encore dans :
- Sud/André Villers, 1984. Et enfin dans :
- Picasso Photographié par André Villers, "(Saint-Julien Le Montagné, [4-31 août] 1984), n.p." (FSA); Picasso dans l'oeil de Villers, 1990 (voir infra), Gyroscope, 1996, Anthologie nomade, 2004 et Téléramahors série/Picasso et ses maîtres, 2008 (voir infra).
- Picasso-Labyrinthe, 1986. Voir suivant :
- "Les compagnons du Minotaure", mis au point pour Hendel Teicher, dans Regard sur Minotaure, la revue à tête de bête, Musée d'art et d'histoire, Genève, 1987, pp.21-29. Voir précédent. Repris sous le titre :
- "Picasso-labyrinthe, récit de la narratrice", pour André Villers, dans Skimao et Bernard Teulon-Nouailles, Qui êtes-vous Michel Butor ?, la Manufacture, 1988, pp.361-369. Avec cette note : "Commande d'un éditeur à Michel Butor à propos de Picasso. Réalisation d'un texte jugé non conforme par le commanditaire. Non publié." Repris à nouveau dans :
- Au jour le jour, 1989, pp.55-84, sous le titre "Picasso-labyrinthe", pour André Villers. Et dans Gyroscope , ainsi que dans Les Ateliers de Picasso (voir infra).
- # Picasso dans l'oeil de Villers, 1990 (contient le texte "Le dialogue entre André Villers et Picasso", mentionné ci-dessous dans le site personnel de l'auteur et repris dans André Villers/Picasso e altri ritratti, 2004. "Dialogue" qui intègre en réalité la "Ballade du sorcier de Mougins"). Voir infra.
- Gyroscope (où on lit : "A l'origine ce texte ["Picasso-Labyrinthe"] devait accompagner un film documentaire sur le musée Picasso de Paris, mais je ne me suis pas entendu avec le réalisateur et j'ignore si son ouvrage a jamais vu le jour"), 1996. Voir le programme Minotaure. Voir supra et infra.
Picasso-Villers : regards croisés : Galerie Flak, Paris, 11 juin-25 juillet 1998, "textes de Anne Baldassari, Michel Butor, Pierre Daix, Marie-Ange Poyet ; préf. de Roland Flak. Editeur(s) : Paris : Galerie Flak, 1998. Description : 57 p." (CBN).
Les Ateliers de Picasso, L'Alambic des formes, éditions Images modernes, novembre 2003. "Un choix chronologique de photographies des ateliers où Pablo Picasso a créé et a vécu, de Montmartre (Paris, 1900) à Notre Dame de Vie (Mougins, 1961). Avec un beau texte de Michel Butor ("l'Alambic des formes"), qui revisite également la biographie de Picasso, entre prose et poésie, mythe et réalité. 230 pages dont 25 pages de texte, une biographie, une bibliographie, un index des oeuvres, 160 photographies Noir & Blanc par 18 photographes". De cet ouvrage il existe une version espagnole (Los Talleres de Picasso) et une version anglaise (Picasso's studios). Nouveau texte sur Picasso mais avec reprise du texte antérieur : "Picasso-Labyrinthe". Il est repris également dans le t.X des Oeuvres complètes, 2009, pp.809-833.
- André Villers/Picasso e altri ritratti, 2004.
- "La suite dans les images" et "Ballade du sorcier de Mougins", dans Télérama hors série/Picasso et ses maîtres, 2008, pp.6-13 et 98 (voir supra et infra).
- Voir aussi Monika Schmitz-Emans, 2011.
- Voir Serge Linarès, 2013.
- "La suite dans les images", Télérama hors série/Picasso, 2014, pp.4-11 (voir supra 1961 et 2008).
* Sur le site personnel de l'auteur on peut lire # "Le dialogue entre André Villers et Picasso".
Pichon, Francis :
Percussionniste.
- Voir Geneviève Husson.
Picon, Gaëtan :
- "La Modification", Mercure de France, n°1133, janvier 1958, pp.86-90. Bien qu'il salue "une démonstration particulièrement convaincante des avantages techniques de la nouvelle narration", l'auteur s'efforce de souligner que "la pulsation d'une vie, non l'habileté d'une technique, donne au livre sa force d'envoûtement. (...) Entrant avec le héros dans ce compartiment de troisième classe du Paris-Rome, nous entrons dans l'unité poétique d'un langage dont le chant ne faiblit que par exception." Texte repris dans L'Usage de la lecture, Mercure de France, 1961, pp.265-270.
- "Michel Butor" dans Gaëtan Picon, Panorama de la nouvelle littérature française, Gallimard, 1976, pp.183-186. On peut y lire : "Butor va non seulement au-delà du roman, mais au-delà de la littérature, dans le sens d'une synthèse dont l'Hommage à Joyce de Berio, par exemple, peut donner une idée : une phrase qui tente d'échapper à tout stéréotype personnel, interminable ou brève, continue ou syncopée, à la mesure de son objet et du temps de la conscience, s'évade de la lecture et de sa propre durée pour se fixer dans les lignes d'une partition ou dans celles d'une architecture typographique."
Pièces :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Piechowska, Alina :
- Comme Shirley : pour mezzo soprano et contrebasse / Alina Piechowska, comp. ; poésie de Michel Butor. - [S.l.] : [s.n.], 1978. - 1 partition (8 p.) ; 30 cm (CBN).
- 4 mélodies : pour voix et piano, "Alina Piechowska, comp.; sur des poésies de Michel Butor. - Paris : [s.n.], 1979. - 1 partition (9 p.) ; 42 cm. Contient : 1 Paysage de Répons ; 2 Peinture ; 3 Peinture ; 4 Murmure" (CBN).
- Paysage de répons : pour flûte, voix, harpe celtique, violoncelle / Alina Piechowska, compositrice ; poésie de Michel Butor. - Paris : [s.n.], 1981. - 1 partition (9 p.) (CBN).
- Ballade de l'écharpe d'iris. "Texte de Michel Butor, musique d'Alina Piechowska. Editeur(s) : s.l. : S.n., 1984. Description : 49 p. : couv. ill. ; 39 cm. Note(s) : Partition. La couv. porte : Poésie musicale" (CBN).
- Ballade des valeurs arc-en-ciel. "Texte de Michel Butor ; musique d'Alina Piechowska. Editeur(s) : s.l. : S.n., 1985. Description : 11 p. ; 37 cm. Note(s) : Partition"  (CBN).
- Ballade du Rond-Point, 1997.
- Intervenante au colloque Michel Butor : Déménagements de la littérature, 2006. Voir suivant :
- "Voix du poème", Michel Butor. Déménagements de la littérature, 2008, pp.241-255 et le DVD, Territoires du Michel Butor.
Piégay, Nathalie :
- "Michel Butor, un extraordinaire découvreur de formes", sur "unige.ch", le 7 septembre 2016. "Butor a publié toute une série d’articles critiques sur la littérature, repris par la suite sous le titre Répertoire, entre 1960 et 1982. Cet abondant travail montre que, pour lui, l’invention poétique et romanesque, d’une part, et l’inflexion critique, d’autre part, n’étaient pas séparées. Il est d’ailleurs frappant de constater que ces textes n’ont pas du tout vieilli. Ils sont d’une très grande actualité pour la littérature d’aujourd’hui, précisément parce que ce sont des textes moins raides, moins dogmatiques que ceux d’autres théoriciens avant-gardistes de l’époque. "
- "Le roman et l'oeuvre poème", voir "Journée d'hommage à Michel Butor (2/12/2016)".
Piel, Jean :
- "Répertoire" pour Jean Piel, Répertoire V, 1982, pp.325-331.
Piencikowski, Robert :
- "Rencontre avec MICHEL BUTOR. Introduction à Votre Faust d’Henri Pousseur, « Fantaisie variable genre opéra » dont Butor a écrit le livret. (...) Dans le cadre des journées contemporaines 2013-2014, le Théâtre de Bâle, juste après la première mondiale présentée en mars dernier à Berlin, accueille cette réactualisation du mythe faustien créée à la Piccola Scala de Milan en 1969, revisitée cette fois-ci par Gerhardt Müller-Goldboom et les musiciens de l’ensemble de musique contemporaine Work in progress – Berlin, en collaboration avec Radialsystem V. En guise d’introduction à Votre Faust, il (MB) s’entretiendra avec le musicologue Robert Piencikowski, collaborateur musicologique permanent à la Fondation Paul Sacher de Bâle depuis 1990. Il est l’auteur de nombreuses publications sur la musique contemporaine en général et sur Pierre Boulez en particulier, dont il assume la responsabilité des archives déposées depuis 1986 à la Fondation Paul Sacher, et de celles d’Henri Pousseur notamment. Robert Piencikowski est également membre du comité de l’Alliance française de Bâle." (info-culture.com, le 11 octobre 2013). La rencontre précédera la représentation qui aura lieu le même jour (le samedi 9 novembre 2013) à 19h30 au Schauspielhaus de Bâle. Voir aussi le site du Theater Basel : http://www.theater-basel.ch.
Pier, John :
- Trouvé sur Fabula.org : Mardi 7 novembre 2006, EHESS. Narratologies Contemporaines. Séminaire du CRAL (CNRS / EHESS). Coresponsables : Francis Berthelot, John Pier, Jean-Marie Schaeffer, 105, bd Raspail, salle 7 - Paris 6e. ... Pier, John : (CRAL / Université de Tours) "L'Emploi du temps de Michel Butor : un labyrinthe textuel ?"
Pierre, Roland :
- "Michel Butor : Portrait de l'artiste en jeune singe (Capriccio) et Entretiens avec Michel Butor par Georges Charbonnier", L'Humanité dimanche, n°119, 11 juin 1967, pp.32-33. "La construction, remarque l'auteur, l'art de composition de l'oeuvre (...) fait de ce livre un précieux monument d'art et d'intelligence - il n'a rien d'obscur ou d'hermétique; il sollicite l'attention et la collaboration du lecteur, appelé à devenir au cours de la lecture le constructeur de l'oeuvre elle-même (...) Butor nous force à rêver, c'est-à-dire à développer et à enrichir son rêve en même temps que lui (...) Le Portrait est un de ces livres qui enrichissent, et qui peuvent ouvrir les yeux d'un coup et pour toujours sur la réalité d'une entreprise artistique. Voilà un livre autour duquel il convient de susciter discussions et réflexions." En conclusion, l'auteur écrit : "La lecture successive de ces deux ouvrages - théorie et pratique littéraire - procure une satisfaction d'une rare qualité."
- "Michel Butor : Portrait de l'artiste en jeune singe", La Nouvelle Critique, n°18, novembre 1968, pp.50-55. Dans cette étude où l'auteur parle d'"une clarté qui s'engendre elle-même" et d'un "texte qui s'illustre lui-même musicalement", on peut lire vers la fin : "Le comte explique au jeune homme comment réussir une des patiences consignées dans l'Almanach de Gotha, Les mille et une nuits. Alors,Les mille et une nuits (comme patience !) deviennent illustration de citations, elle-même illustrée d'autres citations des Mille et une nuits. Il y a plus : "Comment réussir" cette patience ! Le comte conservateur du château-Musée, "Réserve d'antan", ne saurait réaliser que réussir Les mille et une nuits, lui qui les singe, c'est faire quotidiennement échec à la mort (listes d'exécutions !) par l'art de composer un récit pour passer au lendemain, c'est la victoire de la vie, le sursis, et l'immortalité peut-être... Telle est l'idée majeure, non seulement du chapitre (Orbites), mais du livre entier. La tâche de Michel Buror écrivain consiste à nierpar la construction de son ouvrage et le rêve méthodique le jeune singe qu'il fut."
Pierre, Michel de :
- "Nouvelle piste. Brève réaction de Michel Butor, lauréat du Prix Renaudot pour La Modification par Michel de Pierre / (Paris vous parle, Radio-Lausanne, 23.12.1957)". Voir Bastien Moeckli.
-Pierson, Dominique :
- « Improvisations sur Rimbaud by Michel Butor », French Forum, Vol. 15, n°2, mai 1990, pp. 252-253 (cité par Lison Noël).
Pierssens, Michel :
-  Voir Michel Butor à l'UQAM, 1987.
- "Savoirs du non-savoir", La Création selon Michel Butor, 1991, pp.101-109.
Pignol, Paul de :
Sculpteur et dessinateur, il est né le 7 novembre 1965 à Toulouse.
- Plainte. "Dessins de Paul de Pignol. Rouen, L’Instant perpétuel, août 2012. 15 x 11 cm, 32 pages, illustré, en feuilles sous couverture illustrée à rabats. Tirage limité à 99 ex. numérotés, tous signés par Michel Butor et Paul de Pignol. Les 12 premiers comportent chacun un collage original signé de Michel Butor, et une Figure d'étoiles, dessin original signé de Paul de Pignol. Les 3 premiers comportent en outre un manuscrit autographe signé de l'auteur." Voir aussi Baltazar, 2010 et Joël Leick, 2011.
Etant l'Etna (2), L'Instant perpétuel, 2013 (CDE). "Dessins de Paul de Pignol. Rouen, L’Instant perpétuel, juillet 2013. 15 x 11 cm, 32 pages, illustré, en feuilles sous couverture illustrée à rabats. Tirage limité à 99 ex. numérotés, tous signés par Michel Butor et Paul de Pignol. Les 6 premiers comportent chacun un collage original signé de Michel Butor, et un Versant noir, dessin original signé de Paul de Pignol. Les 3 premiers comportent en outre un manuscrit autographe de l'auteur." Voir aussi Baltazar, 2009. Voir également BBB, 2016, pp.100-101.
D'un livre à l'autre, L'Instant perpétuel, 2014 (CDE). "Texte manuscrit de Michel Butor. Un grand dessin original au crayon de Paul de Pignol, signé en p. 2. 32 x 23.5 cm, (4) p. Neuf exemplaires, tous uniques, sur Japon ivoire, tous numérotés et signés à la justification, en p. 4. Catalogue de l'Ecart n°2550." Voir aussi Leick, 2013.
Le long du corps, "dessins de Paul de Pignol, Rouen, L'Instant perpétuel, avril 2015. 15 x 11 cm, 24 pages, illustré, en feuilles sous couverture illustrée à rabats. Tirage limité à 99 exemplaires numérotés, signés par Michel Butor et Paul de Pignol. Les exemplaires 1 à 9 comportent chacun un collage original signé de Michel Butor et un dessin original signé de Paul de Pignol. Les 3 premiers ont en plus un manuscrit autographe signé de l’auteur." Voir aussi Mylène Besson, 2012.
Solitudes enchevêtrées, "aquarelles de Paul de Pignol, Rouen, L'Instant perpétuel, avril 2015. 15 x 11 cm, 24 pages, illustré, en feuilles sous couverture illustrée à rabats. Tirage limité à 99 exemplaires numérotés, tous signés par Michel Butor et Paul de Pignol. Les exemplaires 1 à 6 comportent chacun un collage original signé de Michel Butor, et une aquarelle originale signée de Paul de Pignol. Les 3 premiers ont en plus un manuscrit autographe signé de l’auteur." Voir aussi Mahi Binebine, 2013.
Pihan, Y. :
- "Michel Butor : Essais sur le roman", l'Ecole des lettres, second cycle, 15 septembre 1985, 77e année, n°1, p.37-42.
Pingaud, Bernard :
- "L'Emploi du temps par Michel Butor", Les Lettres nouvelles, n°43, novembre 1956, pp.646-648. L'auteur écrit en conclusion de son compte rendu : "L'intrigue imaginée par Michel Butor est ce qu'il y a de moins convaincant dans son roamn et j'avoue n'avoir été que médiocrement intéressé par ses personnages. Mais à une époque où le pastiche fait fureur, où paraissent tant de livres brillants et inutiles, ce qui est passionnant dans le livre de Butor, ce qui devrait passionner tous les véritables amateurs de romans, c'est l'originalité et l'intelligence de sa construction, ce sont les perspectives neuves et concrètes qu'il ouvre à un art actuellement dans l'impasse."
- Voir aussi "Michel Butor", réponse de Michel Butor à l'enquête de Bernard Pingaud intitulée "Dix romanciers face au roman", Pensée française, n°3, 15 janvier 1957, pp.54-55.
- "Le roman et le miroir",Arguments, n°6, février 1958, pp.2-5. Dans cet article où il est essentiellement question d'Alain Robbe-Grillet, l'auteur qualifie La Modification de "très beau roman".
- "L'Ecole du Refus", Esprit, n°263-264, juillet-août 1958, pp.55-59. Pour illustrer le "deuxième refus" de ladite école : "le nouveau roman met 'entre parenthèses' les préoccupations psychologiques, morales ou idéologiques qui donnaient au roman traditionnel sa perspective, sa profondeur", l'auteur cite La Modification : "Il suffit de lire le livre un peu attentivement pour comprendre que ce qui intéresse Butor n'est pas de savoir si le héros quittera oui ou non sa femme pour vivre avec sa maîtresse, moins encore de tirer de son attitude une quelconque philosophie de l'amour. Ce qui l'intéresse, c'est la "modification" elle-même, considérée comme le motif invisible d'une tapisserie aux multiples fils enchevêtrés."
- "Je, vous, il", Esprit, n°263-264, juillet-août 1958, pp.91-99. Ce nouvel article de la même revue illustre peut-être surtout les contradictions de l'auteur qui écrit ici : "La sévère leçon de La Modification est inséparable du récit lui-même. C'est le "vous" qui donne au livre son éclairage moral. (...) Au milieu des autres productions du "nouveau roman", si ce livre tranche par sa richesse humaine, c'est parce qu'à aucun moment le lecteur ne peut séparer la contemplation esthétique du jugement personnel, parce que le roman met en cause ceux-là même qu'il séduit."
- "Le roman est en train de réfléchir sur lui-même", Les Lettres françaises, n°764, 12-18 mars 1959, pp.1, 4 et 5, débat organisé par Anne Villelaur avec Nathalie Sarraute, Michel Butor, Pierre Daix, Pierre Gascar, Claude Ollier, Bernard Pingaud, Alain Robbe-Grillet et Claude Simon. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.I, pp.86-112.
- "Les buts de l''Union des écrivains'", Le Monde, n°7296, 29 juin 1968, supplément p.VIII, débat organisé par Jacqueline Piatier avec Jean-Pierre Faye, Michel Butor, Bernard Pingaud et Alain Jouffroy. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.I, pp.357-362.
- "Naissance de l'Union des écrivains", La Quinzaine littéraire, n°52, 15-30 juin 1968, p.7. Repris dans :
- Action poétique, n°37, 1968.
- De la distance, 1990, p.64.
Pinget, Robert :
- "Lecture de lectures",La Revue de Belles-Lettres, Paris, n°1, "Robert Pinget", avril 1982, pp. 33-38, entretien avec Olivier Beetschen. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.III, pp.103-107. Butor y évoque plus particulièrement L'Apocryphe, roman de Pinget qui date de 1980.
- Robert Pinget, Jean Deyrolle, Cette chose, postface (au dos du livre) de Michel Butor, Deyrolle éditeur, 1990.
- Autour de Pinget [Images animées] / Ursula Meier, réal. ; Robert Pinget, aut. du texte ; Jean-Claude Liéber, Michel Butor, Alain Robbe-Grillet... [et al.], participants ; Claude Rich, voix. Publication :  Lausanne : TSR ; [s.l.] : PCT cinéma et télévision : Need productions [prod.] : Au large de l'Eden [prod., distrib.], cop. 2000 (BNF). Emission de la série "Océanique". Repris en DVD par la Bibliothèque publique d'information en 2009.
- "Signet, in memoriam Robert Pinget", Fusées, n°16, 2009, pp.91-92.
Piniès, René :
Directeur du Centre Joë Bousquet et son Temps (Carcassonne).
- # "L'action poétique", pour René Piniès, dans Michel Butor : Rencontre - Trajectoire, 2001.
- #"A travers l'Atlantique", pour René Piniès, dans Gaston Puel - en chemin, 2003. Dans ce texte Butor évoque la publication des deux oeuvres de lui qui sont parues chez Gaston Puel en 1972 et 1974.
- "A la croisée des chemins. Gabrielle Russier, Claude Simon, Gaston Puel, Michel Butor", Rencontre avec Michel Butor, 2014.
- Organise la journée Butor du samedi 6 février 2016 au Centre Joë Bousquet de Carcasonne à l'occasion de l'exposition L'Atelier Butor dont il est également à l'initiative.
* Sur le site personnel de l'auteur, on peut lire le poème # "L'action poétique" et # "A travers l'Atlantique", pour René Piniès.
Piollet, Dominique :
Réalisateur.
- Une journée avec Michel Butor, 26 min., 2001. Prod. Cumamovi.
Pirard, Rd Père :
- "Michel Butor contrapuntiste", La Libre Belgique, 14 avril 1967, p.7. Compte rendu de Portrait de l'artiste en jeune singe et des Entretiens avec Michel Butor. "Tout bien pesé, le Butor de ce Capriccio rappelle le des Esseintes de J. K. Huysmans : il émerveille et exténue./ Qui veut savoir quel travail d'élaboration représentent Mobileet 6 810 000 litres d'eau par seconde, pourra se référer auEntretiens avec Michel Butor que présente Georges Charbonnier. Butor fait montre d'une intelligence si excessivement déliée, qu'il touche au 'virtuosisme' : c'est un défaut."
Pires, A. :
- "Butor e Robbe-Grillet. « Um novorealismo »", Brotéria, 74, 1962, pp. 87-94 (BderF).
Piroir, Alain (éditeur) :
- # Les fantômes de la mer, 2005.
Pirson, Roselyne :
- "La Modification ou le non-lieu de l'écriture", Revue Frontenac, 2000.
Pirson, Sophie :
Graveure belge.
Conditionnement, "(2) chez l'artiste, 1987" (CDE). Voir aussi Alleyn, 1967.
Herbier lunaire, "chez l'artiste, 1987" (CDE). Voir aussi Baltazar, 1980 et Charewicz, 1984.
La Galerie des cartes amoureuses, "photocopies, Namur et Gaillard, 1987; ex. unique" (MS). Voir aussi Parant.
Pirvu, Maria Cristina :
Maria Cristina Pîrvu a soutenu sa thèse de doctorat Un problème du faire artistique : la répétition. Approche poïétique/poétique de l’œuvre de Michel Butor, sous la direction de Madame Béatrice Bonhomme et de Madame Irina Mavrodin, dans l’année 2005 [voir infra]. Au cours de l’année 2007, en tant que chercheur post-doctorant dans le cadre du laboratoire C.T.E.L, elle a travaillé sur un projet d’itérologie qui vise l’organisation d’un colloque et d’une exposition Michel Butor (prévus pour le mois d’avril 2008). Ses articles portent sur la poétique/poïétique des textes, sur le rapport entre la philosophie et la littérature, mais aussi sur l’anthropologie de l’écriture et sur le rapport entre la littérature et les arts" (Loxias).
- Un problème du faire artistique : la répétition, "approche poïétique/poétique de l'oeuvre de Michel Butor / Maria Cristina Pirvu ; Irina Mavrodin ; Béatrice Bonhomme. Partie 1. Partie 2. - Craiova ; Nice : Université de Craiova : Université de Nice-Sophia Antipolis, s.d. - 254 p. ; 30 cm" (CBN).
- « Quand le paratexte est texte. Et poésie. Analyse de cinq exemples extraits de l’œuvre de Michel Butor »,  Loxias,  Loxias 20, mis en ligne le 14 mars 2008, URL : http://revel.unice.fr/loxias/document.html?id=2149
Conçoit l'exposition Le texte-promenade à la Bibliothèque de l'Université Sophia Antipolis de Nice inaugurée le 25 avril 2008. Et organise autour de cette exposition une journée d'étude sur Michel Butor intitulée Voyage en écriture à laquelle participent notamment Patrick Quillier, Béatrice Bonhomme, Ghislaine del Rey, Laurence Jeandidier, Maria Cristina Pîrvu, Martin Miguel, Raphaël Monticelli,Jean Princivalle et Yves Ughes, autour du thème du nomadisme de l'écriture et de la collaboration avec Michel Butor. L'ensemble vient d’être publié sur la plateforme d’édition électronique Revel de l’université de Nice, dans la nouvelle collection des actes de colloques du CTEL Loxias-Colloques. Les actes et autres contributions de cette journée d’étude consacrée à Michel Butor sont disponibles directement sur http://revel.unice.fr/symposia/actel/. Michel Butor y publie notamment le texte "Le voyage en écriture", pour Maria Cristina Pirvu. Texte repris dans Sous l'écorce vive, 2014. Voir aussi Alain Freixe, Marcel Alocco, Maryvonne Pesteil, Eveline Caduc et Arlette Chemain-Degrange. Voir infra 2011.
- Le Retour en avant. Michel Butor et le problème poïétique de la répétition, L'Harmattan, 2011. "Le présent travail propose une vision particulière sur le mouvement de répétition : la répétition comme "problème", vers le nouveau de la création. Le chercheur découvre trois éléments majeurs qui définissent ce mouvement : l'alternance présence/absence, le retour intégré dans l'avancement et le sans fin ni commencement. Son analyse permet d'une part de mettre en évidence la nature plissée du faire artistique et , d'autre part, de redéfinir, dans un contexte poïetique, un nombre important de notions de la théorie littéraire." Voir à ce sujet : Maria Cristina Pîrvu, « Le Retour en avant. Michel Butor et le problème poïétique de la répétition », paru dans Loxias, 35, mis en ligne le 26 janvier 2012, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html?id=6967.
- "Voyage en écriture avec Michel Butor", paru dans Loxias-Colloques, Voyage en écriture avec Michel Butor, Voyage en écriture avec Michel Butor, mis en ligne le 15 décembre 2011, URL : http://revel.unice.fr/symposia/actel/index.html?id=319. Voir supra 2008.
- "Le texte-promenade", paru dans Loxias-Colloques, Voyage en écriture avec Michel Butor, Le Texte-Promenade, Le texte-promenade, mis en ligne le 15 décembre 2011, URL : http://revel.unice.fr/symposia/actel/index.html?id=320. Voir supra.
- "Le pas du texte vers soi-même", paru dans Loxias-Colloques, Voyage en écriture avec Michel Butor, Le pas du texte, Le pas du texte vers soi-même, mis en ligne le 15 décembre 2011, URL : http://revel.unice.fr/symposia/actel/index.html?id=316. Voir supra.
"Technique et poésie", Dix-huit Lustres, hommages à Michel Butor, sous la direction d’Amir Biglari et Henri Desoubeaux, Classiques Garnier éditions, 2016, pp.395-416.
Pistoletto, Michelangelo :
- Le mercredi 22 mai 2013 de 18h30 à 20h au Louvre, Michelangelo Pistoletto en conversation avec Michel Butor : "La modification du spectateur". Modération par Jean-Max Colard, critique d’art. « Faces à Faces : soirée d’art contemporain »
Pitteloud, Anne :
- L'Ecriture du voyage dans la Modification de Michel Butor, "mémoire de maîtrise : Lettres Modernes : Dijon : 1990" (Sudoc).
- "Michel Butor. Planète mobile", Le Courrier, quotidien suisse indépendant, le 15 septembre 2006 (texte en ligne). Compte rendu-rencontre téléphonique à l'occasion de la sortie des premiers tomes des Oeuvres complètes.
Pivot, Bernard :
- "Michel Butor lauréat de la critique littéraire", Le Figaro littéraire, 19 novembre 1960, p.3. "C'est au quatrième tour de scrutin, nous apprend Bernard Pivot, que Répertoire l'a emporté par sept voix contre cinq au Zola de Henri Guillemin."
- "Michel Butor" dans Les critiques littéraires, Flammarion, 1968, pp.205-206. L'auteur rassemble ici quatre jugements de critiques sur Passage de Milan : Jean Mauduit, Georges Perros, Robert Kanters et Michel Carrouges.
- "Michel Butor a réponse à tous", Le Figaro littéraire, n°1307,  4 juin 1971, p.30, entretien avec Bernard Pivot. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, pp.39-46.
- Apostrophes, 2 mai 1975 à l'occasion du festival du livre à Nice.
- "Le chat, le cheval et le loup", Apostrophes. A2 - 20/08/1982 - 01h12m48s. Lors de cette émission avec  Bernard Pivot consacrée à des ouvrages relatifs aux animaux, Butor présente son ouvrage Naufragés de l'arche.
- Bouillon de culture, émission du 11 mars 1994. C'est à l'occasion de la sortie des Improvisations sur Michel Butor qu'eut lieu cette émission avec Michel Butor et Jean-Luc Parant.
Pivotto, Luciano :
- Gravure sur peau, Pulcinoelefante edizioni, 2012 (CDE). N° 2195 au Catalogue de l'écart. "Texte de Michel Butor, portrait de ce dernier à l'encre colorée, exécuté par Luciano Pivotto qui s'appuie sur un signe graphique basé sur l'écriture des mots contenus dans le poème de Butor, comme des lignes esquissant son visage. L’œuvre de Pivotto a été influencée par une photographie de Daniele Ferroni, Edizioni Pulcinoelefante, 2012. Tirée à 30 exemplaires signés par Michel Butor." Portrait repris en couverture du livre d'Isabelle Roussel-Gillet, Bibliotheca Butoriana Bodmerianae (voir aussi pp. 4 et 5).
Place, Jean-Michel (éditions) :
- Matières et talismans, 1978.
- Dotremont et ses écrivures, 1978.
Plagnol, Serge :
Epithalame : (au Maroc) et les aventures de la demi-lune, illustrations de Serge Plagnol, A. Benoit éditeur, 2002. "Tiré à 100 ex. numérotés + quelques H.C." Voir aussi # Jean-Pierre Thomas, 1998 et Thierry Lambert, 1999 et Mathias Pérez, 2004.
Plaisir de France :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Planche, Sylvie :
Née en avril 1960 à Paris, elle vit et travaille à Valence.
- #50 visages au lever le matin, "(m) chez l'artiste, 1999" (CDE).
* Poème qu'on peut lire sur ce site personnel de l'auteur.
Planet, Gaston :
- Voir Cheminements au ras du sol.
Planète Sud :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Playa Maset, Josep :
- "Butor + artistes", La Vanguardia, 29 août 2016, p.32. Il y est notamment question de l'artiste François Garnier.
Pleine marge :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Plexus :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Pliskin, Fabrice :
- "Michel Butor : 'Grâce à Rimbaud, j'ai osé'", Le Nouvel Observateur, n° 1378, 4-10 avril 1991, p.23, entretien avec Fabrice Pliskin. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.III, pp.254-255.
- Dans Le Nouvel Observateur, n°1984, du 14 novembre 2002, Fabrice Pliskin mène l'enquête "Vingt écrivains accusent.." en posant deux questions à une vingtaine d'écrivains tant français qu'étrangers : "1. La littérature a-t-elle encore une fonction sociale ? 2 . Quel « J'accuse » écririez-vous aujourd'hui ?" Voici la réponse de Michel Butor sous la mention # "Rester à l'écart" : "1. Notre paresse mentale et l'encombrement de notre production nous font tendre aujourd'hui à tout subordonner à l'économie, c'est-à-dire au langage élémentaire de la monnaie. Nous en voyons chaque jour les ravages. Ce que nous appelons les Belles Lettres est une constante mise en question de cette hégémonie. L'homme de pouvoir est inquiété, parfois fasciné (il y a des mécènes), par cette activité gratuite. Mais elle n'est gratuite qu'au sens restreint de la monnaie. En fait, c'est la plus engagée de toutes. C'est une question de vie ou de mort. Il n'y a pas d'action plus sérieuse que la recherche littéraire. L'écrivain développe son efficacité à l'écart. Le mathématicien et le biologiste changent beaucoup plus le monde par leurs travaux que par leurs engagements politiques."
Plon (éditions) :
- Au jour le jour, 1989.
- Curriculum vitae, 1996.
Ploquin, Françoise :
- " 'Tous les textes jouent avec la  chronologie' ", Le Français dans le monde, n°307, novembre-décembre 1999, entretien avec Françoise Ploquin.
Plossu, Bernard :
Photographe, il est né en 1945. Il fait la connaissance de Michel Butor à la fin des années 1970. Vit et travaille à La Ciotat.
- # Corot en Albuquerque ou Rome-Albuquerque, manuscrit reproduit, dix photographies de Bernard Plossu, Hoshour Gallery éditeur, 1983. Trois d'entre elles ont été publiées dans :
- Artspace, V.7, n°3, Summer 1983, pp.27-29, sous le titre : "Albuquerque/Rome". Il s'agit de "Corot en Albuquerque", "Le miroir de Rome" et "La grâce descend sur Albuquerque". Les textes sont traduits en anglais par Cosimo Corsano. La première de ces photographies a été reprise dans Michel Butor : Rencontre - Trajectoire, 2001. Voir infra. L'ensemble des textes a été repris également dans :
- # "Bilame ou diode", pour Bernard Plossu, French Literature series, V.XI, The French novel : theory and practice, 1984, pp.125-137. "Ces textes ont été inspirés par dix photographies de Bernard Plossu, prises à Rome, Italie et Albuquerque, New Mexico..." Textes à nouveau repris dans :
- Avant-Goût, 1984 et dans # Anthologie nomade, 2004, pp.324-339. Voir aussi Bertrand Dorny, 2002.
Paris-Londres-Paris, avec Bernard Plossu, édition bilingue français-anglais, éditions de la Différence, 1988. "Pour Christophe Léger". Repris dans Avant-goût IV, 1992 et Transit, 1992. Voir infra.
Thessalonique, "photographies de Bernard Plossu, Françoise Nunez et Pierre Devin, texte de Michel Butor, Athènes : Ekdoseis Agra, 1990, 18 x 13 cm, ouvrage en grec moderne" (PL). Deux textes de Butor figurent dans cet ouvrage : "Salonique", pp.7-21, tiré du Génie du lieu et un second texte, plus court et inédit, "Avant de retourner à Salonique", pour Eric Auzoux, pp.22-24.
- "Paris-Londres-Paris", Avant-Goût IV, 1992, pp.37-43. Voir supra. Repris dans :
- Transit, 1992, pp.A34-A37, A58-A61 et A82.
- L'Œil de frère Jean, texte de Michel Butor avec l'aimable complicité de François Rabelais, promenade au pays de Rabelais sur des photographies de Bernard Plossu, Association Val de Vienne, 37500 Seuilly, 1993. Texte repris dans le t.X desOeuvres complètes, 2009, pp.1136-1148.
- 22 artistes avec Michel Butor, catalogue de l'exposition présentée à la Médiathèque Louis Aragon du Mans du 15 septembre au 24 octobre 1998, pp.40-41. On peut y lire un petit texte de Bernard Plossu qui évoque son travail avec Butor.
- Participe à l'exposition Michel Butor : Rencontre - Trajectoire, 2001. Le catalogue reprend "Corot en Albuquerque" et montre d'autres photos de Bernard Plossu. On y trouve aussi un court texte du photographe évoquant son travail avec l'écrivain sous les auspices de Lise Hoshour : "Merci, Lise Hoshour".
- Participe à l'exposition"Michel Butor et ses photographes", 2002.
- Voir aussi La photo, art de la mémoire, 2007-08.
Elégie du Nouveau-Mexique, 2014 (CDE). Cinquante exemplaires. Voir aussi Lise et Harvey Hoshour, 1997.
- Participe à la journée Butor du samedi 6 février 2016 au Centre Joë Bousquet de Carcasonne à l'occasion de l'exposition L'Atelier Butor.
- "Hommage photographique à Michel Butor", Dix-huit Lustres, hommages à Michel Butor, sous la direction d’Amir Biglari et Henri Desoubeaux, Classiques Garnier éditions, 2016, pp.545-547.
* Sur le site personnel de l'auteur on peut lire : # "Les compagnons", pour Maxime Godard et Bernard Plossu.
Pluchart, François :
Critique d'art, décédé.
- "Ballade de la revue dangereuse", pour François Pluchart, dans Artitudes de François Pluchart. Catalogue édité par la Direction des musées de Nice à l'occasion de l'exposition "arTitudes de François Pluchart", novembre 1978, pp.4-5. Texte repris dans :
- Envois, 1980, pp.24-25.
Pludermacher, Georges :
Pianiste.
- Stravinsky au piano, éditions Actes Sud, 1995. "Pour Jean-François Heisser et Georges Pludermacher". Contient des citations de La Fontaine, Verlaine et Cendrars.
Plume et encre (éditions) :
- # De la palmeraie égyptienne, 2005.
Plundr, Jean-Pierre :
Peintre, il est né en 1957 à Brno (République Tchèque). Il vit à Auvers-sur-Oise.
- Grille, "OMC" et "(2) La rentabilité, 1993" (CDE). "10 exemplaires. Carton, bois, cuir, papier" (voir Michel Butor dialogue avec les arts, p.10). Reprise :
- "Grille", pour Jean-Pierre Plundr,  Le Guépard, n°6/7, 4e trimestre 1993, p.33. Repris dans :
- L'Estocade, n°2, hiver 1995 et Nu(e), n°10, [1998], p.14.
- L'Echappée belle, la Rentabilité éditions, 2002 (CDE). Voir aussi Youl, 2005.
- Calendrier 2003, 2002.
"Portes et fenêtres", dans le catalogue de l'exposition Jean-Pierre Plundr : Détours et continuité : exposition du 23 mars au 18 mai 2013, Pôle culturel de Coulanges, Gonesse (95500) / [textes de Jean Roudaut, Michel Butor]. - Gonesse : Ville de Gonesse, 2013. - 1 vol. (43 p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 20 cm.. Gonesse, Pôle culturel de Coulanges. 2013] (CBN).
* Sur le site personnel de l'auteur on peut lire les poèmes # "L'échappée belle" et # "Grille", pour Jean-Pierre Plundr.
Plus :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Pocket (éditions) :
- Improvisations sur Rimbaud, 1994.
Podalydès, Denis :
- Michel Butor, «(Invocation du célibataire) » (voir # Anthologie nomade - "6 810 000 litres d'eau par seconde"), poème lu par Denis Podalydès le 8 mars 2011 sur France Culture.
Poèmes anciens :
- "Hommage partiel à Max Ernst", Vrille, 25 juillet 1945.
- "Traces", écrit en 1949, Les Lettres françaises, n°759, 5-11 février 1959, pp. 1 et 9. Repris dans Mouvement brownien, 1968. Repris également dans Fourmillement, 1990.
- "Poèmes anciens", Les Lettres nouvelles, n°68, février 1959, pp.190-202. Textes datés de 1948. Repris dans Mouvement brownien, 1968.
- "Poème écrit en Egypte", Les Cahiers du Sud, n°351, juillet 1959, pp.208-212. Daté de 1951. Repris dans Travaux d'approche, 1972 et dans Par le temps qui court, 2016.
- "Rat, lièvre, hareng", Cahiers des saisons, n°18, automne 1959, pp.288-293. Daté de 1950. Repris dans Travaux d'approche, 1972.
- "Diorama pour le museum 1948", Shi'r, the Magazine for Arabic Poetry (Beirut), n°18, (Spring 1961), p.78-85 (NMB).
- "Souvenirs d'enfance", L'VII, n°5, avril 1961, pp.11-30. Ecrit en 1949.
"Pérégrination", Tel Quel, n°7, automne 1961, pp.68-75. Ecrit en 1950. Repris dansTravaux d'approche, 1972. Voir sa traduction par Donald Schier dans The Carleton miscellany, vol.1, n°3, du 01/06/1963, pp.100-112 (CBN).
"La banlieue de l'aube à l'aurore", L'VII, n°10, juin 1962, n° spécial Butor, pp.47-66. Ecrit en 1948. Repris avec Mouvement brownien aux éditions Fata Morgana en 1968.
"Hespérides", L'VII, n°13-14, 1963, pp.106-115. Daté de 1950. Repris dans Travaux d'approche, 1972.
"Trois hommages : Charlie Parker, F.-W. Murnau, Mitchourine", Les Cahiers du Sud, n°387-388, avril-mai-juin 1966, pp.227-232. Daté de 1949. Repris dans "Alain Bosquet et Pierre Seghers, Les Poèmes de l'année 1966, Seghers, 1967, pp.60-64" (FSA).
Po&sie :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Poésie d'ici :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
- N°5, printemps 1980, contient un dossier intitulé "La décision imprenable de lire Michel Butor" (pp.3-33). Il comprend trois entretiens, successivement de : Christian Arthaud, Fabienne Villani et Alain Lambert (pp.3-20) et "Rêve de la métaphore", pour Michel et Marie-JoButor, de Michel Launay (p.21), "Archéologies Blanches II (1977)" par Henri Maccheroni et Michel Butor (pp.22-23), une lettre de Katy Rémy (pp.24-25), "Kolar" (texte paru dans le catalogue de 1973 Michel Butor et ses peintres) (pp.26-27), "Les glaïeuls de l'intelligence" de Jean-Paul Mestas (pp.28-31) et "La terre" de Michel Butor, extrait de "Envois, à paraître" (pp.32-33).
Poésie/Première :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Poésie 1 :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Poésie 84:
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Poésie 85 :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Poésie 86:
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Poète (Le) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Poètes du monde :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
-Point du jour, Le (éditeur) :
- # L'Embarquement pour Mercure, 1997.
Point W (éditions) :
- Requête aux peintres, sculpteurs et compagnie, 1986.
Poirier, Jacques :
- et Bruno Curatolo, "La Modification : du réalisme à la poétique" et "La Modification : structure narrative et mise en abîme de l'écriture" dans l'Encyclopédie sonore (1996) à l'adresse : http://e-sonore.u-paris10.fr.
- "Réseau aérien, réseau hertzien : sur Michel Butor", dans Ecritures radiophoniques, études rassemblées par Isabelle Chol et Christian Moncelet, CRLMC (centre de recherches sur les littératures modernes et contemporaines), 1997, pp.137-145.
- On pourra consulter aussi de Jacques Poirier le texte "Perdre le fil : labyrinthes de la littérature française moderne", Almatea, revista de mitocritica, vol.1, 2009, pp.215-226 (voir aussi sur Internet).
- "Mélancolies épiques", intervention au colloque Michel Butor ou l'écriture polytechnicienne à la Fondation Del Duca les 13 et 14 décembre 2013. Voir suivant :
- "« Le bon fantôme », les épopées géographiques de Michel Butor", Revue d'histoire littéraire de la France, Vol. 114, n°3, 2014, "Michel Butor ou l’écriture polytechnicienne".
- "Michel Butor : le monde et la bibliothèque",intervention de Jacques Poirier lors de sa rencontre avec Michel Butor à l'université de Besançon dans le cadre des Rencontres bisontines des 1er et 2 décembre 2014. Texte lisible sur la Toile (http://llhple.univ-fcomte.fr/).
Poirot-Delpech, Bertrand :
- "Un nouvel emploi du temps : Second sous-sol, de Michel Butor", Le Monde, n°9936, 7 janvier 1977, p.11 (repris dans Le Monde hebdomadaire, 6-12 janvier 1977, n°1471, p.12). Pour commencer, l'auteur récrimine contre la "gadgétisation culturelle" et note que, malheureusement (suppose-t-on), "l'oeuvre de Michel Butor est plus suivie à l'étranger que chez nous, où elle reste confidentielle". Propos qui le guide, en fait, dans son article et d'où il ressort, in fine, que - premier paradoxe - "Second sous-sol s'adresse d'abord à une élite", et que - second paradoxe - Michel Butor est "un écrivain heureux". Comprenne qui peut ! Toutefois l'auteur commet quelques erreurs : ce n'est pas le prix Médicis que Butor reçut pour La Modification, mais le prix Renaudot; en 1960 il ne publie pas Agnès, mais Degrés; enfin, sept ans plus tard, il ne publie pas Portrait d'un artiste en jeune singe, mais Portrait de l'artiste en jeune singe.
Poirson, Alain :
- "Le passage au roman", France nouvelle, n°1694, 2 mai 1978, p.40-47,  avec Philippe Albera et Alain Poirson. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, V. II, pp.298-307.
Polac, Michel :
- "Michel Butor à réponse à tous", Le Figaro littéraire, 4 juin 1971, entretien avecBernard Pivot. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, p.42.
Polieri, Jacques :
- "Mobile de Michel Butor, 1962". Voir site de l'auteur.
Politis (Le nouveau) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Polliand, Daniel :
Sculpteur, "Daniel Polliand a reçu sa formation initiale à l’école des Beaux-Arts, qui deviendra en 1971, l’Ecole Supérieure d’Art Visuel de Genève."
Daneil Polliand sculpteur, O quai des arts éditions, 2009 (CDE). Préface : Bernard Zumthor. Textes : Olivier Delhoume. Poèmes : Michel Butor ("Mutations d'Eden", pour Daniel Polliand, texte repris dans Sous l'écorce vive, 2014) & François Duparc.
Pollmann, Leo :
- "Michel Butor : La Modification", dans : Winfried Wehle, Nouveau roman, Wissenschaftliche Buchgesellschaft, 1980, pp.203-222 (en allemand). Tiré de Walter Papst, Der moderne französische Roman, Erich Schmidt Verlag, 1968, pp.294-309. Voir aussi Friedrich Wolfzettel et Jean Roudaut.
Pollock, Jackson :
- "La peinture se repeuple", Figures, n°1, 1961, pp.5-21. Texte bilingue francais-anglais (traduction de Richard Howard). Il n'y est question de Pollock qu'à la fin. Il y est aussi question d'autres peintres. Je suppose qu'il a été écrit à l'occasion d'une exposition Pollock ou peut-être à l'occasion de la sortie du livre de Franck O'Hara dont il est ici question. En tout cas il reparaitra en anglais sous le titre : "Pollock : The Repopulation of Painting" dans Inventory, 1968 (Frédéric Saint Aubyn).
- Mobile, 1962, lui est dédié.
- "Mobilis in mobile 4", Jackson Pollock, Centre Georges Pompidou, Musée national d'art moderne, 1982, pp.190-197.
- "Pollock, les supermachés et les zoos", Esprit, mars 1983, pp.3-8, entretien avec Michel Crépu. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, pp.125-130.
Polo, Marco :
- Voir Degrés, 1960.
- Dans Gyroscope, 1996, le texte "Sur la montagne de charbon" du programme "Cathay" lui est dédié (Canal 3, pp.99-125).
-Poltéra, Reto :
- Butor, le roman comme recherche. Das Romanwerk in seiner Entwicklung. Thèse Univ. Zürich 1975, 193 p. (BderF).
Pomey, Jean-Marie :
Né à Marmande en 1940, il vit et travaille au Perreux-sur-Marne.
- # "A travers l'ardoise" dans Pomey, passeport 93-94, Fragments éditions, coll. Passeport, 1994, n. p.
* Ce poème est repris sur le site personnel de l'auteur, ainsi que le poème # "Ombres solides", pour Jean-Marie Pomey.
Poncet, Catherine :
- "Michel Butor, la vie paisible à Lucinges", propos recueillis par Catherine Poncet, Le Dauphiné libéré, vendredi 15 juillet 2011, p.5.
Ponge, Francis et Odette :
- "Francis Ponge : Presentation to the Jury", dans Books Abroad/World Literature Today, v.48, n°4, 1974, p.658 (WLT).
- !§! "Francis Ponge", cours de Michel Butor mis en ligne, Université de Genève, année 1985-1986 (http://mediaserver.unige.ch).
- "Présentation de Francis Ponge au jury", Les Cahiers de l'Herne/Francis Ponge, 1986, pp.301-302.
-  " In memoriam Francis Ponge ", pour Odette Ponge, NRF, n°433, février 1989, pp.12-13. Voir suivant :
- " In memoriam Francis Ponge ", Avant-Goût IV, 1992, pp.121-122. Texte repris à nouveau dans :
Au rendez-vous des amis, 2003, p.60.
Ponge, Robert :
- "Michel Butor, André Breton et le Surréalisme", intervention au colloque "L'univers Butor" de Belo Horizonte, 2011. Intervention reprise dans :
- Universo Butor, 2012 : "Michel Butor et la Déclaration des 121".
-Pont des Arts, Le (éditeur) :
Voir aussi Nicole et Lucien Giraudo.
- Michel Butor dialogue avec les arts, 2006.
- Souvenirs, 2013.
Popoff, Serge :
Graveur bulgare. Il vit à Nice.
- Arc-en-ciel bleu, pour Serge Popoff, Laure Matarasso éditeur, 1998. "Ce texte inédit de Michel Butor accompagné de 5 gravures originales de Serge Popoff a été tiré à 36 exemplaires. Les 12 premiers sont accompagnés d'une suite des 5 gravures en couleurs et d'un dessin original. Tous les exemplaires sont signés par l'auteur et par l'artiste." Compte rendu de Michel Sicard. Voir aussi Barbara Schroeder, 2010.
* Ce poème peut se lire sur le site personnel de l'auteur.
Porfido, Massimo :
Traducteur.
- Michel Butor, Saggi sulla pittura. Holbein, Caravaggio,Hokusai, Picasso, Mondrian, Rothko. Traduz. di M. Porfido, Milano, 2001, Abscondita Ed., Coll. Carte d'Artisti, 19.
Porte, Guy :
- "L'écrivain Michel Butor lance une campagne pour la sauvegarde du patrimoine architectural de Nice", Le Monde, 19-20 avril 1981, p.14. Dans son article, l'auteur cite Butor : "Le Ruhl a disparu. On espère sauver in extremis le château de la Paix, mais la Villa Orlamonde, qui aurait été un cadre si prestigieux pour un musée du tournant du siècle, est déjà en cours de démolition et le Palais de la Méditerranée, témoin unique des années 30, est menacé." Voir à ce sujet le livre Rêveuse Riviera, 1983.
Porte bleue, éditeur (La) :
- # Acrostiche, 2007.
Portrait de l'artiste en jeune singe :
- Capriccio, éditions Gallimard, 1967. Repris également dans le premier volume des Oeuvres complètes, en 2006. La dédicace est : "Pour mes Georges". Le livre est constitué de deux grandes parties : "Prélude : le docteur H." et "Voyage : le Saint-Empire". Il se termine sur un "envoi" : "L'autre voyage". Il a donné lieu à de nombreux comptes rendus de : Jacqueline Piatier, Raymond Jean,Matthieu Galey, René-Marill Albérès, Jean Gaugeard, le Père Pirard, Etienne Lalou, Claude Mauriac,Pierre Lepape,Lucien Guissard, Alain Jouffroy, Roberts Kanters, Jean Freustié, L.-G. Gros, Françoise D'Eaubonne, Anonyme (deux fois), Jacqueline Piatier, Alain Bosquet,Roger Borderie, Yves Vadé,Guy Dumur, Marie Naudin, Jean V. Alter, Rolland Pierre (deux fois), Maurice Chavardès et Kurt Opitz. Ce à quoi il faut ajouter les entretiens avec Jean Chalon, Jacqueline Piatier, Henri Ronse, Claude Bonnefoy et Daniel Odier. Enfin on signalera trois études assez importantes : l'une de Jennifer Waelti-Walters (1975), une autre d'Annette Bossut Ticchioni (1981) et une troisième d'Else Jongeneel (1988).
- Un extrait en est paru dans Pages françaises, ed. Georges Lannois, Pergamon Press, 1969, pp.165-177 (FSA).
- Voir aussi André Helbo (1971), Reinhold Grimm (1978), Sonja A. Stary (1980), Hélène Corniquet (1980) et Jean Roudaut (1982).
- Barbara Mason, 1986.
- Wolfgang Hübner, 1987.
- Improvisations sur Michel Butor, 1993, pp.31-37, 51.
- B., J., Ann Irvine, 1995.
- Curriculum vitae, 1996, p.175-177.
- Dominique Jullien, 2002.
- Henri Desoubeaux, "Portrait de l'artiste en jeune singe ou Butor et l'autobiographie : entre Sartre et Breton", Mélusine, n°XXIII, 2003, pp.123-129.
- Gilbert Lascaux, 2003.
- Audrey Deleuze, 2004.
- Antoine Coron, "Retour au paradis perdu", 2006, pp.39-44.
- Voir aussi # "L'Opéra des pages, souvenir de Harburg", 2006.
- Marion Gymnich, 2006.
- Bernard Valette, Frank Greiner, 2009.
- Nadia Birouk, 2011.
- Cyrille François, 2012.
- Jean H. Duffy, 2013.
Possibles:
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Pot, Olivier :
- "Entretien avec Michel Butor - Février 2002", par Olivier Pot, dans Oeuvres & Critiques, n°XXVII, 2, 2002, pp.278-293.
Potron, Jean-Paul :
- Paris, Bleston, Rome : l'espace urbain dans deux romans de Michel Butor : L'Emploi du temps et La Modification, deux romans de processus métaphorique et métonymique ?"Jean-Paul Potron. Editeur(s) : Nice : S.n., 1980. Description : 159 p. : ill. en noir ; 30 cm. + 2 dépl. Mémoire de maîtrise : Lettres : Nice : 1980" (CBN).
Pouillon, Jean :
- "Les règles du je", Les Temps modernes, n°134, avril 1957, pp.1591-1598. Compte rendu de L'Emploi du temps. Pour l'auteur, et parmi d'autres considérations dont une analyse comparée du roman de Butor et des Vainqueurs du jaloux de Jean Lagrolet, "Butor est l'anti-Proust." D'une part : "le temps perdu ne se rattrape jamais ! D'ailleurs, Proust ne perd son temps qu'en apparence et c'est bien pourquoi il le retrouve. (...) Pour Proust, ce qui est arrivé est indestructible et vient grossir la masse d'un passé qu'un incident fortuit ou une volonté délibérée peuvent toujours réanimer. Bien sûr, le temps passe, mais passer, c'est en somme entrer dans l'éternité. Pour Butor, au contraire, le temps est absolument destructeur. Si l'on n'y prend garde, on risque de ne plus vivre qu'une suite d'instants discontinus. Sans doute, peut-on se souvenir, fixer le passé, mais précisément il faut le faire : cela ne se fait pas tout seul, les souvenirs ne sont pas là à notre disposition et il ne s'agit pas de les évoquer, de les faire apparaître, il s'agit de les reconstituer et le passé n'est plus rien dès qu'il n'est pas retenu."  D'autre part : "il n'y a pas de présent chez Proust (...) Pour Butor, au contraire, l'essentiel, c'est le présent et s'il lui faut réexaminer son passé, c'est pour comprendre comment il en est venu là."
- "A propos de La Modification", Les Temps modernes, n°142, décembre 1957, pp.1099-1105. Voyant dans La Modification un roman idéaliste ou qui a partie liée avec l'idéalisme, l'auteur précise : "du moins s'agit-il d'un idéalisme qui ne se dupe pas lui-même, qui se sait la réaction d'un homme enfoncé dans une impasse, et qui trompe sa faim de réalité en s'accrochant à la description méticuleuse et parfois poignante de quelques lieux privilégiés." Et poursuit : "Mais alors, pourquoi écrire ? La littérature serait-elle le seul domaine où la communication serait assurée ? Disons simplement que son échec n'est pas certain. A l'impatience de la parole s'oppose la patience de l'écriture. La parole, en effet, s'adresse impérativement à un individu et demande sur-le-champ une réponse qui se dérobe. Elle suppose tout de suite la communication et pour cette raison échoue à l'établir. L'écriture, au contraire, n'attend rien, n'espère rien; elle ne prétend pas surmonter la solitude et le vide intérieur, elle cherche seulement à s'en accommoder, compte sur une compréhention indirecte et anonyme, et en tout cas se flatte, sans trop s'avancer, de l'obtenir un jour."
Poulet, Robert :
- "Michel Butor", Rivarol, 11 mars 1960, p.13. Compte rendu de Degrés. "Passage de Milan et L'Emploi du temps, déclare abruptement l'auteur, m'avaient paru rigoureusement illisibles. La Modificationm'a convaincu, en me décevant. Degrés ne me laisse plus d'illusion." Selon l'auteur ce roman sans passion et guère d'action n'offre que "déchets de pensée et de sensibilité, dont un maître-queux solennel tire un bouillon du goût le plus fade."
- "Le rêve et le passé", Le Spectacle du monde, n°159, juin 1975, p.84. Compte rendu de Matière de rêves. L'auteur écrit en conclusion de son article, avec toujours cette idée de "déchets" : "La poubelle-aux-rêves de Michel Butor paraît exceptionnellement garnie. D'autant qu'il en rajoute. En tout cas, les quelques fragments consistants qu'on peut saisir dans ce fouillis sont d'un bon écrivain."
Poulenc, Francis :
- # "Ronsard à sa guitare", in memoriam Francis Poulenc.
Pound, Ezra :
- "La tentative poétique d'Ezra Pound (1956)", Répertoire I, 1960, pp.234-249. Texte paru précédemment dans Critique, n°106, mars 1956, pp.206-219 et repris dans Essais sur les modernes, 1964.
- "Lettre à Dominique de Roux", dans Ezra Pound, Les Cantos, nouvelle édition sous la direction d'Yves di Manno, Flammarion, 2002, pp.941-42. Lettre précédemment parue dans Ezra Pound, Cahiers de l'Herne, n°6, Vol. 1, 1965, p.234.
Pouperon, Patrice (et Liliane) :
Peintre, graveur et éditeur, il est né en 1939 à la Charité sur Loire. Sa rencontre avec Michel Butor date de 1981. En 1985, il crée avec son épouse Marie Léonor les éditions de La Garonne. Après avoir vécu et travaillé à Ginasservis (Var),  Lirac (Gard), et Chinon (Indre-et-Loire), il s'est installé à Poulx près de Nîmes. Il meurt le 31 août 2010.
Mots et songes de neufs poètes d'aujourd'hui (dont Michel Butor), Galerie René Kieffer, Paris, 1981; 150 exemplaires numérotés et signés par l'artiste.
Rumeurs de la forêt, avec sept gravures sur vénilia et quarante-neuf pliages, éditions La Garonne, 1982. Ouvrage tiré à 7 exemplaires dont deux entièrement manuscrits. Voir aussi André Villers, 1981. Reprise :
- Michel Butor, Patrice Pouperon, Rumeurs de la forêt, Médiathèque municipale d'Avignon, décembre 1984. Catalogue tiré à 500 exemplaires, les 30 premiers numérotés comportant une oeuvre originale de Patrice Pouperon. Il s'agit des 49 phrases "retrouvées" par Patrice Pouperon : "Ce n'étaient d'abord que deux exemplaires, entre amis. Les voici maintenant qui prolifèrent admirablement grâce à d'autres amitiés qui me touchent plus que je saurais dire." Voir supra et aussi Butor, 2000. Autre reprise :
- en italien : "Voci della foresta", tr. Carlo Cignetti, Visuel, n°9/10 (Primavera 1984), pp.160-64 (FSA).
Le Viking en partance pour l'Islande, La Garonne, 1984. "Ouvrage composé à la main par Francis Despretz, tiré sur vélin d'Arches à 33 exemplaires dont 8 avec un collage et un lavis".
- Voir Écritures du temps présent, 1984. Voir infra Hors-d'oeuvre, 1985.
- Participe à l'exposition Voir avec Michel Butor, 1984.
Les Jouets du vent, poème de Michel Butor, pointe sèche et dessins de Patrice Pouperon. Réalisé en 43 exemplaires dont 8 avec une pointe sèche et quatre dessins originaux, éditions La Garonne, 1985. Texte repris dans Au jour le jour, 1989 (où il est dédié à Marie-Jo) et dans Collation, 2003, pp.159-160.
Nuages, éditions La Garonne, 1985. Réalisé en "30 exemplaires accompagnés de neuf gravures en forme d'empaquetage. Les pages in folio sont réunies dans un carton à dessin orné d'une plaque de plomb."
Autres nuages, texte de Michel Butor en 6 fascicules, avec un dessin de Patrice Pouperon dans chaque fascicule. Réalisé en 18 exemplaires, éditions La Garonne, 1985. Voir infra 1986. Voir aussi BBB, 2016, pp.24-25.
Autres nuages 101, "La Garonne, 1985" (CDE).
- "Dialogues de la plume et du pinceau. Cinquième estampe : croisement", pour Patrice Pouperon, Mehdi Qotbi, André Villers/ et dans la profondeur sous les ratures/ Gregory Masurovsky, Henri Maccheroni, Hors-d'oeuvre, 1985, p.90.
- Participe à l'exposition Autour de Michel Butor, 1985.
- Participe à l'exposition Autour des mots, 1986.
Requête aux peintres sculpteurs et Cie. Notre collaborateur, Romain Bochatey, nous envoie les précisions suivantes : "Ce premier volume de la collection L'empan, Requête aux peintres sculpteurs et compagnie, de Michel Butor, achevé d'imprimer le 28 février 1986 sur la presse de l'imprimerie Lambert à Châteauneuf-d'Isère, pour les éditions La Sétérée, Crest, 26400, a été tiré à trois cent dix exemplaires constituant l'édition originale, savoir : vingt-cinq exemplaires sur vélin d'Arches numérotés de I à XXV comportant un "empaquetage" de Patrice Pouperon, deux cent soixante-quinze exemplaires sur vergé édition ivoire numérotés de 26 à 300 comportant un frontispice de l'artiste et dix exemplaires hors commerce." Le texte sera repris dans le catalogue Mots et merveilles, 1987. Voir infra. Texte repris également dans Au jour le jour, 1989, dans Collation, 2003 et dans Michel Butor, 2006, de Marie Minssieux-Chamonard, p.92, ainsi que dans Par le temps qui court, 2016 et dans un article récent de Mireille Calle-Gruber. Par ailleurs le Catalogue de l'Ecart (CDE) signale cette autre publication : "1986/a (publié seul)/Requête aux peintres sculpteurs et compagnie/Lyon, Douai, Gaillard".
Autres nuages, "La Garonne, 1986" (CDE). Voir supra 1985.
Autrefois ou les cieux, éditions La Garonne, 1986 (le CDE donne 1988). Réalisé en "27 exemplaires dont deux manuscrits, accompagnés de vingt et un lavis, pastels gras et dessins et 25 imprimés et accompagnés de vingt et une variations sur l'X". Voir Au jour le jour, 1989, pp.97-105 et Gyroscope, 1996, programme "Ciel".
X comme mode d'assemblage, avec Michel Sicard, deux empreintes et deux assemblages, La Garonne, 1986. "Texte de Michel Sicard, poème de Michel Butor, typographie de Marie Léonor" (MS). Tiré à 45 exemplaires. "Les pages sont réunies sous couverture muette, ornée d'un gaufrage à sec en forme de X."
- Participe à l'exposition En compagnie de Michel Butor qui s'est tenue à Valence du 7 mars au 28 avril 1986.
L'Atelier de la Roque rousse, éditions La Garonne, 1986 (le CDE donne 1987). Réalisé en deux exemplaires manuscrits. "Les pages sont réunies sous couverture ornée d'une empreinte à l'encre de Chine et à l'acrylique." Voir aussi autre édition.
- Bernard Carlier, Jacques Clerc, Patrice Pouperon racontent Michel Butor, 1986.
- Participe à l'exposition Mots et merveilles, 1987. Voir supra 1986.
Bourgeon, "(m) chez l'artiste, 1987" (CDE).
# Aujourd'hui ou les astres, éditions La Garonne, 1987 (CDE donne 1988). Réalisé en "27 exemplaires dont deux manuscrits, accompagnés de 3 collages, une empreinte, une gravure sur plexiglas et papier ondulé et d'un autre fragment manuscrit et 25 imprimés et accompagnés des mêmes oeuvres que ci-dessus." Voir Au jour le jour, 1989, pp.105-118 et Gyroscope, 1996, programme "Ciel". Repris également dans # Anthologie nomade, 2003, pp.474-484.
-Demain ou les mondes, avec quatre lavis, éditions La Garonne, 1987. Réalisé en quatre exemplaires manuscrits. "La couverture est manuscrite et peinte au lavis". Voir Au jour le jour, 1989, pp.119-134 et Gyroscope, 1996, programme "Ciel".
In memoriam Blaise Cendrars, éditions La Garonne, 1987. Livre enchâssé dans une sculpture en laiton et caractères en plomb, réalisé en 5 exemplaires dont 2 manuscrits. Texte repris dans Continent Cendrars, 1987, p.13, Delta, station blanche de la nuit, septembre 1987, p.56, dans Avant-goût IV en 1992, pp.65-66, et dans Au rendez-vous des amis, 2003, p.19.
In memoriam Charles Baudelaire, éditions La Garonne, 1987. Livre enchâssé dans une sculpture en bois et en plomb, tiré à 5 exemplaires dont 2 manuscrits. Voir aussi #Bertrand Dorny, 1999.
In memoriam Jacques Hérold, éditions La Garonne, 1987. Livre enchâssé dans une sculpture en plomb, réalisé en 5 exemplaires dont 2 manuscrits. Texte repris en 1987(2 fois), 1988, 1992, 2001 et 2003.
In memoriam Michel Vachey, éditions La Garonne, 1987. Livre enchâssé dans une sculpture en cuivre avec un carré de caractères soudés, réalisé en 5 exemplaires dont 2 manuscrits. Texte repris en 1987 (2 fois), en 1992 et en 2003.
Luminy 87, poème de Michel Butor, dépliant avec des gravures de Patrice Pouperon. Réalisé en 27 exemplaires "accompagnés d'une empreinte d'une grille d'aération brisée rehaussée au crayon gras", éditions La Garonne, 1987.
Zone franche, "(m) chez l'artiste, 1987" (CDE). Voir aussi Jiri Kolar, 1989.
Mécanismes délicats, Michel Butor, Patrice Pouperon, La Garonne, 1988. "7 exemplaires numérotés constitués de bandes de papier découpées dans Nuages (manuscrits) et d'une gravure avec collage. Couverture imprimée. Tous les exemplaires sont signés au colophon par les auteurs".
Un matin à New York, "1 lavis avec sanguine, 8 feuilles pliées en portefeuille, éditions La Garonne, Ginasservis, 1988, 27 ex." (MS).
Aux deux bouts de la ligne, "La Garonne, 1988" (CDE). Texte repris dans Patience, 1991. Voir infra.
La Religieuse de Boston, "photographies d'André Villers, monotypes colorés de Patrice Pouperon, texte de Michel Butor, La Garonne, 1988, 10 p. ; 31 x 32 cm, 45 exemplaires dont 3 manuscrits" (PL). Texte repris dans Collation, 1991.
Je t'attends, "chez l'auteur, 1988" (CDE). Texte repris dans Patience, 1991. Voir infra.
La Transfusion des voix, texte de Michel Butor, pastel gras, encre noire et X collés de Patrice Pouperon, Ginasservis et Gaillard, janvier 1989, réalisé à l'occasion du bicentenaire de la Révolution française.
"Du bon usage de la fatigue", Echanges, carnets 1986, Z'éditions, 1991, pour Patrice Pouperon, p.122, repris dans Collation, 2003, p.266.
- "Aux deux bouts de la ligne",  "Je t'attends", Patience, 1991. Voir supra.
- 6 + 1 Passage méditerranéen, catalogue d'exposition, éditions Art Vivant. "En 1992, Claude-Henri Bartoli organise "6 + 1 Passage méditerranéen", une suite d'expositions dans plusieurs musées. Michel Butor invite les artistes Claude Viallat, Vincent Bioulès, Marcel Alocco, Patrice Pouperon, Patrice Hugues et Christian Louis."
- L'Invention de l'agriculture, 1992. "Lithographie avec collage de deux X". Texte repris dans L'Horticulteur itinérant, 2004, p.35.
Colis express, "La Garonne, 1992" (CDE).
- L'Enfer de Lilliput, 1992.
- #Courrier d'éphèbe, "1992, linogravure et X en compagnie de Jean-Michel Vecchiet".
- La Promeneuse du quai, "1992, gravure au goudron avec deux colonnes de texte et X". Voir aussi infra 1995. Cette oeuvre a fait aussi l'objet d'un tirage en carte postale.
- "Du luxe pauvre", dans Pouperon : peindre entre les mots, "Alès-en-Cévennes, Bibliothèque municipale, 1992; Montpellier, Galerie d'art contemporain Ravy-Demangel, 1993 ; Paris, Galerie Lucette Herzog, 1993 / catalogue d'exposition ; avant-propos d'Alain Fabre; préf. de Roland Jacques, Martine Cribier; commissaire Jean-Louis Meunier; textes de Fernando Arrabal, Baltazar, Michel Butor, Pierre André Benoit... et al. Linogravure de Patrice Pouperon, avec un texte ms de Michel Butor" (CBN), pp.42-43.
- "Rescapé du Moyen-Empire", pour Patrice Pouperon, "Lucinges, le 12 janvier 1992", Recueil, n°27, mai 1993, dans un dossier intitulé "Poésie au jour le jour", pp.5-17. Texte déjà présent dans Transit, 1992. Voir aussi Marie Léonor, 1992.
- Le Petit Oiseau va sortir, 1993. Voir aussi infra 1998.
- Les Phases du Ventoux, "Lirac, La Garonne, 1993; 30 exemplaires dont 2 enrichis de cinq gravures, d'une suite des gravures et d'un fragment du manuscrit sur une gouache; 10 enrichis de cinq gravures et d'une suite des gravures; 18 enrichis de cinq gravures." CDE donne 1992.
Roulant aux dés de l'aventure, poème de Michel Butor, avec 4 gravures de Patrice Pouperon. Réalisé en 15 exemplaires imprimés dont trois comportent un fragment du texte manuscrit sur une gouache, éditions La Garonne, 1994. CDE donne "1996". Voir aussi BBB, 2016, pp.254-255.
- Huit tentures ou teintures, 1994.
- Participe à l'exposition 25 artistes autour de Michel Butor qui s'est déroulée du 10 février au 5 mars 1995.
- La Promeneuse du quai II, "Objet. Lirac, La Garonne, 1995. Sculpture en bois polychrome avec une chevelure de texte, 1 exemplaire" (MFQ).Voir supra 1992 et infra site personnel de l'auteur. Texte repris dansOctogénaire, 2006, pp.104-105. Voir aussi à ce sujet Michel Roncerel, 2002 et Ricardo Mosner.
- Carte postale : "Traces de dinosaure", janvier 1996. Texte de MB, collage de Patrice Pouperon.
- "L'atelier de la Condamine", pour Patrice Pouperon, "Avec vingt peintres (suite)",Rémanences, n°6, avril 1996, p.28. Texte repris dans Au rendez-vous des amis, 2003. Voir infra.
Encore un peu de patience, "La Garonne, 1996" (CDE). Voir infra, 2000 et aussi# Henri Pousseur. Texte repris également dans Intimités, 1997 et Michel Butor par Michel Butor, 2003.
- Oracle de l'inventeur du vin, 1996. "Bouteille/Poème". Voir p.13 du catalogue Michel Butor dialogue avec les arts. Voir aussi Youl, 2006. Texte repris dans L'instant du monde, n°6, 4ème trimestre 2003, pp.5-6 avec deux peintures de Claude-Henri Bartoli.
- Marie-Françoise Quignard, Michel Butor et la gravure, catalogue des premières Rencontres de l'Ecrit et de l'Estampe de Bayeux, publication du musée Baron Gérard, 1996, pp.56-57.
- Participe à l'exposition Treize artistes avec Michel Butor qui s'est tenue à la chapelle de la Visitation à Thonon-les-Bains du 4 octobre au 2 novembre 1997.
- Patrice Pouperon, Michel Butor, Dix-millionième de seconde, Artothèque Sud, Nîmes, 1997. Ce livre contient un "Entretien" de Michel Butor avec Christian Skimao, pp.6-13 et le texte # "Les sept cadrans au dix-millionième de seconde", pour Serge de Albertis et Patrice Pouperon, pp.23-25. Il s'ouvre sur une lettre de Serge de Albertis. Cet ouvrage contient également une liste des "Livres de haute bibliophilie réalisés avec Patrice Pouperon", qui sont mentionnés dans cette notice, ainsi qu'une liste des "Oeuvres croisées, objets et estampes" à laquelle nous renvoyons pour plus de détails. L'oeuvre ici évoquée est composée de 49 horloges sérigraphiées toutes différentes. Voir infra 1998 et 2008.
# La Colonie des horlogers, estampe, Artothèque Sud, Nîmes,  1997 (et 2000).
"Au quart de tour", poème de MB, "Assemblage (quart de cadran en matière plastique, carton ondulé et X en PVC)", dans Iris-Food Art Contemporain, n°16, été 1998. Ensemble repris en carte postale aux éditions La Garonne.
- 22 artistes avec Michel Butor, catalogue de l'exposition présentée à la Médiathèque Louis Aragon du Mans du 15 septembre au 24 octobre 1998. Voir pp.42-43 où l'oeuvre croisée intitulée Dix Millionième de seconde (voir supra), "horloge sérigraphiée de Patrice Pouperon. Texte manuscrit de Michel Butor. 1997", est évoquée par Christian Skimao et pp. 50-51 où est reproduit "Le petit oiseau va sortir", pour André Villers par l'intermédiaire de Patrice Pouperon (voir supra 1993). Le texte de cette dernière œuvre étant repris également dans Nu(e), n°10, [1998], p.16.
"Poèmes : # "L'annonciateur", pour le compagnon horloger (Patrice Pouperon), p.147 (voir aussi infra 2003); # "Personne déplacée", pour le batteur de pays (Allan Ginsberg), p.148; # "Sur le chemin du retour la reine de Saba songe à la Jérusalem future", pour Henri Maccheroni, p.149; # "A la recherche de la rose perdue", pour Gregory Masurovsky, pp.150-153; # "Carrefour", pour Henri Maccheroni", pp.154-155, Le Nouveau Recueil, n°50, mars-juin 1999, pp.147-155.
- Artistes avec Michel Butor mit Künstlern, catalogue de l'exposition organisée par le Collegium Helveticum de l'ETH Zurich présentée à la Semper-Sternwarte du 17 mai au 4 juin 1999, pp.24-25.
- Participe à l'exposition 28 Artistes avec Michel Butor qui a eu lieu à la Cité des artistes du Fort du Bruissin à Francheville du 10 septembre au 7 novembre 1999.
# Le Viking au retour de l'Islande, La Garonne, 1999. Tiré à 27 exemplaires accompagnés de deux collages, sous couverture imprimée. Texte repris dans L'Horticulteur itinérant, 2004, pp.281-282.
# Nouvelle berceuse, "Chinon, La Garonne, 1999, 9 exemplaires accompagnés d'un collage de Michel Butor, sous couverture imprimée". Au CDE on lit : "La Garonne, 2000". Voir aussi Butor, 2000 et Michel Butor par Michel Butor, 2003, p.165.
- Autre berceuse, La Garonne, 2000, tiré à "9 exemplaires accompagnés d'un collage de Michel Butor, sous couverture imprimée". Voir aussi Butor, 1999. Texte repris dans Michel Butor par Michel Butor, 2003, p.164.
- Encore un peu de patience, "Michel Butor, Patrice Pouperon, Chinon, La Garonne, 2000. Ouvrage édité à 9 exemplaires sur Lana Conqueror. La couverture comporte un collage de l'artiste." Voir supra 1996.
- Ménestrel, pour Henri Pousseur, La Garonne, 2000. Tiré à "9 exemplaires enrichis de deux collages originaux, sous couverture imprimée." Voir BBB, 2016, pp.256-257. Voir aussi # Pousseur, 2003.
- Participe à l'exposition 32 artistes avec Michel Butor qui s'est déroulée du 15 septembre au 15 novembre 2000.
- Participe à l'exposition 37 artistes avec Michel Butor qui s'est déroulée du 21 février au 7 avril 2001 au Musée Savoisien et à la Médiathèque Jean-Jacques Rousseau à Chambéry.
- Participe à l'exposition Michel Butor : Rencontre - Trajectoire, 2001. Dans le catalogue, on peut lire "Prolégomène à dix-millionième de seconde (Texte critique pour l'exposition de Carcassonne)" de Christian Skimao.
- "A minuit tombe l'an 2000", à Patrice Pouperon, La Sape, n°55-56, 2001, p.51 (CBN).
- La Piscine interdite, "Collection Vice Versa, 2001, 7 exemplaires manuscrits accompagnés de 4 collages de l'artiste. Les pages sont réunies sous couverture manuscrite, l'ensemble sous coffrets ornés d'une petite sculpture". Texte repris dans L'Horticulteur itinérant, 2004, pp.275-276.
- Participe à l'exposition Quarante-trois artistes avec Michel Butor, qui s'est déroulée du 25 janvier au 24 mars 2002 au Conservatoire d'art et d'histoire d'Annecy.
- #Panier percé, "Michel Butor, Patrice Pouperon. Editeur(s) : Poulx : S.n., 2002. Description : Cube en carton ; 10 cm. de coté + panier en grille métallique" (CBN). Ouvrage réalisé à 18 exemplaires.
- Michel Butor : Dans la serre du sérail. Sylvie Hamel : Vous ne me connaissez pas. Henri Pousseur : La patience d'Icarène (fragment de partition). Patrice Pouperon : collage. Poulx, Lucinges, La Bellivière, Waterloo, 2003. Reproduit dans Michel Butor, Paroles de A à Z, 2010, p.55.
- Participe à l'exposition Michel Butor avec 18 artistes qui s'est tenue à Lucinges du 8 au 9 février 2003.
-"1) L'atelier de la Condamine [voir supra 1996] 2) # L'annonciateur" [voir supra 1999], dans Au rendez-vous des amis, 2003, pp.61-62.
- Hymne à Nîmes, La Garonne, 2003, "27 exemplaires enrichis d'un collage original."
- # "Les Couleurs de l'inconnu", pour Patrice Pouperon, dans Patrice Pouperon, le livre et l'intime, catalogue de l'exposition qui s'est tenue au Carré d'Art de Nîmes en 2004, pp.15-19. Contient une bibliographie à laquelle cet article est redevable. Texte repris dans le t.X des Oeuvres complètes, 2009, pp.978-980.
- André Villers/Picasso e altri ritratti, 2004.
- La Fleur de Dédale, La Garonne, 2006 (CDE). Voir Christian Skimao, 2008.
Le Sang des chiffres, "Rivières, Lucinges, Poulx, novembre 2006, en feuilles sous couverture (19 x 13.5 cm). Poème de Michel Butor illustré par Patrice Pouperon, limitée à 12 exemplaires sur Arches, signés par l'artiste et l'auteur." Voir aussi # Georges Autard.
Médaillon, Leuwers, 2007 (CDE). Voir aussi Baltazar, 2006.
- Carte postale : Michel Butor, "Au grand vent"; Christian Skimao, "La ruse des cycles"; Patrice Pouperon, Collage et X de texte. Editions La Garonne, 2008.
- Christian Skimao, "L’heure des mots" (l’œuvre croisée Pouperon-Butor, Dix-millionième de seconde), Michel Butor. Déménagements de la littérature, 2008, pp.213-221.
A la flamme du retable, La Garonne, 2008 (CDE). Voir aussi # Bertrand Dorny, 1993.
- Participe à l'exposition Cent livres d'artistes avec Michel Butor, 2009.
- Carte postale : Navigateurs du temps (Butor), collage (Pouperon), Lucinges, Poulx, éditions La Garonne, 2010.
- "Conseil des anciens", poème de Michel Butor dans La matérialité des littératures, dépliant de l'exposition qui s'est déroulée du 2 au 28 mars 2010 au Carré d'Art Bibliothèque de Nîmes. "Cette exposition s'insère dans un champ pictural et scriptural" (Skimao) avec Patrice Pouperon "qui assure à la fois le rôle de metteur en scène et de l'artiste", Arrabal, Baltazar, Butor, Cloutier, Delaveau, Guillevic, Hamel, Lecoq, Leuwers, Mizon, Pons, Sicard, Skimao, Teulon-Nouailles et Watsky.
- Voir Plainte, pour la mort de Patrice Pouperon, 2010.
* Sur le site personnel de l'auteur on peut lire : "A la découverte", #"A minuit tombe l'an 2000", # "L'annonciateur", # "L'atelier de la Condamine", # "La Colonie des horlogers", # "Les couleurs de l'inconnu", # "Courrier d'éphèbe", #"L'enfer de Lilliput", "Etiquette Lirac", # "La fleur de Dédale", pour Lucien Giraudo et Patrice Pouperon, # "Huit tentures ou teintures", # "Hymne à Nïmes", # "L'invention de l'agriculture", # "Oracle de l'inventeur du vin" (le même sous le titre # "Contre-étiquette"), # Panier percé, # "Le petit oiseau va sortir", # "Les phases du Ventoux", # "La piscine interdite", # "La promeneuse du quai", # "Rescapé du Moyen-Empire", "Rotations nîmoises" # "Les sept cadrans au dix-millionième de seconde", #"Le Viking au retour de l'Islande" et "Le vin céleste" (voir aussi Youl, 2010), pour Patrice Pouperon.
Pour l'art :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Pousseur, Henri :
"Henri Pousseur est né à Malmedy (Belgique) en 1929. Il fait ses études musicales à Liège et Bruxelles. Pendant les années cinquante, il se consacre, avec Boulez, Stockhausen et quelques autres, à ce qu'il appelle maintenant lui-même la «série restreinte». Il travaille aux studios électroniques de Cologne (1954) et Milan (1957), et fonde en 1958 celui de Bruxelles. (...) Depuis 1960, sa collaboration avec Michel Butor ne s'est plus interrompue (entre autres : Votre Faust (1960-1968), Répons (1960-1965), Le procès du jeune chien (1974-1978), La rose des voix (1982), Déclarations d'orages (1989), Les leçons d'enfer (1991), Le Sablier du Phénix (1993). Dès 1957, il enseigne à Darmstadt, puis à Cologne, Bâle, Buffalo (Université de l'Etat de New York). Rentré en Belgique en 1970, il est d'abord professeur de composition puis directeur du Conservatoire de Liège, ainsi que chargé de cours à l'université de cette ville. Dans les années 80, Maurice Fleuret lui demande de diriger la mise sur pied de l'Institut de pédagogie musicale de Paris" (Henri Pousseur). Il est mort le 5 mars 2009 à Bruxelles. On pourra aussi consulter le catalogue de ses oeuvres sur la Toile à l'adresse suivante : http://www.scambi.mdx.ac.uk/Documents/ChronologicalCatalogue.pdf
- Michel Butor et Henri Pousseur, "Votre Faust, fantaisie variable genre opéra, deuxième partie", L'VII, 1962, pp.9-43.
- "Le théâtre et la musique aujourd'hui. Intervention à Darmstadt en 1963", pour Henri Pousseur, texte de Michel Butor qu'on peut lire dans le t.X des Oeuvres complètes, 2009, pp.557-562.
- "Paysage de Répons", Les Lettres françaises, n°1175, 23 mars 1967, pp.3-4. Repris dans Illustrations II, 1969 et dans la partie centrale de Travaux d'approche, 1972. Voir infra.
- Les Cahiers du CERM (Centre d'études et de recherches marxistes), Votre Faust, n°62, 1968. Cahier réalisé par Jean-Yves Bosseur. Contient : Texte de la conférence de Henri Pousseur à Bruxelles le 14 décembre 1966; interview de Michel Butor en janvier 1967; texte inédit de Michel Butor, mars 1967 et interview de Henri Pousseur, juin 1967 (ce cahier forme un tout).
- "Le nouvel opéra, entretien avec Michel Butor et Henri Pousseur", Les Nouvelles littéraires, 6 février 1969, entretien avec Martine Cadieu. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, pp.13-15.
Jeu de miroirs de Votre Faust, de Butor-Pousseur, Baden-Baden, Wergo 1969 (?). Disque son. (env. 40 min)  33 1/3 tr/mn, mono.  30 cm  2 feuillets d’accompagnement (voir fonds Michel Butor de la Bibliothèque de l'UQAM). Le catalogue de la BNF donne : Jeu de miroirs de votre Faust "[Enregistrement sonore] / Henri Pousseur, comp. ; Marcelle Mercenier, p ; Basia Retchitzka, S ; Cathy Berberian, A ; Louis Devos, T..; [et al.] ; Michel Butor, Francine Liebens, Henri Pousseur, voix. Le tombeau de Marin Marais / Pierre Bartholomée, comp. ; Ensemble Alarius de Bruxelles ; Janine Rubinlicht, vl ; Wieland et Sigiswald Kuyken, cb ; Robert Kohnen, clav. Publication :  Mainz : Wergo Schallplatten GmbH ; Arles : distrib. Harmonia mundi France, 1985 (DL). Voir lien externe : http://www.youtube.com/watch?v=Nf32fOWuLD8. "Voir aussi Musique mixte 1966-1970 de Henri Pousseur (compositeur), Michel Butor (récitant), Cathy Berberian, Joy Blackett, Francette Bartholomée (piano), Ensemble Musiques Nouvelles, Orkhestra International, 2007. CD qui contient Crosses of crossed colors et Jeu de miroirs de votre Faust (www.mediatheque-casa.fr).
- "Paysage de Répons", Illustrations II, 1969, pp.80-181. Voir supra.
- "Life electronic music", L'Arc, n°39, 1969, pp.80-85.
- "La Foire de Votre Faust", Marche romane, V. XX, n°3, 1970, pp.21-38.
- "Ecoute d'un dialogue" (sur Dialogue avec 33 variations de Ludwig van Beethoven sur une valse de Diabelli), pp.73-82 de Musique en jeu, n°4, 1971.
Echos II de votre Faust [Musique imprimée] : pour mezzosoprano, flûte, violoncelle et piano / Henri Pousseur ; [textes d'après Goethe, Nerval, Pétrarque, Gongora, Marlowe, Michel Butor] Wien : Universal Edition, cop. 1971 (sudoc).
- Travaux d'approche, 1972. "Miocène", la partie centrale qui contient "Paysage de répons illustré par Dialogues des règnes" est dédiée à Jacques Hérold et Henri Pousseur. Voir aussi la préface, p.13.
- Votre Faust, 1973.
Dialogues. émission n‘29, Le livre et la musique. "Auteur : Pillaudin, Roger. Producteur. Butor, Michel (1926-....). Personne interviewée. Pousseur, Henri (1929-2009). Intervieweur. Editeur : France culture. [Paris], 1973" (CBN). Voir suivant :
- "Le livre et la musique", Dialogues de France-Culture. Ecrire ... Pour qui ? Pour quoi ?, PUG, 1974, pp.125-141, entretien avec Henri Pousseur. Et sa traduction en espagnol dans ESCRIBIR... ¿ POR QUE ? ¿ PARA QUIEN ? Éditeur : Monte Avila, Caracas 1976. Voir précédent.
Répons avec son paysage, "[Musique imprimée] : pour huit exécutants : dédié à John Cage / [texte de] Michel Butor ; [musique de] Henri Pousseur ; [introduction, Herman Sabbe]. - Gent : Rijksuniversiteit Gent, 1977. - 16 parties ; 34 cm + notice explicative et partie de l'acteur ; XV-50 f. - (Documenta musicae novae ; 5) Peut être exécuté sans la partie du récitant. Contient 2 vol. ( vol.1 et vol. 2) contenus dans une chemise. Introdution en néerlandais et français. Notice explicative en français" (CBN).
- Sur le site de l'Ircam ou trouve : Liège à Paris : "Date de composition : 1977 / Durée : 50 minutes / Éditeur : Universal Edition, Vienne / Commande : Ircam-Centre Pompidou / Livret : Michel Butor et André Breton / Genre : Musique électronique / sur support / instruments mécaniques / Information sur la création : 1 octobre 1977, Paris, Centre Georges-Pompidou." Voir infra 1978.
"Henri Pousseur", Le Drapier, revue culturelle alsacienne, 15 décembre 1977, n°5/6, pp.3-6. Voir infra.
"Procès du jeune chien, Petrus Hebraïcus", création de l'Atelier Lyrique du Rhin. Musique de Henri Pousseur, texte français de Henri Pousseur et Michel Butor. Résumé par Henri Pousseur, Le Drapier, revue culturelle alsacienne, 15 décembre 1977, n°5/6, pp.9-14. "Il s'agit de mettre en lumière 'la signification de Schoenberg pour nous aujourd'hui'" écrit HP en introduction. Voir infra 1980 et 2012. Rappelons également que cette oeuvre a été diffusée sur France Culture le 12 juillet 1978. Voir aussi Maurice Fleuret, l'entretien de Butor avec Roger d'Ivernois et suivant :
- Lonchampt, Jacques : "Un opéra de Pousseur et de Butor : biographie spirituelle de Schönberg", Le Monde, 7 janvier 1978, pp.1 et 19.
"Journal de Liège à Paris" (voir supra 1977), Revue d'esthétique, n°3-4, Collages, 1978, pp.361-371. Dans ce texte de Henri Pousseur on trouve le texte "Le temps des surprises" de Michel Butor (voir à ce sujet La Guirlande de Pierre).
- Henri Pousseur. "Michel Butor. Editeur(s) : Bruxelles : Renaissance du Livre, 1979. Description : P.437-P.442 ; ill., 28 cm. Extr. de : La Wallonie : le pays et les hommes : lettres, arts, culture : de 1918 à nos jours, vol.3, 1979" (CBN). Voir supra.
Chevelures du temps, pièce de Henri Pousseur et Michel Butor. Une trentaine d'exemplaires du programme sont ornés d'une eau-forte de Gregory Masurovsky (voir La Plume et le crayon, 2004, p.41), Conservatoire de Liège éditeur, 1980. Voir à ce sujet l'entretien avec Michel Launay, 1982.
- "Procès du jeune chien (Petrus Hebraicus), adaptation française de H. Pousseur et M. Butor (Milano : Edizioni Suvini Zerboni, 1980), 64 pp." (FSA). Signalons également ici la version suivante : "Die Eproberung des Petrus Hebraicus [Texte imprimé] : ein Spiel mit Identitäten / deutsche Textfassung von Henri Pousseur und Leo Wintgens. ; [adaptation du texte de M. Butor]. - Moresnet : Obelit Ostbelgische Literaturhefte, 1983. - 1 vol. (63 p.) : couv. ill. en coul. ; 21 cm. - (Obelit, 07771-5927 ; 7)" (CBN). Voir supra 1977 et infra (1990 et 2012).
La Rose des voix. "A 4 récitants. Livret de la représentation de l'ouvrage, lors de sa création aux 8èmes Europa Cantat, Namur, 30 juillet-8 août 1982" (Claire Simonin). Voir suivant :
La Vision de Namur. A l'intention de la rose des voix. Avec Henri Pousseur, éditions de la Thièle, 1983, 70 pp. Voir infra Frontières, 1985 et aussi Baltazar, 1982. Le texte est également repris dans Gyroscope, 1996 et dans # Anthologie nomade, 2004. Voir aussi le film de Gérard Corbiau, La Rose des voix, de 1984 et l'entretien avec Michel Sépulchre, 1984. Voir enfin Colette Mourey, 2015. Par ailleurs la version de 1982 dirigée par Henri Pousseur avec Michel Butor, Amid Chakir, Marianne Pousseur et Françoise Walot (ajoutée le 20 novembre 2014) est audible sur "youtube.com".
- Henri Pousseur : biografia e catalogo delle opere, "avec une introduction de Michel Butor. Editeur(s) : Milan : Suvini Zerboni, 1984" (CBN).
- # "Cent phrases pour les éventails d'Arnold Schoenberg", et pour Henri Pousseur, Chantier, 1985, pp.53-59.
- Frontières, 1985, contient "Chansons de la rose des voix", pp.111-120, pour Henri Pousseur (texte paru précédemment dans La Vision de Namur, 1983; voir aussi Baltazar, 1982.) ainsi qu'une rubrique "livrets d'opéras, discographie" dans la bibliographie en fin de volume.
Les Nuages de Magellan, de Butor-Pousseur, petit film élaboré à l'école d'architecture de l'université de Genève, daté de 1985, et que Butor a qualifié d'"oeuvre graphique électronique" lors de la projection qu'il en a donnée au colloque d'octobre 2006 à la BNF. Film repris dans le DVD qui accompagne l'ouvrage d'Ambroise Barras (voir également son étude de 2013) et Eric Eigenmann, Textes en performance, actes du colloque CeRNET (2003), éditions MetisPresses, 2006 et repris à nouveau dans Territoires de Michel Butor, DVD inclus dans Michel Butor. Déménagements de la littérature, 2008.
- Sur le qui-vive, 1985. Voir Michel Gonneville, Circuit : musiques contemporaines, vol. 12, n° 1, 2001, p. 9-18 (http://id.erudit.org/iderudit/902236ar).
- "Trois exemples de sémantique musicale", à Michel Butor pour son soixantième anniversaire, Revue des sciences humaines, n°205, janvier-mars 1987, pp.189-214.
- "Et pourquoi pas un poète ? Michel Butor !", Marsyas, n°2, août 1987, pp.69-71 (il s'agit en fait de citations de textes de Butor sur la musique et l'enseignement ; voir aussi l'entretien qui fait suite.
- # "Entretien", Marsyas, n°2, août 1987, pp.71-73, entretien avec Henri Pousseur. Voir # Supplément.
- #Déclaration d'orages, se propose "d'interroger musicalement l'image de la Révolution (pas seulement celle de 1789) telle qu'elle se présente à nous aujourd'hui". "C'est, écrit Jacques Longchampt (Le Monde, 7 mars 1989, p.14 ), une oeuvre d'un peu plus de trente minutes pour grand orchestre, récitant, soprano, baryton, saxophone, tuba et bande magnétique, sur des textes de Blake, Neruda, Schiller et Maiakovski (dans leur langue originale) greffés sur l'épine dorsale d'une monumentale "chanson " composée par Michel Butor. Celui-ci tenait le rôle du récitant, luttant vaillamment contre les voix simultanées des chanteurs solistes, sans compter toutes celles, le plus souvent inaudibles, qui jaillissaient des haut-parleurs. Henri Pousseur nous a habitués à ces avalanches de paroles et de musique qui nous submergent comme les eaux de la débâcle des glaces au printemps russe. Toutefois, il y a vingt ans, une sorte de puissant lyrisme dominait le tumulte, dont je n'ai guère trouvé trace dans cette fresque révolutionnaire assez hirsute où l'on est bien en peine de découvrir une logique dans l'utilisation des voix (en parlé, parlando, récitatif, air) ou de l'orchestre, aimable charivari dont le ton correspond rarement à l'élan des paroles. Nulle bouée à laquelle se raccrocher dans ce torrent." Voir aussi Thierry Lambert, 1999.
- Henri Pousseur ou l'invitation à l'utopie, "avec la complicité de Michel Butor ; réalisation Dominique Lambert et Olivier Mille ; collaboration artistique Jean-Yves Bosseur ; avec la participation de Umberto Ecco et Luciano Berio. - Paris : Artline Films, 1989. - Non paginé [13] p. : fac-sim. ; 30 cm. Dossier technique du film (52'), création de la télévision francophone belge pendant la saison 71/72, sous la direction de Pierre Bartholomée ; l'objectif est de faire découvrir au public une personnalité éminente de la musique ; A la place du portrait traditionnel ce film se propose de rencontrer Henri Pousseur avec la complicité de Michel Butor, son plus proche compagnon de recherche et de découvertes" (CBN).
L'Ecole d'Orphée, ostinato pour orgue avec voix parlée et dispositif électronique. Partition : Henri Pousseur, texte : Michel Butor. Concert donné le samedi 7 octobre 1989 à la cathédrale Saint-Pierre de Genève. Voir infra 2006. Voir aussi Collation. Texte repris à nouveau dans l'anthologie Entrée de secours, d'un siècle, l'autre, 53 poètes réunis par Jean-Louis Jacquier-Roux et Ménaché, La Fontaine de Siloé éditions, 1991, pp.93-97 et dans Par le temps qui court, 2016. Voir également suivant :
- "Cantique pour les trois enfants dans la fournaise", pour Baruj Salinas, "Lisières", pour Marcel Alocco, "Cirque d'hiver" et " Noctambule" pour Bertrand Dorny, "L'école d'Orphée" (Gaillard, le 29 mars 1989), pour Henri Pousseur et "Dans les méandres de l'évolution", pour Graziella Borghesi, Noise, Maeght éditeur, n°12, 1990, pp. 3, 10-13, 22, 23, 24-25 et 40. Voir aussi : "L'école d'Orphée : extraits", Reg'arts, du 15/12/1998, n° 11, p.19 (CBN). Voir précédent.
- De la distance, 1990, p. 77. Butor y évoque "la première française du Procès du jeune chien de Pousseur dont je co-signe l'adaptation". Voir supra.
- Dans Collation, 1991, le "sixième Passage" lui est dédié.
- Leçons d'enfer d'Henri Pousseur, 1991. Plaquette de présentation d'une "oeuvre importante" consacrée à Arthur Rimbaud pour le centième anniversaire de sa mort et dont le livret est de Butor. Voir infra.
- "Entretien avec Henri Pousseur", Les Métamorphoses-Butor, 1991,  éditions le Griffon d'argile et PUG, 1991, pp.113-125. Entretiens de Mireille Calle-Gruber avec Michel Butor, Jean-François Lyotard, Béatrice Didier, Jean Starobinski, Françoise van Rossum-Guyon, Lucien Dällenbach, Henri Pousseur, Helmut Scheffel et Michel Sicard.
Le Sablier du Phénix, 1993, "pour récitant, cinq chanteurs et orchestre de chambre / Michel Butor et Henri Pousseur. Editeur(s) : s.l. : S.n. Description : 24 p. ; 30 cm. Note(s) : Livret à la mémoire de Roland de Lassus" (CBN). Reprise : "Le sablier du phénix, in memoriam Roland de Lassus", pour Henri Pousseur, t.X des Oeuvres complètes, 2009, pp.540-556. Voir aussi infra 1995 et Marion Coste, 2013. Ce texte a donné lieu à une reprise, "Les prophétesses de Lassus", réduction accompagnée des Prophetiae Sibyllarum de Roland de Lassus par les chanteurs du groupe choral Camera Sei, avec Michel Butor en récitant, le 15 mai 2015 à la chapelle du lycée Henri IV à Paris et le 16 mai au musée de la Renaissance d'Ecouen dans le cadre de la Nuit européenne des musées.
- Traverser la forêt, "[enregistrement sonore] : cantate pour récitant, deux voix solistes, choeur et douze instrumentistes / Henri Pousseur. ÉDITEUR : France : ADDA, p1993. DESCRIPTION : 1 disque son. (45 min.) : numérique, stéréo ; 12 cm. NOTES : Les paroles sont basées sur des textes de Charles Baudelaire et Michel Butor. Ensemble Musique Nouvelle Liège ; Christian Crahay, récitant ; Marianne Pousseur, soprano ; Peter Harvey, baryton ; Jean-Pierre Peuvion, direction. Enregistré en janvier 1991." (BAC).
-"Tarot pérégrin", Le Chat messager, n°9-10, 1994, pp.81-85.
-Humeurs du futur quotidien : "pour 2 récitants et orchestre / Henri Pousseur ; d'aprés les # "Cent phrases pour les éventails d'Arnold Schoenberg" de Henri Pousseur et Michel Butor. ÉDITEUR : Milano : Suvini Zerboni, [1994]. DESCRIPTION: 1 score (44 p.) ; 41 cm" (BAC).
Le Sablier du phénix, "Ville de Mons, 1995" (CDE). Voir aussi supra 1993.
- Curriculum vitae, 1996, pp.131, 223. Butor y évoque Votre Faustet "Le procès d'un jeune chien (sic) : Il s'agissait d'un hommage à Schönberg. Pousseur avait écrit le scénario en allemand et il m'a demandé de l'adapter."
La Cordée Butor-Pousseur : "Brasserie culturelle, Lille, 21 oct.-5 nov. 1996 / commissaire d'exposition et rédaction du catalogue Isabelle Lefebvre ; mise en place de l'exposition, Action culture, service culturel de l’Université Charles de Gaulle-Lille 3. Titre de forme : Exposition. Lille, Brasserie culturelle. 1996. Editeur(s) : Lille : Université de Lille 3, 1996. Description : 47 p. : ill., couv. ill. ; 25 cm. (CBN).
- Isabelle Mathieu, "Quatre mains pour une voix", Les Cahiers d'Art+Université+Culture, n°11, octobre-novembre-décembre 1996 (texte en ligne : www.cortex-culturemploi.com/france/auc/archives/quatremains.html). L'auteur évoque dans cet article Don Juan à Gnide ou les séductions de la chasteté (Répons III), oeuvre composée par Pousseur "pour célébrer le 70e anniversaire de son ami de 36 ans." Elle y consigne également les conditions complexes de sa réalisation.
- Henri Pousseur, Musiques croisées, postface de Michel Butor, L'Harmattan, 1997. A propos de cette postface, Renaud Machart, dans son article sur la mort du musicien, a écrit : "Michel Butor a rédigé le meilleur essai présentant l'oeuvre et la pensée d'Henri Pousseur."
# "Rétablissement", pour Henri Pousseur et Bertrand Dorny (texte repris dans Hors jeu, 2001), # "Nomade", pour Henri Pousseur, # "Encore un peu de patience", pour Henri Pousseur (voir aussi Pouperon, 1996), dans Intimités, 1997 et dans Michel Butor par Michel Butor, 2003. Voir infra.
- Michel Butor, Henri Pousseur, Herman Sabbe, Silvio Senn, Inter disciplinas ars, Collected Writings of the Orpheus Institute, Leuven University Press, 1998.
La Guirlande de Pierre, CD, 1999, Enki Productions. L'ensemble de ces dix-huit chansons a été créé le 11 décembre 1997 à Louvain-la-Neuve. L'enregistrement a été réalisé du 26 au 28 juin 1998 au Conservatoire Royal de Musique de Liège. Plusieurs de ces chansons ont été écrites ou arrangées par Michel Butor et notamment "Spirale de liberté" et "Le temps des surprises" (pour cette dernière voir aussi supra 1978). Avec Marianne Pousseur, soprano, Vincent Bouchot, baryton et Frederic Rzewski, piano sous la direction de Henri Pousseur.
- Henri Pousseur, Liège à Paris [sound recording] / Published/Created: Brussels : Sub Rosa, p2000. Program notes in French with some English translation, inserted in container. Includes excerpts of spoken and sung material, primarily in French. Voice and texts (in French) of Michel Butor (Yale University Library Catalog). Voir "Journal de Liège à Paris".
- # L'Aède en exil, par Hölderlin, librement adapté par Michel Butor, illustré par Bernard Dufour, Fata Morgana, 2000, " Pour Inge Kresser et Henri Pousseur ".
- Dans Dialogue avec Arthur Rimbaud, 2001, Butor évoque Henri Pousseur qui l'accompagnait sur les traces du poète disparu.
- Voir Circuit, musiques contemporaines, Henri Pousseur : visages, vol.12, n°1, 2001. Les illustrations de ce numéro consacré au musicien sont dues au travail conjoint de Butor-Pousseur.
Arioso, 2002. Voir aussi infra 2012.
- Dans la serre du sérail, 2003.
"(Icare ménétrier) 1)# Henri l'oiseleur 2) # Ménestrel", dans Au rendez-vous des amis, 2003, pp.63-64. Pour le second texte voir Pouperon, 2000.
- Dans Célestin Deliège, Cinquante ans de modernité musicale : de Darmstadt à l'Ircam, Pierre Mardaga éditeur, 2003, voir en particulier le chapitre 15 : "Henri Pousseur : premier dissident".
- Voir l'important dossier Butor/Pousseur sur le site de la Ferme du Biéreau  : http://fermedubiereau.eu.org/contempo/butorpousseur.htm. Dossier réalisé à l'occasion des rencontres d'octobre-novembre 2004.
- "Paysages planétaires", pour accompagner une oeuvre de Henri Pousseur, dans Entre les vagues, 2004. Texte repris dans Seize Lustres, 2006. Voir aussi : Paysages planétaires / Henri Pousseur, comp. ; Michel Butor, aut. - Milano : Alga Marghen, 2004. - 3 compacts disques + 1 livret (62 p. : ill.). Notice en français et anglais. Contient : Carillon brabançon ; Labra d'Or ; Océan papouindien ; Pacific sandwich ; Gamelang celtibère ; Etats zuni ; Mélantlatide ; Caspertzienne antillaise ; Caraïbes ouralocéaniennes ; Mongolie tropicale ; Chamanes sahéliens ; Andes afro-niponnes ; Ethiopie brésilienne ; Dallage arabesque ; Alaskamazonie ; Canadacathay; Vietnamibie (CBN). Divers extraits sur "youtube.com". Voir également infra # Voix et vues planétaires et sur le site personnel de l'auteur la variante intitulée : #"L'oreille du sextant", pour Henri Pousseur, in memoriam Guillaume Apollinaire et le Roi-Lune ainsi que #"Paysages planétaires 2", pour Henri Pousseur, qui reprend "Paysages planétaires" et "L'oreille du sextant". Notons qu'une troisième version de "Paysages planétaires" existe ("Paysages planétaires 3") qui reprend sans changement "Paysage planétaire 2" à l'exception des noms propres entre parenthèses de cette version.
- Henri Pousseur, Quatre berceuses. Voix ou choeur à l'unisson, texte de Michel Butor, Milan : S. Zerboni, 2005.
Cinq soupirs pour une clairière [Musique imprimée] : per voce e pianoforte : 1999. Henri Pousseur ; su testi di M. Butor e F. G. Lorca. Publication :  Milano : S. Zerboni, 2006 (BNF).
-L'Ecole d'Orphée [Musique imprimée] : ostinato pour orgue avec voix parlée et dispositif électronique (ou bande magnétique) ad libitum / Henri Pousseur ; texte de Michel Butor. Edition :  [Reproduzione in fac-simile]. Présentation :  [Partitura]. Publication :  Milano : S. Zerboni, 2006 (BNF). Voir supra 1989.
La passion selon Guignol [Musique imprimée] : pour quatuor vocal et orchestre / Henri Pousseur, Paulo Chagas ; texte-composition, Michel Butor avec des contributions de Christopher Marlowe, Johann Wolfgang von Goethe, Gérard de Nerval, Lorenzo Da Ponte et William Blake. Edition :  Copia dal manoscritto autografo. Présentation :  Partitura. Publication :  Milano : S. Zerboni, 2006 (BNF).
"L'aède et sa lyre. Correspondance Butor/musique", Michel Butor, l'écriture nomade, 2006, pp.89-94.
- Voix et vues planétaires, 5 paysages audio-visuels de Henri Pousseur et Michel Butor. Voir Genève, 2006. Spectacle donné également le 9 décembre au Centre Wallonie-Bruxelles de Paris : "Cinq pièces ethno électroacoustiques [0) CARILLON SLAVO-WALLON 1) ALASKAMAZONIE 2) GAMELANG CELTIBERE 3) CANADACATHAY 4) CARAÏBES ASIATOCEANIENNES 5) VIETNAMIBIE] issues des Seize Paysages planétaires ont été rassemblées pour une  symphonie bien équilibrée. «Avec la collaboration de Denis Pousseur, j’ai conçu et réalisé des images numériques de nature analogue, destinées à être projetées de manière synchrone, et liées entre elles par divers artifices que permet un programme mis au point par Enrico Bagnoli. Pour une exécution à Moscou en 2006, j’avais ajouté une petite épigraphe, que j’ai décidé de garder (n°0). Michel Butor a écrit une structure poétique isomorphe, dont il lira de brefs fragments avant chacune des pièces, tandis que d’autres éléments sont intégrés aux images en mouvement qui passent d’évocations oniro-ethniques assez précises à des configurations plus abstraites, produisant donc, on l’espère, une véritable musique audio-visuelle. » Henri Pousseur" (voir également le programme des 6 et 7 octobre 2006 au Palais Bomben de Trevise : 5. RENCONTRE INTERNATIONALE DE LA BIENNALE DE RESTAURATION AUDIO. Métamorphose de la mémoire : Le magasin de musique contemporaine). Voir suivant :
- Par ailleurs le texte en anglais (traduction de Christine North) et en français publié à l'occasion de ce spectacle en février 2007 à Londres est disponible à l'adresse suivante : http://www.scambi.mdx.ac.uk/Documents/Voix%20et%20Vues%20Programme.pdf
"Epître à Henri l'oiseleur", Michel Butor, Carnets du forum, n° 1, du 01/11/2008, pp. 11-13 (CBN). Voir chant VII de l'ouvrage suivant :
L'éloignement du prince Icare. Lamentation sur la mort d'Henri Pousseur. I Cnossos, II Malmédy, III Votre Faust, IV Liège, V Harrar, VI Paysages plantétaires, VII Waterloo, VIII L'éloignement, "pour Théa et ses enfants". Photographies de Maxime Godard, Cadastre8zéro éditeur, 2009. Texte repris dans le volume XII des Oeuvres complètes, 2010. Texte lisible également sur le site de Raphaël Monticelli. Voir aussi BBB, 2016, pp.192-193.
- Dans le t.X des Oeuvres complètes, 2009, pp.531-539, on peut lire "Henri Pousseur au présent", pour Jean-Yves Bosseur et "Promenade au mausolée de Claude Debussy", pour Henri Pousseur, pp.563-573.
- Le samedi 17 octobre 2009 à la chapelle du Carmel d'Abbeville un concert d'oeuvres d'Henri Pousseur est donné avec : Michel Butor, récitant, Maitane Sébastian, violoncelle, Sida Bessaïh, clarinette, Benjamin Thiériot, guitare et des élèves du CRC, piano.
- "Projets d'avenir", pour Henri Pousseur, dans le volume XII des Oeuvres complètes, 2010, pp.1052-1054 et dans Par le temps qui court, 2016. Texte déjà paru dans Et maintenant, 2007.
"Sur le qui-vive [Musique imprimée] : per voce feminile e cinque esecutori : 1985 / Henri Pousseur ; su testi di M. Butor. Édition :  Copia dal manoscritto autografo. Présentation :  Partitura. Publication :  Milano : S. Zerboni, [2011]" (BNF).
"Arioso[Musique imprimée] : monodia per femminile : 2003 / Henri Pousseur ; su un teto di M. Butor. Édition :  [Copia dal manoscritto autografo]. Publication :  Milano : S. Zerboni, 2012" (BNF).
"Arcs-en-ciel de remparts [Musique imprimée] : per orchestra as organico variabile ed ensemble vocale facoltativo : 1986 / Henri Pousseur ; sul testi di M. Butor. Édition : Copia dal manoscritto autografo. Présentation :  [Partitura]. Publication :  Milano : S. Zerboni, [2012]" (BNF).
- "L'antre de la nymphe [Musique imprimée] : per voce femminile e cinque strumenti : 2006 / Henri Pousseur ; testo di Michel Butor. Édition :  [Copia dal manoscritto autografo]. Présentation : [Partitura]. Publication :  Milano : S. Zerboni, [2012]" (BNF). Voir aussi Coskun.
"Procès du jeune chien [Musique imprimée] : 1977 / Henri Pousseur ; texte traduit de l'allemand par Michel Butor et Henri Pousseur]. Édition :  [Copia dal manoscritto autografo]. Présentation :  [Partitura]. Publication :  Milano : S. Zerboni, [2012]" (BNF).
"La rose du [sic] voix [Musique imprimée] : per quattro recitanti, quattro quartetti vocali, quattro cori misti e strumenti : 1982 / Michel Butor ; Henri Pousseur. Édition : [Copia dal manoscritto autografo]. Présentation :  [Partitura]. Publication :  Milano : S. Zerboni, [2012]. Description matérielle :  1 partition (237 p.) ; 46 cm. Note(s) :  Texte en flamand, anglais, allemand, russe, danois, suédois, slovène, grec, français, espagnol, latin, hébreu et arabe. - 2012 d'après la date d'entrée" (BNF).
- Voir aussi Ulrich Mosch, 2016.
* Sur le site personnel de l'auteur, on peut lire : # "L'Aède en exil", pour Inge Kresseret Henri Pousseur, # "L'antre de la nymphe", "Boniment", pour l'anniversaire d'Henri Pousseur, # "Compliment pour la septantaine", celle d'Henri Pousseur, # "Déclaration d'orages", "Les Diabelli à Louvain-la-Neuve", # "Encore un peu de patience", # "Henri l'oiseleur", pour Icare ménétrier, # "Ménestrel", # "Nomade", pour Henri Pousseur, # "L'oreille du sextant", pour Henri Pousseur, in memoriam Guillaume Apollinaire et le Roi-Lune, # "Paysages planétaires", # "Paysages planétaires 2", pour Henri Pousseur, "Petit orchestre portatif", pour Anne Slacik, Henri Pousseur et Marie-Jo, Phrases pour Louvain-la-Neuve", # "Projets d'avenir", # "Rétablissement", pour Henri Pousseur et Bertrand Dorny et "Retour", pour Henri Pousseur.
Poyer, Marie-Ange :
Organisatrice d'expositions.
* Sur le site personnel de l'auteur on peut lire : # "Le dialogue entre André Villers et Picasso", pour Marie-Ange Poyer. Texte repris en italien et en anglais dans André Villers/Picasso e altri ritratti. Ce texte intègre en réalité la "Ballade du sorcier de Mougins".
Pozzati, Concetto :
Les Vivants et les morts, Colophon, 2007. Voir aussi Robert Lobet, 2007 et suivant.
-Les Vivants et les morts, Colophon, 2008 (CDE). Voir précédent.
Prado, Daniela da Silva :
- "Michel Butor et la critique brésilienne des années 1950-60", intervention au colloque "L'univers Butor" de Belo Horizonte, 2011. Intervention reprise dans :
- Universo Butor, 2012 : "A recepção ao romance La Modification pela crítica brasileira".
Prasteau, Jean :
- "C'est la Société des gens de lettres qui cherche à faire la révolution dans la littérature", Le Figaro littéraire, n°1156, 1er-7 juillet 1968, pp.24-25. Accompagnant cet article, deux photos dont une (sur laquelle on distingue en effet fort bien Michel Butor, les mains jointes, les coudes sur une table, au centre d'une dizaine de personnes) avec la légende suivante : "Commando révolutionnaire installé à la Société des Gens de lettres, Françoise d'Aeaubonne, Jean-Pierre Faye et Michel Butor ( de gauche à droite) refont le monde et la littérature." "Meute", "commando", décidément au Figaro littéraire, on a le sens de la mesure.
Pratsevall, Germaine :
Peintre, elle vit à Aix-en-Provence.
-Fourmillement, Institut français de Londres éditeur, 1990. Textes écrits et calligraphiés par Michel Butor en 1989. Oeuvre exposée à la Galerie Matisse du 9 février au 3 mars 1990. Texte auquel s'ajoute le poème "Portrait de l'artiste en jeune escargot" pour Graziella Borghesi, daté du 28 décembre 1989. Le texte lui-même reprend le poème "Traces" écrit en 1949. Reprises dans :
- Avant-Goût IV, 1992. "Pour Yves Landrein, avec ... Germaine Prastsevall, ..." et dans :
- Transit, 1992.
-Préau des collines :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
-Préfaces :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Prelaz, Catherine :
- « Michel Butor à l’écart : la Genève de Michel Butor et de Jean-Philippe Perrot »,Genève, le mensuel, avril 1996 (texte en ligne : www.circeto.com/html/presse/michel01.html). Compte rendu du film de Butor-Perrot, A l'écart, Michel Butor. Ancien élève de Butor, Jean-Philippe Perrot a réalisé, selon l'auteur, un "Film surprenant, passionnant, révélant un Michel Butor très accessible... On croit l'homme impénétrable, son oeuvre mystérieuse et difficile d'accès. La vérité est à l'opposé."
-Premier plan :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Présages :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Prêtre, Jean-Claude :
Peintre, il est né le 21 décembre 1942 en Suisse.
"Les Nourritures de la lumière", pour Jean-Claude Prêtre, in Offenbach Série, Genève : Christian Braillard, 1983. Catalogue tiré à 1500 exemplaires à l'occasion des deux expositions personnelles Offenbach Sériede J. C. Prêtre qui ont eu lieu au Totentanz Centre culturel J.-M. Wipf du 21 mai au 12 juin 1983 et à la Galerie Bettie Thommen du 15 au 20 juin 1983. 37 exemplaires de ce catalogue, avec deux tirages photographiques, numérotés de I à XXXVII et signés par l'auteur et l'artiste, constituent l'édition originale. Voir aussi infra 1998.
# Trois femmes enlacées, Galerie Marie-Louise Jeanneret éditeur, 1984, pp.7-9. Repris dans :
- " Cinq exemples : "Le rayonnement des tissus" (pour Jeanne Gérardin), "Douze fois le même galet" (pour François Garnier), "La quinte major" (Gérald Thupinier, Vincent Bioulès,Patrick Lanneau, Mark Willis), "Le scribe"  (pour Axel Cassel) et "Trois femmes enlacées : Ariane, Danaé, Suzanne" (pour Jean-Claude Prêtre)", Corps écrit, n°15, septembre 1985, Répétition et variation, pp.137-156. Et dans :
-"Trois femmes enlacées" (en noir et bleu, texte daté de Genève, le 11 octobre 1984) - voir supra, "L'histoire de Suzanne" (Saint-Régis du Coin, le 15 août 1988) et "Miroir de Suzanne" (Gaillard, le 24 octobre 1988), pour Jean-Claude Prêtre, dans Jean-Claude Prêtre, Suzanne, le procès du modèle, La Bibliothèque des Arts, 1990, pp. 161-163, 165-178 et 181-192. Voir infra.
- Version allemande de l'ouvrage précédent : Susanna : der prozef des vorbilds, "Jean-Claude Prêtre ; avec des textes de Michel Butor, Yves Christe, Alain Grosrichard, Marc Le Bot... et al. Description : 427 p. : ill. ; 32 cm. Note(s) : Ed. à l'occasion de l'exposition rétrospective "Suzanne" au Musée d'art moderne, palais Liechtenstein, Vienne (1991)" (CBN).
- Dans Collation, 1991, (pp.95-98), et dans Gyroscope, 1996, sont à nouveau repris "Miroir de Suzanne" et "Trois femmes enlacées" (ce dernier texte étant également repris dans # Anthologie nomade, 2004).
- Voir # L'Effervescence de l'aide, 1993.
D'après Suzanne, "(d avec d'autres) Galerie Marie-Louise Jeanneret, 1995" (CDE). Il s'agit en réalité du catalogue : J.-C. Prêtre, d'après Suzanne : Galerie Andata/Ritorno, qui accompagne l'exposition du 10 novembre au 11 décembre 1993 à Genève. Catalogue avec des textes de Lorand Hegyi, Daniel, Michel Butor, Achille Bonito Oliva, Marc Le Bot et Alain Grosrichard. 191 p. : ill. ; 32 cm. Catalogue où figurent les deux textes déjà rencontrés de Butor : "Ariane, Danaé, Suzanne. Trois femmes enlacées" et "Miroir de Suzanne", respectivement pp.17-19 et 21-25. Voir infra et supra.
- Elinor S. Miller, "Michel Butor : collaborations avec 'Trois Suisses'", Rémanences, n°6, avril 1996, pp.77-86. Dans ces pages, l'auteur, outre ses éclaircissements sur Les Nourritures de la lumière et Trois femmes enlacées, examine pour nous Histoire de Suzanne et Miroir de Suzanne, deux textes de Butor écrits sur les "121 variations sur Suzanne de Prêtre". Deux textes qu'on retrouvera dans Gyroscope en 1996 à la fin du programme Minotaure.
# "Du verger d'Ariane", pour Jean-Claude Prêtre, sur le carton d'invitation à l'exposition Jean-Claude Prêtre, peinture à Meyrin du 8 novembre au 20 décembre 1996. Texte repris dans L'Horticulteur itinérant, 2004, p.244. Voir aussi Jean-Pierre Thomas, 2000.
"Ariane, Danaé, Suzanne. Trois femmes enlacées", # "Le sommeil d'Ariane" (ce dernier texte est repris dans le t.X des Oeuvres complètes, pp.206-213; voir aussi Marc Petit) et "Les nourritures de la lumière", pour Jean-Claude Prêtre, in J.-C. Prêtre : Ariane, le labyrinthe, Bibliothèque des Arts, 1998, pp.104-111, 112-128 et 268. Ce très gros catalogue, "oeuvre de J.-C. Prêtre qui l'a conçu et composé comme l'une de ses Ariane et comme un labyrinthe", accompagne l'exposition qui s'est tenue à la Collégiale de Saint-Ursanne du 27 juin au 6 septembre 1998. Textes de Jean-Claude Prêtre, Michel Butor, Philippe Borgeaud et Marc Le Bot. 298 p., nombreuses illustrations. L'édition originale est constituée de 2500 exemplaires dont 99 constituent l'édition de tête. Il a été tiré en outre de nombreux exemplaires hors commerce. Voir supra et infra.
- Le Sommeil d'Ariane, 2003. Voir aussi supra 1998 et infra.
- "Ariane, Danaé, Suzanne : trois femmes enclacées", in Danaé, libre lumière, Genève, Galerie Andata/Ritorno, 2005, pp.9-11. Catalogue de l'exposition qui s'est tenue du 15 septembre au 28 octobre 2005 à Genève. L'édition originale est constituée de 1000 exemplaires dont 99 de tête. En outre il a été tiré 62 exemplaires hors commerce. Textes de Jean-Claude Prêtre et Michel Butor; conception du catalogue Jean-Claude Prêtre; 71 p. Voir supra et infra.
"Coup de semonce", pour Jean-Claude Prêtre, poème paru dans le catalogue Jean-Claude Prêtre, 11 septembre 2001 - De la paix, Comptoir immobilier, Genève, 2012, pp.6-9. Poème composé de sept strophes de sept heptasyllabes chacune inscrites sur sept supports distincts de l'artiste. Repris dans :
Jean-Claude Prêtre : Danaé, cet imposant nouveau catalogue de quelques 283 pages grand format rassemble les oeuvres relatives aux trois suites : Danaé, Suzanne et Ariane. Quatre des six textes de Butor sur Jean-Claude Prêtre y sont repris : "La pluie séductrice", pp. 25-31, "Ariane, Danaé, Suzanne, trois femmes enlacées", pp.49-50, "Coup de semonce", pp.116-117 et "Les nourritures de la lumière", p.234. Voir supra.
- "Pour Michel Butor", Dix-huit Lustres, hommages à Michel Butor, sous la direction d’Amir Biglari et Henri Desoubeaux, Classiques Garnier éditions, 2016, pp.549-553.
* Sur le site personnel de l'auteur, on peut lire : # "Du verger d'Ariane", #"La pluie séductrice" (voir aussi Thierry Lambert, 2003) et # "Le sommeil d'Ariane", pour Jean-Claude Prêtre.
Prévost, R. :
- "Michel Butor - Degrés", L'Education nationale, n°8, 25 février 1960, p.20. Après avoir souligné l'importance du regard dans ce livre : "C'est le thème du regard, "a lean and hungry look", presque synonyme de viol, que Michel Butor reprend inlassablement. Car il dépouille et il dévore", l'auteur conclut : "Degrés est sans aucun doute un ouvrage difficile, dont seule une lecture par récurrence peut livrer la richesse, mais qui mérite amplement l'effort qu'il réclame".
Price, Martin :
- "The difficulties of commitment : A Change of Heart, by Michel Butor, Yale Review, XLVIII, n°4, June 1959, pp.598-599 (F7B).
Pricop, Constantin :
- "Une écriture miraculeusement unitaire", La Page blanche, n°20, mai-juin 2002, pp.7-9.
-Prigogine, Hélène :
- "Michel Butor ou la combinatoire comme synopsis culturelle", Clés pour le spectacle, n°32, 20 avril-20 mai 1973, pp.22-23. Dans ce texte, l'auteur oppose Michel Butor aux "nouveaux romanciers" (aucun n'est du reste nommé), lesquels participent au "mouvement contestataire de la Culture qu'est le Nouveau Roman". C'est ainsi que ces derniers "se sont résolument détournés de cet humanisme qui place Butor dans la tradition (celle-ci évoluant par transformations dans un contexte culturel pleinement assumé)". Non contente de ces vues grossières, l'auteur termine on ne peut plus platement : "Michel Butor, et de là son succès dans certains milieux intellectuels, affirme ainsi la nécessité du changement dans la continuité."
Prince, Philippe :
- Phrases clés, émissionde télévision, "Michel Butor", réalisation de Bernard Gesbert, ORTF, 1969 (cote INA : NUMAV-45940).
Princivalle, Jean :
- Au rendez-vous des amis, 2003.
- #"Le potager des Muses", dans Le Jardin de l'éditeur, L'Amourier, 2005, pp.7-9 (+ p.38, "la menthe"). Le texte se compose de trois fois trois sizains d'hexasyllabes.
- Voir Maria Cristina Pirvu, 2008.
* Sur le site personnel de l'auteur on peut lire : # "Le potager des Muses" et # "La menthe", pour Jean Princivalle.
Pringle, Mary Beth :
- "Butor's Room without a View : The Train Compartment in La Modification", The Review of Contemporary Fiction, 1985, pp.112-118.
- "Fictions in Fiction : Henriette and Cécile in Michel Butor’s A Change of Heart", International Fiction Review, vol. 16, no.1, 1989, 26-31 (JHD).
Printemps des poètes, Le (éditions) :
- Les Arrondissements du tendre, 2004.
- Randonnée 1 / Randonnée 2, 2011. Deux poèmes lisibles sur le site Le Printemps des poètes (voir supra). Textes repris dans Le long de la plage, 2012. Le second est repris également dans la revue Nord', 2013.
Priouret, Roger :
- "Révolution dans le roman ? Cinq écrivains aux prises", Le Figaro littéraire, n°623, 29 mars 1958, pp.1, 7 et 9, débat dirigé par Roger Priouret avec Michel Butor, François Nourissier,Alain Robbe-Grillet,Michel de Saint-Pierre et Robert Kanters. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.I, pp.66-79.
Private :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Prix littéraires :
- Fénéon pour L'Emploi du temps (1956). Voir Curriculum vitae, p.83.
- Renaudot pour La Modification (1957). Voir "Mon journal à l'heure des prix", Arts, n°647, 4-10 décembre 1957.
- de la critique littéraire pour Répertoire(1960).
- Médicis (De la distance, p.77; Curriculum vitae, pp.100, 208, 223).
- Formentor (Curriculum vitae, p.163).
- Apollo (La Quinzaine littéraire, 16-31 janvier 1976. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, p.128).
- de la ville d'Yverdon, en Suisse (Curriculum vitae, p.261). Prix des Rencontres poétiques internationales 1994.
- "J'ai moi-même fait partie de jurys, car je voulais savoir comment ça fonctionnait. J'ai vu : ça fonctionne très mal et c'est très corrompu..." Butor aux quatre vents, 1997, p.187.
- Grand Prix du romantisme Chateaubriand pour Improvisations sur Balzac.
- Michel Butor par Michel Butor, 2003, p.130.
- Prix Mallarmé pour Seize Lustres en 2006.
- Grand Prix Sacem des poètes, 2007.
- Grand Prix de l'académie Charles Cros pour Petite histoire de la littérature française, 2008.
- Préside le Prix de l’essai et de la critique littéraire de Genève (édition 2012).
- Grand Prix de Littérature 2013 de l'Académie française pour l'ensemble de son oeuvre.
- Prix de poésie Alain Bosquet 2015.
- Grand prix de la poésie de la Société des gens de lettres, pour l’ensemble de son œuvre. Remis le 21 juin 2016 à l’hôtel de Massa, à Paris.
Profils :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Promesse :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Propos 2 (éditions) :
- Alphabets d'herbes, 2011.
Proust, Marcel :
- "Jean Santeuil de Marcel Proust", Monde nouveau, n°62, 1952, pp.73-75.
- "Les 'moments' de Marcel Proust", Monde nouveau, n°95, décembre 1955, pp.123-135. Repris dans :
- Répertoire I, 1960, pp.163-172, dans Essais sur les modernes, 1964 et dans Les Critiques de notre temps et Proust, 1971. Le texte est daté de 1950-1955. Voir infra.
- "Swann, l'éternel, a cinquante ans : reconnaissance", Le Figaro littéraire, n°918, 21 novembre 1963, p.7.
"La lecon de Marcel Proust selon Michel Butor", deuxième volet d'une série d'émissions radiophoniques composée par Robert Valette intitulée Proust aujourd'hui. Deuxième volet diffusé pour la première fois le 10 décembre 1963 et audible sur http://michel-butor.org/.
- Les Oeuvres d'art imaginaires chez Proust, The Athlone Press, university of London, 1964, 45 p. Cette plaquette est composée de trois parties : I, La sonate; II, Le port de Carquethuit et III, Le septuor. Texte repris dans :
- Répertoire II, 1964, pp.252-292, où le texte est dédié à Pierre Boulez, et dans :
Essais sur les modernes, 1964, où est repris également le texte de 1955. Voir supra.
- "Les sept chambres de Marcel", Le Nouvel Observateur, n°347, 5-11 juillet 1971, pp.40-41, entretien avec Nicole Boulanger. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, pp.55-57.
- "Entre les Mille et Une Nuits et Barbe-Bleue", Le Monde, n°8237, 9 juillet 1971, propos recueillis par Jacqueline Piatier. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, pp.58-62.
- "Les moments de Marcel Proust", Les Critiques de notre temps et Proust, Garnier, 1971, voir la note qui précède l'article. Paru précédemment dans Monde nouveau, n°95, décembre 1955, Répertoire I, 1960 et Essais sur les modernes, 1964. Voir supra.
Marcel Proust, une émission de Michel Butor et Michel Favart, réalisation Michel Favart, télévision : émissions littéraires et poétiques, T/7313 (Paris : [13 septembre] 1971, 38 pp. [scénario]) (Saint Aubyn). Musique de Jean-Yves Bosseur. Voir aussi "Proust et les sens [Images animées] (1 h 03 mn) / Michel Favart, réal. ; Michel Butor, aut. du commentaire ; Laurent Terzieff, act. ; Michel Butor, Jean-Pierre Richard, Jean Starobinski... [et al.], participants. Publication : Paris : ORTF (prod.), prod. 1972 ; Bry-sur-Marne : INA (distrib.), distrib. 1975. Distributeur : Institut national de l'audiovisuel (France ). Distributeur Producteur(s) : Office de radiodiffusion-télévision française. Producteur de vidéogrammes. Description matérielle : 1 cass. vidéo (1 h 03 mn) : 1/2 p., SVHS, coul., PAL, sonore" (BNF).
"Les sept femmes de Gilbert le Mauvais", L'Arc, n°47, 1971 et :
- Les Sept Femmes de Gilbert le Mauvais, éditions Fata Morgana, col. Scholies, 1972. Repris dans :
- Répertoire IV, 1974, pp.293-322. "Pour Jean Pfeiffer" et dans Marcel Proust, éd. Inculte/Naïve, 2007 (reprise du n°47 de L'Arc). Voir supra.
- 6 saggi e 6 riposte su Proust e sul romanzo, "Michel Butor ; trad. dal francese di Carla Ghirardi e Enrico Chierici ; introd. di Mario Lavagetto. Editeur(s) : Parma : Pratiche editrice, 1977. Description : 190 p. ; 18 cm. Traduit de : Répertoire 1 ; Répertoire 2 ; Répertoire 4" (CBN).
- "Proust et les sens", Répertoire V, 1982, pp.201-216, pour Michel Favart. Ce texte constitue comme "Les sept femmes..." un "heptaèdre". Voir supra 1971-72.
- "Proust ou le sourire des signes", Résistances, 1983, pp.69-76.
Voir aussi Marcel Proust's A la recherche du temps perdu "[videorecording] / produced and directed by Nigell Wattis ; written and adapted by Nigel Wattis and Subniv Babuta ; an LWT production in association with RM Arts and Radio Telefis Eireann. Éditeur Chicago, Ill. : Home Vision, c1988" (http://orbis.uottawa.ca).
Selon Jean-Claude Dumoncel : "Michel Butor a découvert le nom de la divinité principale qui règne sur le monde proustien. C'est Hécate...", dans Le Symbole d'Hécate, philosophie deleuzienne et roman proustien, éditions HYX, 1996, p.75.
# "Ballade du narrateur fantôme au Japon", dans Au rendez-vous des amis, 2003, pp.65-66.
- Voir aussi Sven Ortoli, 2013.
Provence, (La) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Provençal (Le) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Prudi, Colette :
- "De l'exil à l'écriture" dans Carlier, Christophe, etc. : Analyses et réflexions sur Michel Butor, L'Emploi du temps, Ellipses/ édition Marketing S.A., 1995, pp.44-48.
Prunair, Jacques :
- # "Poème pour l'adieu au siècle", pour Claude-Henri Buffard et Jacques Prunair, dans L'Adieu au siècle, éditions Paroles d'aube, 1998, 13 pages. Texte repris dans Mille ans après l'an mil, paroles de poètes, Climats, 1999, pp.17-21 et dans Michel Butor par Michel Butor, 2003. Voir aussi Butor, 1998 et Joël Leick, 1998. A été également repris dans le journal Libération (réponse à une enquête : "A quoi pensez-vous ?") le 31 décembre 1999. Ajoutons que ce texte a été lu par Didier Prat le dimanche 7 février 1999 sur France-Culture et qu'il a été publié en anglais ("Farewell to the Century" - "For Batuz and the Société Imaginaire", traduction de Leon Roudiez) dans Harvard Review, n°18, Spring 2000, pp.100-106. Qu'enfin il est également lisible sur le site de Batuz dans l'édition manuscrite "réalisée à Altzella" en 1998.
* Poème qu'on peut lire également sur le site personnel de l'auteur.
Publisud (éditions) :
- Ici et là, 1997.
Pudlowski, Gilles :
- "Les écrivains en sont fous", (d'après une enquête de Nadine Vasseur), dans cet article qui fait partie d'un dossier intitulé "La grande bataille des dictionnaires (pp.16-20), l'auteur fait dire à Butor : "Plus précis, Michel Butor va jusqu'à noter : 'Les dictionnaires sont des oeuvres littéraires à part entière, certains sont des chefs-d'oeuvre de la littérature française. Ainsi le Littré est aussi important que la Recherche du Temps perdu ou les livres de Montaigne'..." Et il termine en citant une seconde fois Butor : "Au reste, tout dépendrait du choix du dictionnaire, pense Michel Butor. 'C'est comme pour les romans : il y en a qui sont des chefs-d'oeuvre, d'autres qui sont bêtes comme des prix Goncourt.'" Les Nouvelles littéraires, n°2753, 11-18 septembre 1980, p.17.
Puel, Gaston (éditeur) :
Editeur, Gaston Puel, qui est né en 1924 à Castres, est également poète. Il vit à Veilhes, près de Lavaur.
- Une Chanson pour Don Juan, 1972.
- Carte commentée, typographie et tirage de Gaston Puel, Veilhes, janvier 1974. Collection Le Bouquet. "Un exemplaire sur puymoyen, 49 sur rives et quelques-uns marqués h.c. Les onze premiers contenant une esquisse autographe en plus de la carte postale composée par l'auteur". Cette carte s'adresse à Gaston Puel : "Albuquerque, décembre 1973/ Mon cher Gaston Puel,/ voici,/ je suis allé interroger pour vous/ le loup et les nuages/ pénétrants parcourir/ les bâtiments des approches..." Voir infra.
- "Les cartes postales de Michel Butor", dans Le Rêve du déménagement, in Revue rêvée, en sept fascicules, textes critiques de Jean Richer, Roger Meyere, Gaston Puel, etc., éditions Lettera Amorosa, 1974-1975, 64 exemplaires. Ce texte se trouve dans le troisième fascicule.
- "Carte commentée", pour Gaston Puel, Liminaires et préliminaires, 1982. Voir supra. Texte repris dans :
- Exprès, 1983, pp.77-79. Voir supra et infra.
- Dans le catalogue del'exposition Michel Butor : Rencontre - Trajectoire, 2001, Gaston Puel évoque Ania Staritsky et son travail avec Butor.
- # "Carte commentée" (voir supra), nouvelle et dernière reprise dans Gaston Puel - en chemin, Centre Joë Bousquet et son temps éditeur, 2003. Dans cet ouvrage Butor évoque également la publication des deux oeuvres qui sont parues chez Gaston Puel en 1972 et 1974 (voir # "A travers l'Atlantique", pour René Piniès).
* Sur le site personnel de l'auteur on peut lire : # "Carte commentée", pour Gaston Puel.
Puerta, Ernest :
Photographe.
- "Des terres passent dans le ciel", "[poème] de Michel Butor ; [photographies] d'Ernest Puerta. - Lucinges ; Paris : Rivières, 2010. - 2 cahiers (non paginés [6] f.) ; 19x18 cm. Cet ouvrage constitue la dernière épreuve soumise à l'auteur avant le tirage et ne comprend pas les photographies de Ernest Puerta. Publication prévue pour février 2010 en 18 (XVIII) ex." CBN). Cet ouvrage ne figure pas au Catalogue de l'Ecart.
PUF (éditions des) :
- Résistances, 1983.
- Le Retour du boomerang, 1988.
P(resses) U(niversitaires de) G(renoble) (éditions des) :
- Les Métamorphoses Butor, 1991.
-Pugh, Anthony R. :
- "Butor on Beethoven, or The Limits of Formalism", International Fiction Review, vol. 3, 1976, pp.65-69 (JHD).
- "Discussion and comment : Butor and Beethoven. A bibliographical footnote", International Fiction Review, vol. 3, n°2, July 1976, p.174 (FXXB).
- "Intentionality and Intersubjectivity : A Phenomenological Study of Butor's La Modification. By Lois Oppenheim", French Studies, vol. 36, n°1, Jan. 1982, pp.101-102 (FXXB).
Puits de l'ermite (Le) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Pujante Segura, Carmen Maria :
- "En busca del cronotopo perdido : sobre La Modification de Michel Butor", Tonos Digital (lien externe), numero 17, julio 2009.
Pujas, Sophie :
- Les fins de roman chez Michel Butor : théorie et pratique, "Paris, 2001-2002. - 124 p. ; 30 cm. Mémoire de maîtrise de Lettres modernes, Paris IV-Sorbonne, 2001-2002" (CBN).
- "L'homme aux 1 500 livres : une visite à Michel Butor", sur le site du journal Le Point (lepoint.fr) le 27 août 2016.
Pujol, Carlos :
- Sobre literatura 2 : estudios y conferencias : 1959-1963, "Michel Butor ; trad. espanola de Carlos Pujol. Editeur(s) : Barcelone : Barral, 1967. Traduit de : Répertoire 2" (CBN). Compte rendu de Maricio de la Selva.
Pulcinoelefante (edizioni) :
- Sur les médailles, 2005.
- Gravure sur peau, 2012.
- Par surprise, 2012.
-Puputti, Leena :
- "Le démonstratif, signe de la prise de conscience dans La Modification de Michel Butor",Neuphilologische Mitteilungen, LXVII, n°2, 1966, pp.144-155.
P(resses) U(niversitaires de) R(ennes 2) (éditions des) :
- Douze ans de vie littéraire parisienne, 1997.
Putnam, Thomas :
- "Concert Version Bows", Buffalo [NY] Courier Express, March, 18, 1968 (FSA).
Page d'accueil   .................................      Table des index

Q
comme

Québec - Quilt
et aussi Question

 
Qian Qi :
- L'un des onze poètes chinois imités dans "Copie d'ancien" (Gyroscope, 1996, Canal 4, pp.107-111). Comme Gao Shi etYuan Zhen, il n'est représenté que par un seul poème : "Un Japonais" (délà paru dans Le Chat messager, n°9-10, 1994).
Qotbi, Mehdi :
Peintre d'origine marocaine, né à Rabat en 1951, il s'est établi à Paris dès la fin de ses études.
-L'Espace arabesque, livre-manuscrit, encres et gouaches, 1983, réalisé en deux exemplaires. Repris dans :
- "Présence de Michel Butor : "L'espace arabesque", pour Mehdi Qotbi, "Entre-temps", pour Pierre Canou et "Chant de fouilles", pour Axel Cassel", Artère, n°14, été 1984, n.p. Et dans Hors-d'oeuvre, 1985 (v. infra).
- Voir aussi Écritures du temps présent, 1984. Voir infra Hors-d'oeuvre, 1985.
La Porte des sables, "gouaches, Paris et Nice, 1984; 2 ex." (MS).
Au balcon des nuages, "Paris et Nice, 1984; 2 ex." (MS).
- [Peintures écrites de Mehdi Qotbi], catalogue de l'exposition qui s'est tenue à l’Hôtel de ville d’Angoulême, du 10 au 24 juin 1985. Comprend un texte de Michel Butor (voir fonds Michel Butor de la Bibliothèque de l'UQAM).
- "L'espace arabesque", pour Mehdi Qotbi, Hors-d'oeuvre, 1985, pp.75-76. Voir supra.
- "Dialogues de la plume et du pinceau. Cinquième estampe : croisement", pour Patrice Pouperon, Mehdi Qotbi, André Villers/ et dans la profondeur sous les ratures/ Gregory Masurovsky, Henri Maccheroni, Hors-d'oeuvre, 1985, p.90.
- Participe à l'exposition Autour de Michel Butor, 1985.
- [Ecritures, cultures Jean Cortot, Mehdi Qotbi, Severo Sarduy, Constantin Xenakis], catalogue de l'exposition présentée à Toulouse du 18 novembre au 5 décembre 1986, au Palais des arts et à l'Artothèque, [8] p.  ill. (certaines en coul.), 1986. Comprend un texte agrafé de Michel Butor : "Quatre de la bande" (voir fonds Michel Butor de la Bibliothèque de l'UQAM). Voir aussi infra 1991.
"Words in painting" colloquium, "George Mason University, September 19, 1986, featured speakers : Michel Butor, Mehdi Qotbi, George Mason University, 1986. Texte de Michel Butor : "La ligne de vie = Lifeline" (voir fonds Michel Butor de la Bibliothèque de l'UQAM). Texte repris dans Patience, 1991. Voir aussi infra 2004.
Mille et une caravanes, 1986, réalisé en deux exemplaires manuscrits. Voir aussi André Villers, 1980.
La Prairie des éveils, avec cinq eaux-fortes en couleurs, l'Inéditeur éditions, 1986. Tiré à 62 exemplaires. Repris dans Patience, 1991. Voir suivants :
- "La prairie des éveils", pour Mehdi Qotbi, Nota Bene, n°17-18-19, automne 1986, pp.501-508, texte daté de : "Nice, le 4 janvier 1986". Fait partie d'un ensemble intitulé "Au jour le jour". Voir Au jour le jour, 1989 et suivant :
- "La prairie des éveils", pour Mehdi Qotbi, Phréatique, n°43, automne 1987, pp.92-95. Voir supra et infra.
- [Mehdi Qotbi peintures écrites = Mehdi Qotbi : writing in painting], catalogue d'art, IDA Gallery, Bibliothèque nationale du Canada, 1987. 31 p.  ill. (certaines en coul.). Comprend un texte de Michel Butor. Exposition tenue en février-mars 1987 à IDA Gallery, York University, Toronto et en avril 1987 à la Bibliothèque nationale du Canada, Ottawa (voir fonds Michel Butor de la Bibliothèque de l'UQAM). Voir aussi suivant :
- Mehdi Qotbi : peintures écrites, "Galerie Alif-Ba, Casablanca, 1988 ; Galerie l'Atelier, Rabat, 1988 ; Musée du Bath, Fes, 1988... / Catalogue d'exposition avec des textes de Michel Tournier, Leopold Sedar Senghor, Michel Butor, Salah Stétié... et al. Editeur(s) : s.l. : S.n., 1987. Description : 55 p. : ill., couv. ill. ; 23 cm. Texte arabe et francais" (CBN). Voir précédent.
Lame de survie, "(m) chez l'artiste, 1988" (CDE).
- Voir Ecritures, 1988.
- "Quatre de la bande", pour Jean Cortot, Mehdi Qotbi, Severo Sarduy, Constantin Xenakis, Echanges, carnets 1986, Z'éditions, 1991, p.90. Voir supra 1986.
- Dans Patience, 1991, où sont repris "La ligne de vie" et "La Prairie des éveils" (voir supra 1986 et infra 1997), la "Quatrième galerie" lui est dédiée.
- Participe à l'exposition 25 artistes autour de Michel Butor qui s'est déroulée du 10 février au 5 mars 1995.
- Marie-Françoise Quignard, Michel Butor et la gravure, catalogue des premières Rencontres de l'Ecrit et de l'Estampe de Bayeux, publication du musée Baron Gérard, 1996, pp.58-59.
- "La prairie des éveils", voir Albert Dupont, 1997 et supra 1986.
- Participe à l'exposition 28 Artistes avec Michel Butor qui a eu lieu à la Cité des artistes du Fort du Bruissin à Francheville du 10 septembre au 7 novembre 1999.
- Participe à l'exposition 32 artistes avec Michel Butor qui s'est déroulée du 15 septembre au 15 novembre 2000.
- Participe à l'exposition 37 artistes avec Michel Butor qui s'est déroulée du 21 février au 7 avril 2001 au Musée Savoisien et à la Médiathèque Jean-Jacques Rousseau à Chambéry.
- Participe à l'exposition Quarante-trois artistes avec Michel Butor, qui s'est déroulée du 25 janvier au 24 mars 2002 au Conservatoire d'art et d'histoire d'Annecy.
- Voir aussi Medhi Qotbi, Le voyage de l'écriture, Somogy, 2004. Dans cet ouvrage le texte "La ligne de vie" est reproduit deux fois, p.72 (imprimé) et p.107 (reproduction de la gouache datée de Genève, 1986).
Quadrum :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Quadruple fond:
- Matière de rêves IV, éditions Gallimard, 1981. "Aux mânes de Buffon". Repris dans les Oeuvres complètes, VIII, 2008. Contient :
- "Le rêve d'Irénée",
- "Le rêve de Jacques",
- "Le rêve de Klaus",
- "Le rêve de Léon" et
- "Le rêve de Marcel".
Ces textes reprennent notamment Textamorphoses, Fouilles (composées de "Fouilles", 1977 et "Autres fouilles", 1979 : voir Henri Maccheroni) et # Cent phrases pour les éventails d'Arnold Schönberg. Notons que Fouilles a été repris dans #Anthologie nomade, 2004, pp.253-265. Comptes rendus de Georges Raillard , Mireille Calle-Gruber et Marc Froment Meurice. Voir aussi Elinor S. Miller, 1983 et Madeleine Santschi, 1984. Autres volumes de la série : Matière de rêves (1975), Second sous-sol, Matière de rêves II (1976), Troisième dessous, Matière de rêves III (1977) et Mille et un plis, Matière de rêves V (1985).
Quatre-vingt-dix :
- recueil de 90 poèmes dits par Michel Butor (sur clef USB) avec trois estampes successivement de Pierre Alechinsky, Miquel Barceló et Bernar Venet, et quatre poèmes imprimés sur papier, dont "Elans", pour René Laubiès, la Différence, 2016.
Quéant, Gilles :
- "Un art nouveau ? Michel Butor nous éclaire sur les recherches d'aujourd'hui", Plaisir de France, n°368, juin 1969, entretien avec Gilles Quéant. Voir Entretiens. Quarante ans de vie littéraire, 1999, V.II, pp.16-21.
Queens University (éditeur) :
- Butor pluriel, 1990.
Quénelle, Gilbert :
- "Une présentation de La Modification",Le Français dans le monde, n°5, décembre 1961, pp.42-48.
Quéréel, Patrice :
- La Modification de Butor, Hachette, coll. Poche critique, 1973. "Excellente introduction à La Modification, et qui en dit plus que bien des épais volumes. Emprunte beaucoup à Fr. von Rossum-Guyon, mais reste personnel dans plusieurs développements" (Georges Godin). Comtpe rendu de A. Donot.
- "Passage de Milan : description d'une topique", Colloque de Cerisy/Butor,  UGE, 1974, pp.70-80. Exposé suivi d'une discussion.
Questions :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Quignard, Marie-Françoise :
- "Catalogue", Michel Butor et la gravure, mai 1996, publication du Musée Baron Gérard, Bayeux, pp.11-71.
Quinzaine littéraire (La) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
- "Pour quel temps écrit-on ?". Cette enquête de La Quinzaine littéraire, n°744, 1er-31 août 1998 comprenait deux questions : 1) Percevez-vous l'an 2000 comme un tournant ? Cette date a-t-elle une quelconque incidence sur votre pratique d'écrivain ? 2) Ecrivez-vous "pour dans cent ans" ? Les réponses de Butor se trouvent pages 6 et 8.
15 10 :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Quirot, Odile :
- "Michel Butor: « Nathalie Sarraute aurait pu être ma mère »", entretien avec Odile Quirot, BibliObs (Le Nouvel Observateur), 10 juillet 2012, à l'adresse suivante : http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20120710.OBS6643/michel-butor-nathalie-sarraute-aurait-pu-etre-ma-mere.html. Voir aussi Christophe Honoré.
Qumran (éditions) :
- Fenêtres sur le passage intérieur, 1986.
Quoi ? L'éternité (éditions) :
- Je ferai suivre..., 2006.
Quoniam, Stéphane :
- Alibi, chez l'artiste, 2006 (CDE). Ouvrage édité à 11 exemplaires. Texte repris dans Michel Butor. Déménagements de la littérature, 2008, La Revue de Belles-Lettres, n°2-4, décembre 2009, pp.31-35 et dans Michel Butor, Paroles de A à Z, 2010. Voir aussi BBB, 2016, pp.92-93. Voir également Catherine Hachon.
- L'Ecume de la mer, "poème inédit [sept huitains d'octosyllabes] de Michel Butor sur des aquarelles originales de Stéphane Quoniam. Achevé d'imprimer en Trieste à l'atelier de la Cerisaie, à Paris, en juillet 2007, par Michael Caine sur papier pur chiffon du Moulin de Larroque./ Trente-cinq exemplaires; les sept premiers enrichis d'un manuscrit sont signés par l'auteur et l'artiste." Ouvrage sous emboîtage.
Cent titres, Abbaye aux dames éditions, 2009 (CDE). Ouvrage édité à l'occasion de l'exposition Stéphane Quoniam à l'Abbaye aux dames de Caen en avril-mai 2009.
Match, A distance éditions, 2010 (CDE). "Description matérielle :  1 vol. (non paginé [13] p.-[3] f. de pl.) : ill. en coul. ; 17 cm. Note(s) :  3 eaux-fortes justifiées et signées par l'artiste. - Éd. originale. - Signature de l'auteur et de l'artiste. - Tiré à 35 ex. numérotés dont les 5 derniers sont nominatifs +1 épreuve d'artiste marquée E/A HC, tous sur vélin d'Arches" (BNF).
Les Trois Soeurs, Rivières éditions, 2010 (CDE). Voir aussi Youl, 2007 et Marti Pey, 2013.
Après la débâcle, Robert & Lydie Dutrou éditeurs, 2010 (CDE). Tirage à 60 exemplaires dont 45 sur Moulin du Gué. Trois gravures originales de Stéphane Quoniam, à pleine page. Voir aussi BBB, 2016, pp.262-265.
Mégalopole, A distance éditions, 2012 (CDE). Voir aussi Grasiewicz, 2011.
22, A distance éditions, 2012 (CDE). "Enregistré au catalogue de l'Ecart sous le n° 2222. 22 ex. sur Johannot pur fil, comprenant 2 aquatintes de Stéphane Quoniam, tous signés par l'auteur et l'artiste" (CBN). Voir aussi BBB, 2016, pp.90-91.
Le volcan renversé, Leuwerséditeur, 2015 (CDE).
Le miroir brouillé, Leuwers éditeur, 2015 (CDE).
L'ange et le serpent, Leuwers éditeur, 2015 (CDE).
Quotidien de Paris (Le) :
Voir : Textes et entretiens de Butor en français dans les revues...
Page d'accueil    .................................      Table des index